Information sur le jeu

Type : pc

Categorie : moba

Version : Française

Editeur : Gameforge

Développeur : Robot Entertainment

Config conseillée :Processeur : Intel Pentium i5/AMD FX-6300 ; RAM : 4 Go ; Carte Graphique : NVIDIA GTX 760/AMD HD 6800 ; Espace disque : 20 Go

Partager ce test

Retour à la liste des tests  

> lecture test

Posté, le 28 septembre 2014 à 18:06

Test du jeu free-to-play : Orcs Must Die ! Unchained

Tuer les Orcs jusq’au dernier… Une nouvelle fois, vous devrez appliquer cette règle dans le nouvel épisode de la série Orcs Must Die ! Unchained. Ces créatures sont donc de retour, et vous allez devoir encore et toujours les empêcher de pénétrer dans votre château. La grosse nouveauté de ce troisième opus est bien sûr l’arrivée d’un versus online, ce qui vous permettra d’affronter d’autres joueurs ou de participer à des missions en coopération. En plus de tout, si les épisodes précédents étaient payants, Robot Entertainment a décidé de changer de registre, pour se mettre au modèle économique qui prône ces dernières années : le Free-to-Play. Evidemment, cela implique une boutique en ligne pour obtenir divers bonus, et ce n’est pas synonyme de bonne nouvelle… Bref, on va donc voir ce qu’il en retourne à travers ce test. 

Une touche de nouveauté !

Un territoire à défendre, des vagues de monstres à tuer qui s’enchaîne ou encore des tonnes de pièges à disposer un peu partout dans le secteur – que ce soit au sol ou sur les murs –, la recette d’Orcs Must Die ! Unchained est donc toujours la même (et de surcroît, toujours aussi plaisante !). Pourtant, les joueurs des précédentes éditions noteront tout de même quelques différences, d’autant plus que ces dernières se montrent assez nombreuses. La principale étant celle que nous avons énoncée dans l’introduction, à savoir l’apparition de deux équipes qui se font face. Cela rappelle évidemment un MOBA (c’est-à-dire des jeux qui prennent le même concept qu’un League of Legends ou qu’un DotA). Chaque équipe aura donc les mêmes objectifs à atteindre. De ces faits, la mission ne sera plus seulement de défendre le cœur du château contre les vagues de montres qui apparaîtront un peu partout, mais aussi de d’envoyer à l’assaut des créatures directement contrôlées par l’ordinateur, ce qui donne lieu à des affrontements encore plus prenants !

 

Ocs Must Die ! Unchained se rapproche énormément d’un MOBA ! 

La sélection du personnage

Malgré tout, ce troisième épisode de la saga arrive tout de même à garder sa formule originale, pour le plus grand bonheur des joueurs. Mais avant d’entrer dans une partie, il faudra évidemment sélectionner son avatar (qui sera toujours incarné par une vue à la troisième personne). Peu de surprise à ce niveau-là, puisqu’on compte une dizaine de personnages différents, chacun ayant un propre style de jeu (on retrouve évidemment les magiciens, les tanks, les healers etc…). Toutefois, cela s’agrémente par un premier point négatif dû au modèle économique : pour débloquer quelques nouveaux personnages, il faudra passer par la boutique du jeu, en échange de quelques euros. Bon, sachez tout de même qu’avec les personnages directement disponibles, vous aurez tout de même de quoi vous amusez, d’autant plus que chacun aura son utilité. Cela étant défini, vous allez enfin être transporté vers votre base principale : l’affrontement peut commencer ! 

La même recette, avec plus de fun et de coopération !

Les connaisseurs auraient presque l’impression de jouer à un ancien épisode de cette série, mais ils vont vite s’apercevoir des changements apportés dans le gameplay. En tout premier lieu, on devra donc comme d’habitude disposer des pièges un peu partout dans les différents couloirs qui s’offrent à vous, mais une nouvelle fonction vient s’ajouter au jeu : un second chemin est présent, qui permettra à vos petites troupes de se lancer à la conquête de la base ennemie, exactement comme un MOBA. Du coup, plus vous tuerez de créatures ennemis, et plus vous allez remporter des crédits, qui vous permettront d’acheter toujours plus de petits soldats. Evidemment, vos alliés feront de même, sachant qu’il existe plusieurs types de créatures différents, la fourchette de prix variant selon leur efficacité au combat. Vous aurez évidemment le choix de la stratégie à adopter : peut-être allez-vous préférer rester en défense et tuer toutes les créatures qui se présentent devant vous pendant que vos alliés tentent d’assiéger la base adverse ; ou bien vous tentez vous-même de partir au combat et de créer une brèche, permettant à toutes vos créatures de submerger les ennemis. Bref, vous l’aurez donc bien compris, la coopération sera au cœur du jeu, tout comme la réflexion dans la disposition des pièges. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on ne s’ennuie pas ! On a toujours quelque chose à faire ! 

Si vous voyez un adversaire, pas de quartier : tuez-le pour gagner des crédits !

