Information sur le jeu

Type : navigateur

Categorie : simulation

Version : Française (documentation en anglais)

Editeur : GPRO Ltd

Développeur : GPRO Ltd

Partager ce test

Retour à la liste des tests  

> lecture test

Posté, le 22 août 2014 à 17:36

Test du jeu free-to-play : Grand Prix Racing Online

Votre plus grand rêve a toujours été d’être pilote de Formule 1 ? Grand Prix Racing Online ne va pas vous envoyer dans la peau d’un pilote (auquel cas, nous vous renvoyons au jeu F1 2013 qui est très réussi), mais de posséder une écurie de Formule 1. Réalisé par les studios GPRO Ltd, vous devrez donc avoir un œil constant sur de nombreux détails. Comme à l’instar d’un Football Manager – la référence de la simulation de gestion sportive –, le jeu se montre particulièrement réaliste, que ce soit en matière de recrutements de nouveau pilote, ou encore le développement d’une stratégie pour remporter un Grand Prix. Nous allons tout vous expliquer à travers ce test, mais il est d’ores et déjà possible de dire qu’il ne plaira qu’aux fans de la Formule 1.

Trouver le bon sponsor

Avant d’entrer dans les détails du jeu, il est bon de rappeler ce qu’est une écurie dans le monde de la Formule 1. Concrètement, il s’agit d’un organisme qui aura de grandes connaissances dans les courses, mais qui sait aussi mettre en place des stratégies de recrutement pour trouver les meilleurs joueurs des quatre coins du monde, ou encore d’avoir un esprit de gestion digne d’un chef d’entreprise. Si jamais vous pensez avoir suffisamment de connaissances dans tous ces domaines, alors ne cherchez plus, votre futur métier sera gérant d’une écurie de Formule 1 ! Mais avant même de rechercher puis d’engager un bon pilote, vous devrez préalablement trouver des sponsors. La meilleure technique serait de négocier avec un seul organisme à la fois, afin d’éviter une gestion trop compliquée. Effectivement, lorsque vous remportez des courses, vous gagnez par la même occasion ce qu’on appelle des points de négociation. Ces derniers seront donc essentiels, puisque ce sont eux qui permettront de vous lier à des sponsors. Vous l’aurez donc compris, si vous choisissez trop de sponsors, ils seront moins efficaces, puisque les points gagnés seront répartis dans chacun d’eux.

L’interface se montre assez claire, même si au début, vous aurez du mal à savoir ce que vous devrez accomplir. Il faudra pour cela lire la documentation.

Un bon pilote doit être bien entouré

Une fois que vous serez lié à un sponsor, celui-ci se chargera de rechercher un pilote qui correspond aux attentes de l’écurie. Chaque pilote sera spécial, puisqu’il dispose de différentes caractéristiques : la motivation, la concentration, l’endurance et enfin les connaissances techniques des bolides. Ce dernier étant important, puisqu’il permettra au coureur de mieux savoir utiliser sa voiture de course. Mais ne croyez pas que vous allez directement envoyé votre jeune recrue sur les circuits ; il faudra d’abord l’associer à des directeurs techniques, ainsi que d’autres membres du staff, qui se chargeront de lui enseigner toutes les règles, mais aussi de prodiguer tout un tas de conseils utiles. Le staff, c’est à vous de le gérer et d’engager des personnes. Ainsi, avoir une équipe complète sera fortement utile, car elle développera au mieux les compétences du pilote. Pour terminer, il faudra sélectionner le bolide pour chaque pilote, avec lequel vous devrez remporter le plus de courses afin d’empocher de l’argent permettant d’améliorer le staff, le véhicule ou encore vos installations.

Un bon pilote va émettre des recommandations

Afin de pousser la gestion encore plus loin, nous vous avons indiqué qu’en gagnant des courses, on pourra améliorer le véhicule. Toutefois, améliorer un véhicule ne va pas nécessairement améliorer le classement de votre coureur au sein des courses, pour une simple et bonne raison. En effet, le pilote va souvent indiquer des commentaires que vous devrez prendre en compte. Car avant de se lancer dans une course, il va essayer son bolide, et formulera ainsi les points à revoir, mais aussi et surtout vous dire s’il est capable de conduire la machine. Prenons un simple exemple : si à la suite de plusieurs essais, le pilote s’aperçoit que le moteur ne correspond pas à son style de conduite, parce qu’il n’est pas assez puissant ou que l’accélération n’est pas assez rapide, il faudra mettre tout en œuvre pour changer le moteur, et ainsi répondre aux exigences de votre jeune protégé. Bref, au fur et à mesure des essais, vous devrez donc généralement augmenter ou diminuer certaines données de la voiture (freins, pneus etc…) pour obtenir le bolide idéal !

