Information sur le jeu

Type : jeux mobiles

Categorie : mmorpg

Version : Française

Editeur : Square Enix

Développeur : Square Enix

Partager ce test

Jeux similaires

Cutie Riot

Retour à la liste des tests  

> lecture test

Posté, le 1 août 2016 à 11:13

Test du jeu free-to-play : Kingdom Hearts Unchained X

Square Enix est un studio qu’on ne présente plus. Avec leurs projets de grande envergure tels que Final Fantasy ou Dragon Quest, les joueurs sont généralement rassasiés. Depuis de nombreuses années maintenant, les développeurs ont collaboré avec le géant Disney pour proposer la licence Kingdom Hearts, laquelle a fait de nombreux adeptes à travers le monde. Dans l’attente de Kingdom Hearts III, nous avons toutefois le plaisir de retourner dans les mondes merveilleux des contes à travers Kingdom Hearts Unchained X, à télécharger gratuitement sur Android et iOS. Si cette appellation vous rappelle des souvenirs, c’est parce que ce titre avait déjà été lancé sur les navigateurs internet en Asie. Les temps changent et le mobile se faisant de plus en plus pressant, il est de rigueur d’adapter cet épisode sur smartphone. Bien sûr, cet opus était loin d’avoir fait l’unanimité auprès des fans. Il faut dire que le produit final n’atteignait aucunement aux attentes des joueurs, en comparaison avec les opus sur console. Ainsi, deux grandes questions naissent dans nos esprits : la première est de savoir si cette franchise a un réel potentiel sur mobile. Quant à la seconde, elle concerne l’adaptation du jeu elle-même : les développeurs ont-ils inclus suffisamment de changements pour que Kingdom Hearts Unchained X soit prenant pour attirer un large public ? Après de nombreuses heures de jeu, voici ce que nous pouvons en conclure…

« Bien qu’on retrouve le background original de Kingdom Hearts, le gameplay s’en éloigne beaucoup trop pour offrir aux joueurs une recette sans saveur basé sur de multiples MMORPG mobiles… »

information         Information : Bien qu’annoncé à une taille de 47 Mo, Kingdom Hearts Unchained X requiert pas moins d’1 Go d’espace libre sur la mémoire du téléphone. La mise à jour du client une fois téléchargé peut durer de longues minutes, soit 27 minutes dans notre cas, wifi activé.

Retour au pays des contes Disney

Dès les premières secondes de jeu, nous constatons avec soulagement que l’ensemble des éléments clés de Kingdom Hearts sont présents : entre les Keyblades et les Heartless, les connaisseurs ne seront nullement dépaysés. Ajoutons à cela les nombreux personnages des univers Final Fantasy et Disney, et nous obtenons un produit estampillé Kingdom Hearts. Est-ce bien suffisant pour éveiller la curiosité des joueurs ? Son scénario semble en tout cas aller en ce sens puisque, sans être follement original, il reprend l’idée classique de la franchise : vous êtes un porteur de Keyblade qui devra arpenter divers mondes de l’univers Disney pour lutter contre la propagation des forces du mal. Ce titre fait partie intégrante de la licence, c’est-à-dire qu’en plus d’inclure de nombreuses références aux titres précédents, il apportera à n’en pas douter quelques éclaircissement sur le scénario global, du pain béni pour les plus fins connaisseurs. Pour couronner le tout, il est dit que la trame principale a un lien direct avec le futur Kingdom Hearts III. Autrement dit, si vous prévoyez de vous lancer dans le prochain épisode, il est vivement recommandé de s’immerger dans celui-ci. Bref, le background est à la hauteur de nos espérances, si ce n’est les phases de narration pouvant paraitre un peu longues par endroit.

         

         


Un RPG semblable aux autres jeux mobiles

Ouvrons à présent les portes du gameplay, un aspect qui risque fort de contrarier les fans de Kingdom Hearts. En effet, l’esprit Action-RPG est totalement mis de côté dans cet opus pour présenter un système qui rappelle les nombreux MMORPG free-to-play sur mobile. Si on retrouve une formule plutôt addictive, nous sommes confrontés aux mêmes soucis qui viennent amoindrir l’expérience de jeu. On pense notamment à la barre de rechargement « Stamina », laquelle limite le nombre d’action quotidienne. Dans un autre registre, nombreux seront les personnages disponibles : pour les obtenir, il suffira d’utiliser la monnaie – premium ou non. Ajoutons à cela un inventaire des plus limités ou encore des évènements journaliers pas franchement intéressants, et vous obtiendrez le condensé des possibilités offertes par Kingdom Hearts Unchained X. Vu d’ici, nous sommes donc bien loin de la recette traditionnelle et pourtant si spectaculaire de la licence Kingdom Hearts. Toutefois, Square Enix a tout de même pensé à inclure quelques fonctionnalités exclusives à cet épisode, lui redonnant tant bien que mal un certain charme.

