Information sur le jeu

Type : pc

Categorie : mmorpg

Version :

Wildstar

Partager ce test

Retour à la liste des guides de jeux  

> lecture test

Posté le 27 septembre 2015 à 14:01

Guide de jeu : Wildstar

Nouvellement passé free-to-play, Wildstar a droit à une seconde jeunesse. Le titre est assez similaire à ce qu’il était lors de sa sortie en 2014, même si la difficulté a été revue à la baisse. Toutefois, rien ne vaut un bon guide pour commencer dans les meilleures conditions, et ainsi ne pas se tromper dans les choix fatidiques, comme la sélection de la classe, de la race ou encore de la vocation. Car Wildstar est un MMORPG riche en fonctionnalités, et un utilisateur débutant pourrait très vite être dépassé par toutes les possibilités qui lui seront offertes. Il faut savoir que le commencement d’un MMORPG est le plus important, car c’est à ce moment précis qu’on va accrocher ou non à l’univers. Et si le joueur ne connaît pas bien les différents systèmes, difficile de continuer l’aventure. Bref, ce nouveau guide a pour but de vous présenter un condensé de toutes les principales fonctionnalités que vous devrez maîtriser afin de profiter pleinement de ce MMO d’exception. Sachez qu’il vous sera forcément utile à un moment ou à un autre, pour la simple et bonne raison que Wildstar incorpore quelques concepts différents par rapport à d’autres MMO (comme les combats, les arbres de talents spécifiques aux métiers ou encore les vocations). N’hésitez donc pas à accéder directement aux parties qui vous intéressent le plus.

Avant de commencer

Si vous lisez ce guide, c’est que vous êtes probablement un tout nouveau joueur. Il faut savoir que Wildstar inclut plusieurs types de comptes. Les joueurs ayant déjà joué au titre lors de l’abonnement mensuel se verront octroyer quelques bonus, mais qui n’entacheront en rien le gameplay. Ils gagneront de l’expérience plus rapidement, et pourront créer plus de personnages. Mis à part cela, les joueurs avec un compte gratuit ne verront que peu de limitations : on pense par exemple à la création de deux personnages par compte, ce qui est suffisant en soi. De toute façon, rien ne vous empêche de créer un nouveau compte si vous le souhaitez. Première étape : l’inscription et le téléchargement du jeu. Rien de très compliqué à ce niveau-là, il vous suffit d’aller sur le site officiel et de s’inscrire. Dans la foulée, vous pourrez télécharger le client du jeu et l’installer (il suffit de suivre les étapes). Une fois le jeu installé, il ne reste qu’à d’attendre les mises à jour pour ensuite pouvoir lancer le jeu. Passé tout cela, nous allons enfin pouvoir entrer dans le vif du sujet.

La création du personnage

Comme tout commencement, vous n’avez aucun personnage à votre disposition. Votre première tâche sera d’en créer un, et pour sûr que cette étape sera longue. Elle vous demandera de nombreux choix de votre part. C’est pourquoi, nous allons décomposer cette partie selon trois grandes étapes : le choix de la race, de la classe et enfin de la vocation. En effet, avec un total de huit races, de six classes et de quatre vocations, sans oublier les nombreux éléments de personnalisation, vous pouvez être certain qu’à peine entré dans l’univers de Wildstar, votre personnage sera unique. Sachez qu’au niveau des classes, ce sera à vous de choisir la voie que votre avatar va emprunter. Autrement dit, une même classe peut se jouer de plusieurs façons différentes. Ne vous inquiétez-pas, nous y reviendrons en détails par la suite. Pour l’heure, intéressons-nous aux factions et aux races.

Vous pourrez personnaliser votre personnage comme bon vous semble !

