Information sur le jeu

Type : pc

Categorie : mmorpg

Version : Française

Editeur : My.com

Développeur : Astrum Nival (Allods Team)

Config minimum :Système d’exploitation : Windows XP Service Pack 3 ou supérieur ; Processeur : Intel Pentium Dual CPU E2160 1.80 GHz / AMD Athlon 64 X2 3800+ 2.0 GHz ; Carte graphique : NVIDIA GeForce 8600 GTS / Intel HD Graphics 3000 / Radeon HD 4650 ; Mémoire vive : 2 Go ; Espace disque : 20 Go

Config conseillée :Système d’exploitation : Windows Vista, 7, 8 ; Processeur : Intel Core i5-4430 3,0 GHz / AMD FX-6300 Six-Core 3.5 GHz ; Carte graphique NVIDIA GeForce GTX 275 / Radeon HD 4870 ; Mémoire vive : 4 Go ; Espace disque : 20 Go

Partager ce test

Retour à la liste des tests  

> lecture test

Posté, le 15 juillet 2015 à 18:43

Test du jeu free-to-play : Skyforge

Un nouveau MMORPG a fait son entrée dans le monde très concurrentiel du free-to-play. Toutefois, ce MMO, répondant au nom de Skyforge, est particulièrement attendu par les joueurs. Il faut dire qu’après plusieurs mois de bêta test, le jeu est enfin disponible dans nos contrées, et c’est avec un réel engouement qu’il est accueilli. Pour rappel, le titre est développé par Astrum Nival, très connu pour nous avoir pondu un bon MMORPG qui a malheureusement subi les malheurs de son modèle économique : Allods Online. De ce fait, la plus grosse frayeur à avoir est sans aucun doute tout ce qui concerne la boutique premium : va-t-elle créer un déséquilibre entre les joueurs ? Dans tous les cas, les développeurs ont indiqué avoir tiré les leçons du passé, surtout qu’ils sont accompagnés par un studio de renom : Obsidian Entertainement (Neverwinter, Armored Warfare ou encore Star Wars : Knight of the Old Republic 2). Skyforge va nous faire évoluer dans un tout nouvel univers : fini le monde de l’heroic-fantasy que nous connaissons par cœur, pour découvrir un monde fantastique à mi-chemin entre la science-fiction et la mythologie. En effet, le jeu met en scène des personnages immortels dont l’ultime objectif est de devenir un dieu. Après plusieurs heures passées sur le titre, nous pouvons vous affirmer qu’on est en face d’un MMORPG digne des plus grands, et ceux pour un tas de raison que nous allons vous spécifier à travers ce test.

Comment devenir un dieu ?

Alors que la plupart des jeux free-to-play nous offrent un scénario mettant en scène une lutte sans merci entre la lumière et les ténèbres, Skyforge tente d’innover grâce à son univers bien construit. « Tenter », car si la trame principale arrive à séduire, nous nous rendons rapidement compte que l’histoire est à peu près similaire à ce qu’on a déjà connu maintes fois. Nous prenons le contrôle d’un personnage immortel qui devra parcourir le monde et accomplir de nombreux exploits pour devenir un dieu. Ce scénario nous rappelle très fortement ce que Hercules a dû endurer pour devenir un véritable héros aux yeux du peuple grec. Les exploits et les épreuves que notre avatar va traverser seront toutefois moins intéressantes qu’elles n’y paraissent, dans le sens où il nous sera demandé d’accomplir des quêtes relativement classiques. Attention, tout cela ne veut pas forcément dire que ce soit un mauvais présage, puisqu’on peut d’ores et déjà vous dire que le titre, en reprenant quelques idées ici et là, arrive à se démarquer à de nombreuses reprises, comme on le verra par la suite. Mais revenons-en à l’histoire, où au fil de nos succès, nous allons gagner des fidèles qui nous donneront le pouvoir de devenir l’une des divinités du monde d’Aelion. Ainsi, il faudra améliorer toutes nos aptitudes et attributs afin de devenir plus puissants, et prendre nos responsabilités en protégeant le peuple. Tout d’abord, comme dans toute aventure qui se respecte, nous allons créer notre personnage, et pour sûr que les surprises commencent dès les premières minutes.

Le style visuel de Skyforge est parfaitement bien maitrisé.