Préparez Héros et Keyblades avant les batailles

Ce charme se situe précisément au niveau des keyblades et des nombreuses personnalités. Avant de partir explorer l’un des différents niveaux, il faut préalablement équiper son avatar avec une keyblade. Lors de vos « passionnantes » aventures, vous en débloquerez d’autres plus ou moins puissantes, car toutes présentent un ou plusieurs bonus. Avec elles, vous aurez pour rôle de récupérer des médailles représentant les héros Disney et Square Enix, notamment nos chers Mickey, Donald ou Dingo. Une fois les médailles débloquées, ces personnages pourront se joindre à vous dans vos affrontements. Il faudra pour chacun d’eux définir sa Keyblade, offrant ainsi un large panel de stratégies. Cerise sur le gâteau, Keyblades et Héros pourront être améliorés à partir de matériaux récoltés au cours de vos voyages, mais également à travers des missions journalières. Cet aspect de Kingdom Hearts Unchained X se montre donc complet et permettra aux joueurs de laisser libre cours à leur imagination. Combattre avec ses personnages préférés est par ailleurs un argument de taille qui peut faire oublier certains points mal maîtrisés du soft.

         



information         Information : Au total, ce sont plus de 100 personnages issus des différents films d’animation Disney et réalisations de Square Enix qui sont disponibles. Egalement, on compte tout autant de Keyblades à équiper. Ces chiffres déjà impressionnants devraient par ailleurs s’étendre avec les futures mises à jour.

Des combats au tour par tour simples à appréhender

La progression se déroule sous la forme d’une carte où le joueur doit simplement sélectionner une mission à accomplir. Une fois ce choix effectué, vous débarquez directement dans un environnement clé de l’univers Disney (Aladdin ou encore Blanche-Neige et les Sept Nains), comme c’est le cas dans les autres épisodes de la licence Kingdom Hearts. Le contrôle du personnage se fait à l’aide d’un stick virtuel que nous avons trouvé précis, offrant ainsi un certain confort de jeu. Dès lors, outre la récupération de ressources, vous devrez combattre un certain nombre d’adversaires, sachant que chaque mission se clos généralement par un affrontement avec un boss. Les combats se déroulent au tour par tour, et c’est là qu’interviennent les différents protagonistes. Le système est relativement simple à appréhender et devrait contenter les plus jeunes joueurs. Effectivement, il suffit de tapoter une cible pour provoquer une attaque normale, tandis qu’un swipe (un mouvement prolongé) actionnera une attaque de zone avec des dégâts moindres. Bref, sans être novateur, les combats s’avèrent prenants, même si on est loin de la recette dynamique des autres épisodes.

Quand Kingdom Hearts découvre le modèle free-to-play

Lors de nos premières 30 minutes de test, nous avons trouvé Kingdom Hearts Unchained X séduisant. Entre les nombreuses récompenses, un gameplay plutôt bien pensé et un univers toujours aussi agréable à parcourir, on ne songeait pas un seul instant à regretter cette réalisation. Malheureusement, le modèle économique vient rapidement pointer le bout de son nez, où on ne cesse de nous rabâcher des offres promos à des tarifs qualifiables de scandaleux. Les exemples sont par ailleurs plutôt nombreux pour dénoncer cet abus : pour améliorer ses Keyblades, il vous faudra divers matériaux. Or, certains matériaux se révèlent être d’une rareté sans équivoque, vous demandant des heures et des heures de jeu si vous ne souhaitez pas passer par la boutique… Un autre exemple concerne le multijoueur : lors de vos premiers pas, vous devrez vous lier à l’une des cinq factions proposées. L’objectif sera de récupérer chaque semaine ce qu’on nomme des Lux. Un classement est dès lors construit en fonction de votre implication, les premiers récupérant des récompenses non négligeables. Le système avait tout pour être prenant et compétitif, mais quand on constate le nombre de ressources récupérées par les premiers du classement, jamais les joueurs lambda ne pourront atteindre le podium. Le responsable ? Les bonus engendrés par la boutique premium. Bref, sans être un pay-to-win, le modèle est à notre sens mal pensé et limite des fonctionnalités pourtant intéressantes sur le papier.

