Information sur le jeu

Type : pc

Categorie : jeu de cartes

Version : Anglaise

Editeur : Counterplay Games

Développeur : Counterplay Games

Config minimum :OS : Windows XP / Vista / 7 ; Processeur : Intel Pentium(R) CPU 987, 1.50GHz ; Carte Graphique : NVIDIA GeForce GT 740M ; Mémoire vive : 2 Go ; Disque dur : 1 Go requis

Config conseillée :OS : Windows 7 /8 / 10 ; Processeur : Intel Dual Core 2.2 GHz ; Carte Graphique : Radeon HD 5600 ou équivalent ; Mémoire vive : 4 Go ; Disque dur : 2 Go requis

Partager ce test

Retour à la liste des tests  

> lecture test

Posté, le 3 janvier 2016 à 10:43

Test du jeu free-to-play : Duelyst

Annoncé depuis plus de deux ans, Duelyst est un jeu à mi-chemin entre le RPG et le jeu de cartes à collectionner. En tant que jeu indépendant, le titre s’est présenté sur la plateforme collaborative Kickstarter, et a réussi à amasser un total de 137 000 $ alors que son objectif était fixé à 68 000 $. De part ce constat, on peut dès lors supposer que la communauté a vu en ce free-to-play un véritable intérêt. Cela étant, il suffit de regarder les quelques captures du jeu pour être conquis : Duelyst met en scène des personnages en « pixel-art » sur des décors haut en couleurs. Par ailleurs, les premiers avis retournent un MMO charmeur reprenant de nombreux concepts de Hearthstone du studio Blizzard, tout en y incorporant des idées de licences phares comme Yu-Gi-Oh. Duelyst semble donc promis à un avenir radieux. De ce fait, nous avons également voulu tester ce TCG (Trading Card Game) et comprendre si cet engouement est réellement justifié. Après de nombreuses sessions de jeu, notre avis est sans appel : Duelyst est un excellent jeu qui peut aisément rivaliser avec Hearthstone, le maître incontestable du TCG free-to-play à ce jour.

« Bienvenue, chers duellistes ! »

Duelyst commence par exposer les bases de son scénario avec brio. En effet, nous évoluons dans un monde composé de six continents, chacun étant dirigé par une faction. Durant une courte période, les continents  en perpétuel mouvement peuvent s’aligner, faisant ainsi apparaître le Monolithe. Celui-ci a été construit lors d’une autre époque, son histoire étant à jamais perdue. Les duellistes sont présélectionnés dès leur naissance par leur propre région, avec pour objectif d’atteindre le Monolithe pour ramener une précieuse ressource : les Orbes. Nous nous retrouvons au Sixième Âge où les ressources n’ont jamais été aussi insuffisantes dans les différentes contrées. De ce fait, les différents dirigeants ont décidé d’instaurer des règles et des tournois pour les distribuer équitablement. En tant que joueur, nous allons incarner un duelliste dont la destinée sera de ramener le plus de ressources à sa nation. Comme on peut le constater, l’histoire est très bien écrite et permet de comprendre dans quel univers nous évoluons. Et comme on pouvait s’y attendre, nous devons dans un premier temps choisir l’une des six factions. Nous n’entrerons pas dans les détails de celles-ci dans la mesure où chacune a un style particulier qui touche au gameplay, que nous analyserons un peu plus tard. En outre, ce choix ne devra pas être anodin, puisqu’il définit votre stratégie de base. Elle peut être orientée vers la force brute, ou bien vers une approche plus défensive consistant à contenir l’adversaire pour ensuite lancer une contre-offensive.

         

         