Le summum de la personnalisation visuelle !

On se souvient encore des MMORPG où on ne disposait que de quelques visages et de coupes de cheveux pour façonner son personnage. Tout ceci semble bien loin, surtout quand on compare un tel système avec celui de Skyforge ! C’est bien simple, le jeu d’Astrum Nival permet de créer un personnage unique, sans l’ombre d’un doute. D’ailleurs, il fait même mieux qu’un grand nombre de jeux payants à l’acquisition, c’est pour dire ! L’élaboration du personnage se découpe en plusieurs étapes que nous allons brièvement vous expliquer. Tout d’abord, il faudra sélectionner le sexe, sachant qu’on dispose de six pré-créations par genre. De cette manière, nous aurons une base solide pour ensuite pouvoir le personnaliser de A à Z. Ensuite, la deuxième étape concerne sa morphologie, c’est-à-dire la modification du visage et du corps. Les options sont juste gargantuesques, puisqu’on pourra customiser chaque détail : par exemple, on peut modifier le type de muscle, mais aussi définir le pourcentage de graisse associé. Autre exemple, on pourra facilement modifier la bouche, c’est-à-dire le type de lèvres, leur inclinaison ou encore leur largeur ! Par ailleurs, il faut savoir que le système est fort intuitif. Nous reviendrons sur l’interface par la suite, mais elle devrait satisfaire une large majorité de joueurs pour sa simplicité et son accessibilité. Troisième étape, il faudra choisir les vêtements du personnage. C’est bien une première dans un MMORPG : on dispose de plusieurs tenues différentes qu’on pourra personnaliser au niveau des couleurs. Que ce soit des bijoux ou des masques, on distingue des dizaines et des dizaines d’éléments différents ! Pour terminer, il faudra donner un nom et un prénom au personnage. Bref, soyez sûr que les passionnés passeront des dizaines de minutes rien que pour créer leur personnage.

On peut incarner toutes les classes avec un personnage !

A ce moment-là, une question doit trainer dans votre esprit : « quand est-ce qu’on choisit une classe ? ». En fait, les développeurs ont voulu tenter une toute nouvelle approche. En se basant sur l’évolution du jeu vidéo ces dernières années, ils ont remarqué que le MOBA semblait plaire à une large communauté de joueurs pour la simple et bonne raison qu’ils peuvent incarner n’importe quel type de personnage à chaque partie. De ce fait, l’équipe technique a décidé de reprendre une approche similaire, c’est-à-dire que vous n’êtes pas obligé de garder la même classe tout le long du jeu. La fonctionnalité est d’ailleurs très bien exploitée, puisqu’il suffit d’aller dans le menu pour changer de classe en un seul clic ! Vous aurez donc le loisir de varier le gameplay à tout moment en fonction de la situation à laquelle vous êtes confronté. L’idée est donc pour le moins intéressante, puisque vous n’aurez pas à créer plusieurs personnages : tout peut être réalisé avec un seul combattant, et ce sans la moindre limitation ! En outre, cela permet d’éviter de se prendre la tête quant au choix de la classe en début de jeu. En effet, il arrive très souvent dans les MMORPG qu’on décide d’abandonner, en criant haut et fort que le personnage n’est pas assez fort, qu’on n’a pas choisi la bonne classe et qu’on a mal monté ses caractéristiques. Tous ces petits soucis ne sont plus dans Skyforge, pour notre plus grand plaisir ! Maintenant, nous allons entrer plus en détails en ce qui concerne les classes de personnage, qui se montrent fort nombreuses.

Le système de combat n'a jamais été aussi dynamique !