Il sera possible de revoir les courses, et ainsi d’apprendre de vos erreurs.

Un réalisme certain

Intéressons-nous maintenant aux saisons de Formule 1 que l’on peut réaliser dans Grand Prix Racing Online. Car évidemment, si on recherche des sponsors, du personnel ainsi que des pilotes, c’est bien évidemment pour que ces derniers puissent participer à de grandes compétitions. Le tout est relativement bien conçu, à savoir que chaque saison sera composée de 17 courses. Ces dernières se dérouleront à deux par semaine, afin d’être au plus proche de la réalité. A la fin d’une saison, vous aurez un classement final, qui indiquera clairement votre maintien, au mieux une promotion en division supérieure, et au pire une relégation. Plus spécifiquement, vous n’avez pas d’impact direct sur la course, à la manière d’un Football Manager : ce seront vos choix et votre façon de gérer votre écurie qui donneront des résultats.

Jusqu’au plus petit détail

Maintenant, comment avoir de bons résultats ? La réponse est très simple, vous devrez témoigner d’une certaine présence sur le jeu. Ainsi, plus vous prendrez du temps à régler le véhicule (et ce dans les moindres détails) pour le pilote, et plus ce dernier sera capable de l’utiliser convenablement. De la même manière, il faudra aussi prévoir les conditions météo et apporter les modifications nécessaires. Toujours dans le même ordre d’idée, prendre connaissance de l’état de la route ne sera pas une mauvaise idée. Bref, toutes ces petites choses permettent d’aborder au mieux les courses, et ainsi de réaliser de très bonnes saisons. Mais n’oubliez pas une chose importante : il faut continuellement négocier les contrats avec les sponsors, car ce sont derniers qui amènent l’argent nécessaire pour faire des modifications. Sans eux, vos adversaires ne feront qu’une bouchée de vous, alors soyez stratégique.

Le titre n’est pas avare en paramètres de gestion, loin de là.

Apprendre l’univers avant de se lancer

Grand Prix Racing Online est donc un jeu un peu particulier, dans le sens où l’interface rappelle un pur jeu de gestion. De ce fait, ce seront tous les joueurs du monde entier qui vont s’affronter sur un et un seul serveur. Au début de cette aventure, vous serez certainement un peu perdu, mais le site n’est pas avare en information. En effet, on trouvera un wiki officiel (qui sera malheureusement en anglais) recensant des données vraiment utiles. On trouvera également un chat interne qui vous permettra d’échanger avec des joueurs français, mais aussi des joueurs des quatre coins du monde, dans le but de partager des conseils et des astuces. Il sera aussi possible de créer des équipes avec d’autres joueurs. Grâce à ces compositions, vous pourrez par la suite participer à des championnats par équipe. Pour terminer, il faut tout de même souligner que ce jeu ne plaira qu’aux fans des courses d’automobiles. En effet, il faut tout de même connaître le domaine (ou alors l’apprendre) pour pleinement s’épanouir dans cet univers. Il est fort à parier qu’avec tous les paramètres de gestion, un bon nombre de joueurs n’y resteront pas longtemps.

Grand Prix Racing Online

L'avis de Asternosis

Rédacteur

août 22, 2014, 5:36 après-midi

Le monde de la Formule 1 est vaste. Ce Grand Prix Racing Online reprend avec brio cet univers. Evidemment, le jeu va vous fournir une documentation (en anglais) afin de comprendre précisément les mécanismes de jeu. Le souci, c’est qu’on n’a pas de tutoriel pour commencer, ce qui est pour le moins déstabilisant. Mais tout joueur qui adore la simulation devrait aisément trouver son compte dans ce jeu, tellement les possibilités en terme de gestion sont nombreuses. Ainsi, à la manière d’un Football Manager, vous devrez prendre un grand nombre de décision, à savoir trouver des sponsors, apporter les modifications nécessaires au bolide etc… Bref, le réalisme est donc de mise. En revanche, on regrette que la publicité soit assez présente, ce qui peut nuire à l’immersion. Aussi, il faut tout de même admettre que le jeu sera uniquement plaisant pour les fans de Formule 1, les autres n’y verront que peu d’intérêt.

  • Tout un tas d’information pour apprendre le monde de la Formule 1
  • Un grand nombre de paramètres de gestion
  • Vos choix auront un impact sur l’avenir de votre écurie
  • Le réalisme
  • Un jeu uniquement pour les fans de Formule 1
  • Il faut avoir l’œil partout pour progresser
  • La publicité qui nuit à l’immersion

Commentaires

comments powered by Disqus