Du pixel-art, de la peinture et des effets spéciaux modernes

Lors de vos premiers pas sur Duelyst, vous allez dans un premier temps réaliser un tutoriel bienvenu qui va vous expliquer les bases et les règles du jeu. En tant que jeu de cartes, il est évident que vous ne maîtriserez pas toutes les subtilités du premier coup. Néanmoins, le didacticiel prend le temps d’exposer les différentes situations et de nous faire évoluer pas à pas dans l’affrontement. Egalement, on distingue un certain nombre de missions à accomplir permettant de maîtriser diverses stratégies. Maintenant, la première particularité de Duelyst est sans nul doute son style visuel. Les développeurs ont clairement été inspirés, et nous offrent un titre d’une extrême beauté tout en restant original. Concrètement, les différents protagonistes se présentent sous la forme de « pixel-art », c’est-à-dire de personnages faits de pixels tout en étant extrêmement détaillés. Par ailleurs, les personnages jouissent d’effets modernes, notamment au niveau des animations lors des combats. Ce mélange donne à Duelyst un aspect unique qui fonctionne merveilleusement bien. En effet, tout cela permet aussi de faire ressortir les décors semblables à des peintures travaillées dans les moindres recoins. En outre, les menus, l’interface ou encore les icônes ont subi un énorme soin. Ce jeu indépendant mérite déjà les honneurs pour ce travail, quand on sait que la plupart des jeux d’aujourd’hui mettent de côté l’innovation au profit de visuels qui ont déjà fait leurs preuves par le passé.

Objectif localisé : le général

Il est maintenant temps de vous exposer le fonctionnement des duels. Ce qu’on attend d’un TCG, c’est évidemment de la stratégie où la moindre erreur pourrait nous être fatale. C’est bel et bien le cas dans Duelyst, puisqu’en plus de jouer des cartes, vous devrez positionner vos protagonistes intelligemment, comme c’est le cas dans les RPG au tour par tour. Ainsi, nous évoluons sur une grille composée de 9 cases sur 9, les extrémités étant associées à chaque général. A l’inverse de nombreux jeux de cartes, le général sera lui aussi sur le terrain et aura une grande influence dans le déroulement de la bataille, puisqu’il dispose de pouvoirs spéciaux. Celui-ci comprend 25 points de vie, et est donc la cible prioritaire pour remporter la bataille. En effet, un général n’étant plus apte au combat met fin à la partie. Comme un TCG traditionnel, chaque joueur possède un certain nombre de cartes que l’on peut placer sur le terrain en échange de points mana, qui se régénèrent et augmentent à chaque tour. Cette ressource n’est donc pas à prendre à la légère puisque c’est par celle-ci que vous pourrez élaborer votre stratégie. Par ailleurs, chaque carte utilisée invoque de manière générale un monstre qui pourra lui aussi combattre sur le terrain. Evidemment, certains d’entre eux ont des effets supplémentaires. Pour combattre, il suffit donc de positionner sa créature face à un adversaire pour ensuite attaquer ses points de vie. Le système est en soi assez classique ; vous devriez le prendre en main relativement vite. D’ailleurs, Duelyst est un TCG qui se veut simple d’accès, induisant ainsi l’arrivée d’une communauté de tout âge. En revanche, la chance est nettement plus en retrait, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Cela permet d’avoir un réel contrôle sur sa stratégie (il est notamment possible d’envoyer une carte de sa main dans son deck pour en piocher une autre, et ce une fois par tour).

         

La conception du deck est intéressante

Après chaque bataille, vous allez remporter une certaine quantité d’or. Comme vous devez vous en doutez, cette ressource va servir à acheter divers éléments au sein de la boutique, et notamment de nouvelles cartes. Un point important que les développeurs n’ont pas omis est le côté « collection de cartes », toujours aussi amusant. En effet, on pourra acquérir des boosters renfermant cinq cartes, sachant que des couleurs sont associées au degré de rareté. Une carte commune est associée au blanc, tandis que le bleu représente une carte rare ; le violet correspond aux cartes épiques, là où les cartes légendaires sont de couleur orange. Quel plaisir incommensurable de découvrir dans son lot de cartes la présence d’une carte orange ! Cela étant, direction la gestion du deck pour comprendre plus en détails ce dont il est question, et ainsi voir ce qu’il est possible de faire avec un total d’environ 400 cartes (à l’heure où ces lignes ont été rédigées). Les cartes sont divisées en trois catégories que sont les unités, les sorts et les artéfacts. Bien entendu, les unités représentent les créatures, disposant de points de vie, d’une valeur d’attaque et éventuellement d’effets supplémentaires. Quant aux artefacts, ils permettent simplement d’augmenter le pouvoir de votre général, que ce soit lui ajouter un pouvoir supplémentaire ou encore augmenter son attaque. Enfin, les sorts représentent une ribambelle d’effets, que ce soit causer des dommages supplémentaires, détruire un artefact adverse ou étourdir un ennemi. L’ensemble ne présente aucune surprise, il est donc relativement facile d’élaborer sa stratégie. De toute façon, vous pourrez toujours la tester au sein du mode Sandbox, pour ensuite apporter des modifications si vous le jugez nécessaire.