Des classes au style bien différent

En début d’aventure, nous n’avons accès qu’à trois classes, à savoir le Cryomancien, le Paladin et le Lumancien. Si le Paladin sera bien entendu un tank qui pourra encaisser de nombreux dégâts pour protéger ses compagnons, le Lumancien sera un grand serviteur de la lumière qui va protéger ses alliés des attaques ennemies. Il sera également capable d’infliger de puissants dégâts tout en restant à bonne distance. Enfin, le Cryomancien est une classe plutôt originale, puisqu’elle va se baser sur le pouvoir de la glace pour congeler ses ennemis. De cette manière, il pourra ensuite en profiter pour enchainer les attaques, et ainsi vaincre l’adversaire. Bien sûr, en accomplissant les missions au fil de vos aventures, vous aurez accès à 5 nouvelles classes intermédiaires, puis 5 autres classes plus avancées, soit un total de 13 classes différentes ! Les rôles seront variés, puisqu’on retrouvera le puissant Nécromantien, le Moine, l’Archer ou encore l’Alchimiste ! Par exemple, si vous souhaitez acquérir le Berserker, il faudra avoir passé plusieurs jours sur le jeu pour le débloquer. Autre bonne nouvelle : toutes les classes seront accessibles sans dépenser le moindre centime ! Par ailleurs, il faut savoir que toute ont un style de jeu différent. Car si par exemple l’Archer et l’Artilleur sont deux combattants à distance, ils auront chacun leurs spécificités, sans oublier que les compétences les différencient totalement. Dans tous les cas, on peut très bien développer une seule classe tout au long de l’aventure, ou bien les faire progresser simultanément.

Une interface épurée et accessible à tous

Lors de nos premiers pas sur Skyforge, on est tout simplement ébloui par la qualité visuelle du titre. En effet, les environnements regorgent de détails et offrent une immersion sans égale. Alors certes, on aura parfois l’impression de faire face à des décors sans vie, mais le tout est vraiment éblouissant, notamment grâce à des effets de lumière de toute beauté. Par ailleurs, si on retrouve souvent de vastes forêts, on distingue clairement le côté mythologique dans les villes principales, ou encore sur certains secteurs en ruines. En tout cas, l’évolution des décors est plutôt cohérente, puisqu’on passe d’une forêt dense rappelant étrangement The Elder Scrolls : Skyrim, jusqu’aux usines en passant par des lieux s’élevant dans les airs. Par ailleurs, l’interface se montre totalement différente de ce qu’on a connu jusqu’à présent. Si vous n’êtes pas fan de la nouvelle monture de Windows, vous risquez bien d’être déçu. Le titre reprend un design très épuré, se basant avant tout sur des rectangles ultra-simplistes. Cela ne veut pas nécessairement dire que c’est vilain, bien au contraire ! Cela permet d’avoir un titre très intuitif ou même les débutants devraient s’en sortir (à condition d’avoir en main toutes les fonctionnalités, et pour sûr qu’elles sont nombreuses). Rassurez-vous, on pourra compter sur le site officiel riche en information reprenant le même style. Enfin, la chose que nous avons le plus apprécié est certainement la présence d’un réseau social interne au jeu. Une idée tout simplement génialissime qui permet de faire connaissance avec les autres joueurs bien plus facilement, en plus de pouvoir suivre leurs succès !

Il sera possible de changer de classe en un seul clic !

Un système de combat toujours plus dynamique

Le concept de Skyforge n’est en soi pas si différent des autres MMORPG. On pense notamment aux missions qui sont relativement classiques. Alors certes, quelques quêtes sortent du lot, mais la plupart vous demanderont encore et toujours d’affronter des créatures. Maintenant, si cela peut s’avérer dérangeant dans la grande majorité des MMO, ce n’est pas le cas dans Skyforge, et ce pour une excellente raison : le système de combat est tout simplement hallucinant ! Les développeurs se sont clairement inspirés des meilleurs jeux d’actions sur PC et consoles dans le domaine du MMORPG, pour nous proposer une réalisation sans faille. Si on peut oublier le système « cliquer pour attaquer automatiquement », il reprend plus ou moins le même style que le très réussi TERA, tout en étant encore plus dynamique. Pour faire simple, on pourrait presque assimiler le jeu à un Hack’n Slash, car on peut réaliser facilement des combos sans que l’adversaire ne puisse réagir. Notre seul regret se fera peut-être au niveau des attaques de base qui ne sont pas assez nombreuses, mais le tout est vite oublié grâce aux nombreuses compétences disponibles. D’autant plus que les animations, en plus d’être spectaculaires, sont particulièrement fluides. Le tout est donc un bon défouloir où on apprécie de pouvoir enchaîner rapidement les scènes de combat. C’est d’autant plus vrai lorsqu’on travaille en groupe, où on peut compter sur les capacités de chacun pour ne laisser aucun répit à l’ennemi. Ainsi, Skyforge est sans conteste la nouvelle référence en ce qui concerne les affrontements, aussi jouissifs qu’amusants !