Orcs Must Die ! Unchained a tout d’un MOBA

Quand on vous dit que le jeu est un véritable DotA-like, ce n’est pas pour rien. En effet, en plus des petits monstres, on retrouvera d’immenses gardiens disposés à des endroits stratégiques, et feront offices de tours. Sinon, on retrouve les mêmes mécanismes du genre, à savoir de réaliser un « push », ce qui signifie que si vos créatures ont fait une belle avancée, vous pouvez les accompagner afin qu’ils aillent encore plus vite pour affronter les ennemis ; ou encore d’attaquer un ennemi par derrière avec l’aide d’un autre joueur. Et avec l’aide des nombreux pièges, le tout bénéficie donc de situations très plaisantes. Soulignons également que vous pourrez à tout moment envoyer de plus en plus de monstres, en plus d’être de plus en plus puissantes, bref, le titre a tout d’un MOBA, qu’on pourrait comparer au très réussi SMITE. Maintenant, il est clair que si le gameplay se montre très accrocheur, les fans des précédents volets pourront trouver ce nouveau système quelque peu déroutant, pour ne pas dire qu’il s’agit d’une déception. En effet, ce nouveau genre va faire venir de nouveaux joueurs, assurément ; mais il va aussi faire fuir d’anciens joueurs, qui resteront donc sur l’une des versions précédentes.

Un titre accessible à tous

Pour le moment, on ne compte que quelques petites maps, sachant qu’on pourra en débloquer par la suite. Mais les développeurs ont affirmé travailler sur de nouveaux terrains de jeu. En tout cas, les parties peuvent durer quelques minutes à plusieurs dizaines de minutes, selon la stratégie mise en place. Avec des environnements fermés, on sera donc toujours au cœur de l’action, d’autant plus qu’il est particulièrement stable. On saura donc prendre les affrontements au sérieux, mais on apprécie également son côté délirant grâce à sa patte artistique qui rappelle les MMO « cartoon ». Aussi, Robot Entertainment a toujours eu la volonté d’inviter le plus de monde possible sur son jeu, et propose ainsi un gameplay très accessible. C’est une nouvelle fois le cas avec cet épisode, puisque deux touches sur le clavier pour utiliser les compétences des héros, et la souris pour déplacer le personnage, suffisent pour utiliser l’ensemble des fonctionnalités ! Bref, le titre devrait donc plaire à tout le monde sans exception !

Dans ce nouvel opus, de nombreuses créatures viendront vous aider à combattre !

Le modèle Free-to-Play

Mais venons-en au tout dernier point de ce test, qui traite du modèle économique. En effet, alors que les deux précédents épisodes étaient payants, celui-ci décide d’être téléchargeable gratuitement, avec une boutique en ligne permettant d’acheter des options supplémentaires. Le risque est donc assez grand, puisque cela pourrait totalement bouleverser l’équilibre entre les joueurs. Mais qu’en est-il vraiment ? Avant d’en arriver là, petite explication sur le passage à ce modèle. La raison est toute simple : les développeurs ont souhaité étendre la popularité de leur œuvre, et plus spécifiquement sur le marché asiatique et les pays de l’Est. Comme vous vous en doutez, cette population est fortement tournée vers le Free-to-Play, et si Robot Entertainment voulait atteindre un tel marché, il était évidemment qu’il fallait faire ce compromis. Mais le résultat est là : si vous souhaitez acquérir l’ensemble du contenu du jeu, il faudra débourser plusieurs dizaines d’euros. Evidemment, le joueur pourra décider d’acheter uniquement ce qui l’intéresse, mais sur le long terme, l’argent dépensé se montre nécessairement plus élevé qu’acheter un seul et unique jeu.

Orcs Must Die ! Unchained

L'avis de Asternosis

Rédacteur

sep. 28, 2014, 6:06 après-midi

Orcs Must Die ! Unchained va créer un bouleversement entre les joueurs. En effet, si les deux premiers opus étaient relativement proches l’un de l’autre, celui-ci emprunte un chemin quelque peu différent, qui ne plaira pas à tout le monde. En effet, si on retrouve les mécanismes de base, avec la disposition des pièges et le fait d’empêcher les orcs d’atteindre le cœur du donjon, le gameplay va fortement se rapprocher d’un DotA-like. Alors si le résultat se montre plus que convaincant, il est évidemment que certains joueurs préfèreront rester sur l’une des anciennes versions. Sinon, il faut tout de même bien admettre que le jeu envoie du lourd, puisqu’on s’amuse énormément, d’autant plus que l’action est encore plus présente ! De nouveaux pièges, de nouveaux personnages, de nouvelles compétences, bref, on a énormément de contenu inédit. Pour un jeu Free-to-Play, vous y passerez nécessairement de longs moments, surtout si vous décidez d’acheter quelques nouveaux personnages.

  • Les fans de MOBA devraient s’en donner à cœur joie !
  • Encore plus d’action que dans les précédents volets !
  • Toujours aussi beau, prenant et amusant !
  • Un grand nombre de pièges à disposer un peu partout
  • Les fans des premiers opus pourraient y voir une certaine déception, puisque le gameplay est assez différent
  • Devoir dépenser des euros pour débloquer de nouveaux personnages…

Commentaires

comments powered by Disqus