Quatre modes de jeu

Dueslyst étant un jeu indépendant, il ne peut prétendre à une promotion aussi élaborée que Hearthstone. Ainsi, le contenu reste pour l’heure assez réduit tout comme la communauté française demeure en retrait. En revanche, l’annonce d’une version française devrait corriger ce phénomène, et ainsi attirer de nouveaux duellistes francophones. Dans tous les cas, nous pourrons affronter les autres joueurs selon plusieurs modes de jeu. Outre les missions qui permettent de réaliser un affrontement selon certaines cartes données ou encore le mode Sandbox consistant simplement à affronter d’autres joueurs sans véritable enjeu, le plus intéressant reste sans nul doute les parties classées. En effet, Duelyst a l’ambition d’intégrer le marché de l’e-sport et la présence d’un mode classé n’est pas anodine. L’objectif repose sur des victoires face à d’autres joueurs afin de gagner des places dans un classement général avec des récompenses à la clé pour les meilleurs duellistes. Enfin, on retrouve un mode baptisé « Gantelet » qui demande aux joueurs de payer de l’or pour enchaîner des batailles, sachant qu’on vous octroie au maximum 3 défaites. Cela vous permet d’obtenir de précieuses récompenses pour affiner votre stratégie. Pour finir, sachez qu’il est possible de réaliser des combats à 2vs2. L’idée est en tout point intéressante puisque vous devrez coopérer avec un autre duelliste et tenter d’élaborer ensemble une stratégie à l’aide de vos deux decks pour faire face à l’équipe ennemi. En outre, le contenu ne demande qu’à s’étoffer, mais on peut dire qu’il y a déjà de quoi faire avec les différents modes actuels.

         

Je pioche la carte de l’équilibre économique

Vous savez à présent tout de Duelyst, et vous aurez globalement compris que nous sommes pleinement satisfaits de ce MMO. Pour finir, nous souhaiterions ajouter quelques mots en ce qui concerne le modèle économique adopté par Duelyst. « Par pitié, que la boutique premium ne permet pas d’acquérir des cartes exclusives, synonymes de déséquilibre entre les joueurs… » Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, la monnaie premium ne vous servira qu’à acheter des boosters plus rapidement, mais en aucun cas de vous procurer divers objets exclusifs. Ce TCG n’est donc pas un pay-to-win, mais est bien un pur free-to-play comme on les aime. En outre, il ne vous reste plus qu’à télécharger cette nouvelle réussite du jeu vidéo et de commencer dès maintenant à réfléchir à une stratégie d’attaque. Car à l’inverse de la majorité des jeux de cartes où la chance a un réel poids dans la balance, seule votre réflexion viendra à bout des adversaires les plus intelligents.

Duelyst

L'avis de Asternosis

Rédacteur

jan. 3, 2016, 10:43 matin

Duelyst a su attirer les foules grâce à son style visuel franchement convaincant. Si ce point est un véritable atout, c’est surtout son mélange entre le RPG et le TCG qui nous a donné entière satisfaction. En effet, alors que la plupart des jeux de cartes misent sur la chance lors de la pioche, il est plus question dans Duelyst de créer sa stratégie directement sur le terrain tel un jeu d’échec. On peut déplacer ses créatures comme on le souhaite et attaquer à tout moment. Tout cela donne un souffle nouveau au TCG, et sans nul doute que de nombreux titres futurs reprendront certains concepts innovants de Duelyst. En outre, ce dernier est une véritable perle du jeu vidéo, et peut aisément se statuer à la hauteur de l’excellent Hearthstone. Mieux encore, il arrive à se montrer plus séduisant sur certains aspects ! En outre, si vous souhaitez une nouvelle vision du TCG, Duelyst a semble-t-il trouvé la bonne formule. Créer une stratégie n’a jamais été aussi prenant dans un jeu de cartes, et pour sûr que ce titre fera parler de lui dans les années à venir à travers de championnats mondiaux comme c’est le cas avec League of Legends.

  • Le style visuel impressionnant
  • Une excellente alternative à Hearthstone
  • Le mélange du RPG et du TCG
  • La stratégie bien mise en avant
  • Un contenu qui se met à jour progressivement
  • Enfin de l’innovation dans un TCG
  • La bonne communication de la part des développeurs
  • Un contenu encore un peu faible

Commentaires

comments powered by Disqus