L’Atlas de l’ascension, une progression du personnage innovante

Skyforge est également très intéressant pour son système d’évolution du personnage, se basant sur une toile géante, baptisée l’Atlas de l’ascension. Terminé l’arbre classique des compétences, Skyforge a décidé de reprendre un mécanisme qui rappelle Final Fantasy X. Et le résultat est tout simplement excellent, puisque c’est par lui qu’on va débloquer les nouvelles compétences et les nouvelles classes. Pour chaque élément débloqué, on va récupérer des points de prestige, qui indique votre niveau de développement. Cette idée est très intelligente, car c’est par ces points qu’on sera classé dans les combats PvP, afin d’avoir toujours une équité entre les joueurs. Mais revenons-en à l’Atlas, qui se montre gargantuesque. Il faut dire qu’à partir de notre classe de départ, il sera possible d’augmenter certaines compétences à la manière d’un arbre classique, mais rien ne vous oblige à maximiser cet arbre. On peut très bien débloquer les compétences qui nous intéressent pour passer à une autre toile, correspondant à une autre classe. Le fait est qu’il n’y a aucune réelle limite, et chaque joueur pourra décider lui-même la façon dont il souhaite développer son personnage : préférez-vous maximiser une seule toile pour être spécialisé dans un domaine précis, où souhaitez-vous équilibrer l’ensemble des classes ? Par ailleurs, nous aurons également le devoir d’augmenter les statistiques de notre personnage, à l’aide de pierres précieuses que l’on gagne avec l’Atlas. De cette manière, il faudra augmenter la force (pour les dégâts et l’énergie), la défense etc… comme tout bon MMORPG qui se respecte. D’ailleurs, vos statistiques sont conservées, même si vous changez de classe. D’ailleurs, on est littéralement séduit par le fait qu’on nous présente tout un tas de statistiques précis (on peut par exemple voir le pourcentage de parade, le pourcentage de pénétration d’armure etc…). A partir de tout cela, les possibilités sont justes exponentielles, c’est-à-dire que chaque joueur aura vraiment son propre style de jeu, et pour sûr qu’on ne peut pas « rater » son personnage : le titre a été pensé pour que chaque joueur devienne un dieu !

Le contenu de Skyforge se montre particulièrement généreux !

Un contenu gargantuesque aussi bien en PvE qu’en PvP

Un bon scénario, un bon gameplay, de bons graphismes… Que peut bien manquer Skyforge ? Pour être franc, nous nous posons encore la question. Le contenu est d’ailleurs bien fourni : que ce soit le PvE ou le PvP, chaque joueur devrait pouvoir passer des heures et des heures sans jamais se lasser. Tout d’abord, le PvE se montre très prenant, puisqu’on pourra se rendre à un Observatoire divin, permettant d’accomplir des dizaines de missions, seul ou en groupe. Evidemment, de nombreuses récompenses pourront être obtenues en fonction de vos succès. Egalement, on aura la présence d’une autre fonctionnalité, nommé « Invasions ». Semblable au système de failles dans Rift, le but consiste à repousser des hordes d’ennemis qui apparaissent aléatoirement dans le monde. Ces affrontements pourront être gigantesques, surtout que l’ensemble des joueurs est invité à y participer. Passons maintenant rapidement en revu le PvP, qui semble lui aussi des plus solides. En effet, nous pourrons participer à tout un tas de modes, qu’il s’agisse du mode « chacun pour soi » (6 joueurs), « match à mort par équipe » (2 équipes de 3 joueurs), en passant par le mode « cargaison » pour finir par le « capture de drapeau ». Pour les plus vaillants, ils pourront prendre part aux guerres des panthéons ainsi qu’aux batailles de guildes, qui sont simplement des combats à grande échelle, promettant des affrontements tout simplement spectaculaires. Bref, le contenu est juste ahurissant, surtout que, comme on l’a déjà signalé, chaque joueur sera unique dans sa conception, induisant ainsi des situations de combat toujours différentes.

L’Allods Team a-t-elle retenu la leçon ?