         

         

Un rendu visuel et sonore très agréable

Il nous reste un dernier point à aborder dans ce test, à savoir la réalisation visuelle et sonore. Après plusieurs heures de jeu, nous concluons que la finition de Kingdom Hearts Unchained X demeure des plus satisfaisantes, à commencer par les graphismes qui permettent de mettre en valeur tout le charme des personnages et des environnements. Semblables à des peintures, les différents décors ont subi un traitement artistique très agréable, tandis que les personnages se reconnaitront au premier coup d’œil. D’ailleurs, le tout n’est pas sans rappeler un certain Theatrhythm Final Fantasy, sorti sur 3DS en juillet 2012 (que nous vous recommandons chaudement d’acquérir, au passage). Ce design s’accompagne d’animations particulièrement fluides, mais aussi de compositions sonores qui rappellent pourquoi nous apprécions tant la franchise Kingdom Hearts. Porté par un Yoko Shimomura, les thèmes musicaux devraient sans nul doute combler les attentes des joueurs les plus exigeants. Malheureusement, cette finition exemplaire vient rapidement chauffer le téléphone, engendrant une consommation importante de la batterie. Enfin, plus anecdotique, les menus mériteraient une meilleure ergonomie : en plus d’être peu clairs, de nombreux allers-retours seront nécessaires pour modifier son équipe de personnages. Vous l’aurez donc compris, Kingdom Hearts Unchained X est une petite déception, intéressant sur la forme mais fébrile sur le fond.

Notre mot aux développeurs : « Adapter Kingdom Hearts sur mobile est une attention louable. Toutefois, gardez vos acquis et évitez de reprendre la recette traditionnelle du MMORPG mobile, laquelle s’installe dans une routine assez fade »

information         Information : Pour nos tests, nous avons utilisé un smartphone One Plus X associé à la dernière version d’Oxygen OS (basé sur Android Lollipop 5.2). Aucun problème de compatibilité n’a été détecté. Pouvant tenir plus d’une journée en usage normal, l’utilisation de Kingdom Hearts Unchained X durant une après-midi a consommé la batterie pour tomber à 26 %.


Kingdom Hearts Unchained X

L'avis de Asternosis

Rédacteur

août 1, 2016, 11:13 matin

Si l’intention d’introduire le scénario de Kingdom Hearts III à travers cet épisode est louable, les amateurs de la licence ne peuvent clairement pas se contenter de ça… Si la simplicité du gameplay et l’univers Disney sont deux arguments de taille, nous n’avons pas franchement tiré du plaisir à jouer à ce soft, si ce n’est durant les 30 premières minutes de jeu. Les développeurs se sont totalement perdus en chemin pour offrir un résultat loin du dynamisme des titres sur console. Alors certes, l’architecture et les ressources ne sont pas les mêmes, mais on parle tout de même d’une franchise mondialement connue. De plus, si cet écart reste pardonnable, le modèle économique tend à ne lui laisser aucune chance : outre les objets premiums qui améliorent grandement l’équipe, ce sont surtout les nombreuses incitations qui nous perturbent. Avec un inventaire très limité, le peu de récompenses offertes, ou encore la difficulté de certains niveaux, absolument tout vous forcera à sortir la carte bleue. Autant dire qu’on attendait mieux de Square Enix qui tombe dans le piège même du modèle free-to-play. Bref, si vous appréciez les MMORPG sur mobile, ce Kingdom Hearts Unchained X est plutôt sympathique, où seule sa formule économique lui fait cruellement défaut.

  • L’univers Disney toujours agréable à parcourir
  • Une direction artistique des plus satisfaisantes
  • Un gameplay simple et efficace
  • Des menus qui mériteraient une meilleure ergonomie
  • Le modèle économique pas franchement réussi
  • Un jeu assez gourmand en ressources
  • Mis à part le background, où est Kingdom Hearts ?

Commentaires

comments powered by Disqus