Il y a encore tellement à dire sur le contenu qu’on pourrait continuer ce test un long moment. Malheureusement, nous allons devoir conclure, l’objectif étant de vous présenter l’essentiel. Nous allons donc terminer par un point important, à savoir les adeptes et les fidèles. En tant qu’immortel souhaitant devenir un dieu, de nombreux personnages vont commencer à croire en vous, et pourront agir en votre nom. Ainsi, chacun de vos adeptes vont réaliser des petites missions au sein du monde. Par exemple, un médecin pourra aller soigner un enfant atteint d’une maladie. Tout cela fera augmenter votre réputation, ce qui engendrera une certaine gratitude de la part des PNJ. A partir de là, nous allons ainsi recevoir des récompenses, mais aussi avoir des adeptes toujours plus puissants. Cette idée est plutôt intéressante, dans le sens où on sent notre influence grandir au fur et à mesure dans ce monde en danger. Pour finir, il nous reste à élucider le modèle économique, le point central de tout free-to-play. Il faut dire que ce MMORPG était attendu au tournant, après le désastre qu’a connu Allods Online. Le résultat est des plus satisfaisants, puisque l’ensemble des fonctionnalités est accessible, qu’on paye ou non. Le fait est que dépenser des euros permettra uniquement de développer plus rapidement son personnage et d’avoir accès au contenu haut niveau en quelques jours, mais n’aura aucune influence sur la puissance du joueur. D’ailleurs, il faut souligner que certaines fonctionnalités ne sont accessibles qu’en passant plusieurs heures sur le titre ! Le modèle est donc bien pensé, puisque chaque joueur pourra se faire plaisir, en dépensant ou non à la boutique premium. En conclusion, Skyforge joue clairement dans la cour des grands, et pourrait même rivaliser face à des jeux payants à l’acquisition ! Félicitation à toute l’équipe pour leur travail !

Skyforge

L'avis de Asternosis

Rédacteur

juil. 15, 2015, 6:43 après-midi

Skyforge est un MMORPG free-to-play qu’on attendait avec beaucoup d’impatience, et ce pour plusieurs raisons. Il faut dire qu’après plusieurs aperçus dans les salons du jeu vidéo, son système de combat, sa réalisation exemplaire (que ce soit les graphismes ou l’interface), en plus d’un univers plus original que de coutume, le titre d’Astrum Nival avait toutes les cartes en main pour devenir l’une des grandes références du genre. Après de longues heures de jeu, nous pouvons affirmer sans l’ombre d’un doute que le pari est réussi, et ce sur tous les niveaux possibles. En effet, tout commence par une personnalisation à couper le souffle digne des plus grands jeux, surtout qu’on découvre très rapidement un système de combat plus dynamique que jamais. Il faut dire qu’on peut lancer des attaques de base avec les deux boutons de la souris, offrant divers combos, sans omettre le nombre incroyable de compétences. Mais là où le titre devrait nécessairement attirer les foules, c’est bien grâce à son système d’Atlas de l’ascension, offrant des possibilités d’évolution gargantuesques. Le fait est qu’un même personnage pourra incarner n’importe quelle classe de personnage, et ce à n’importe quel moment de la partie. Par ailleurs, le contenu est incroyable, dans le sens où vous passerez certainement des heures et des heures à jouer, aussi bien en PvE grâce aux nombreuses missions qu’en PvP, où les modes sont certes classiques mais très nombreux. Enfin, les développeurs ont pris soin de nous proposer cette fois un modèle économique qui tient la route, où il n’est nullement besoin de dépenser de l’argent pour rivaliser avec les meilleurs. Skyforge a donc un très bel avenir devant lui, surtout que le contenu ne cesse de s’élargir, aussi bien avec l’ajout de nouvelles classes, de nouvelles zones ou encore de nouvelles missions.

  • Un univers qui sort du lot
  • La personnalisation visuelle impressionnante
  • La possibilité d’incarner toutes les classes sans limitation
  • Une interface exemplaire
  • Des graphismes enchanteurs
  • Un système de combat extrêmement dynamique
  • L’Atlas de l’ascension offrant des possibilités infinies de personnalisation
  • Un contenu exceptionnel (aussi bien pour le PvE que le PvP)
  • Des mises à jour constantes
  • Un véritable free-to-play
  • Certains environnements peuvent paraître sans vie
  • Assez gourmand pour le faire tourner à fond

Commentaires

comments powered by Disqus