1/ Le choix de la faction et de la race

Votre premier choix dans Wildstar sera le choix de la faction. Dans ce MMORPG, deux clans s’opposent, à savoir le Dominion et les Exilés. Le Dominion correspond à un groupe de vilains colonisateurs qui veulent annexer la planète Nexus (sur laquelle nous allons évoluer), tandis que les Exilés la voient comme une nouvelle terre d’accueil. En simplifiant, nous avons donc un combat entre le bien et le mal. Ce choix ne devra pas être anodin, car il va spécifier votre zone de début. Si vous jouez avec un ami, il est donc vivement conseillé de choisir le même clan pour vous retrouver rapidement, et ainsi progresser ensemble. Après cela, vous devrez sélectionner une race, liée directement à la faction. Afin d’être plus clair, nous séparerons les races selon les deux clans. Attention, toutes les classes ne sont pas disponibles pour une race. Nous vous renvoyons dans la partie « Le choix de la classe » pour connaître les détails des différentes classes. Dans tous les cas, pour chaque race, nous vous indiquerons les classes qu’il est possible d’incarner.

Les Cassiens (Dominion) : Les Cassiens ressemblent en tout point aux humains. C’est un peuple très fier et orgueilleux, qui souhaite avant tout dominer le monde. Ils estiment que les faibles n’ont pas leur place dans l’univers. (Guerrier, Arcanero, Esper, Ingénieur, Rôdeur, Toubib).

Les Mecharis (Dominion) : Ce peuple est une race de machines, avec pour objectif de tuer tout ce qui est en travers de leur route. Ils ne connaissent ni l’amour, ni la compassion, et sont de redoutables machines de guerre. (Guerrier, Ingénieur, Rôdeur, Toubib).

Les Drakens (Dominion) : Sauvages et brutaux, les Drakens ressemblent énormément à des fauves assoiffées de sang. Conquis par les Cassiens, ils ont fait serment d’allégeance pour prouver leur force à l’univers tout entier. (Guerrier, Arcanero, Rôdeur).

Les Chuas (Dominion) : Il ne faut pas se fier à leur petite taille ou à leur silhouette de rongeur… Les Chuas sont de véritables psychopathes qui adorent inventer de nouveaux moyens de faire souffrir les autres. A noter qu’ils sont asexués, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas de sexe. (Arcanero, Esper, Ingénieur, Toubib).

Les Humains (Exilés) : Les Humains Exilés sont d’anciens Cassiens qui ont décidé de se rebeller face à la dictature de ces derniers. Leur objectif est de faire de Nexus un monde de paix. Autant dire qu’ils auront fort à faire face aux peuples du Dominion. (Guerrier, Arcanero, Esper, Ingénieur, Rôdeur, Toubib).

Les Granoks (Exilés) : Connaissez-vous « La Chose » des 4 Fantastiques ? Si c’est le cas, vous savez à quoi ressemble le peuple des Granoks. Ils ont fui leur monde suite à une attaque du Dominion, et sont venus sur Nexus pour obtenir vengeance. (Guerrier, Ingénieur, Toubib).

Les Aurins (Exilés) : Très difficiles à décrire, les Aurins ressemblent à des fées couplées à des elfes, tout en y ajoutant une queue et des oreilles de lapin. Ne faisant qu’un avec la nature, ils sont ainsi prêts à tuer quiconque s’attaquera à la végétation. (Arcanero, Esper, Rôdeur).

Les Mordeshs (Exilés) : Dernière race et non des moindres, les Mordesh sont un peuple qui a subi une maladie dégénérative. Ils sont venus exprès sur Nexus pour tenter de trouver un remède et mettre fin à leur souffrance. (Guerrier, Arcanero, Ingénieur, Rôdeur, Toubib).

Vous devrez choisir une faction, parmi les Exilés (à gauche) et le Dominion (à droite).

Chaque race aura un style visuel unique. Ce choix devra donc se baser dans un premier temps sur les classes offertes, puis sur la silhouette.

Exemple : Si je souhaite incarner un Arcanero et m’orienter vers le côté du bien, je vais devoir faire le choix entre un Humain, un Aurin et un Mordesh. Personnellement, j’apprécie beaucoup le style visuel des Aurins.

2/ Le choix de la classe

La race n’aura donc aucun impact sur le gameplay. Ce ne sera évidemment pas le cas de la classe de personnage, au nombre de six. Vous vous doutez bien que chacune des classes aura son propre style de jeu. Notez ici que nous sommes dans une approche différente du MMORPG : vous serez libre de choisir votre orientation. Il n’y a donc pas de sous-classes de personnage, c’est vous qui choisissez directement votre chemin. Ainsi, une même classe pourra aussi bien s’orienter vers l’attaque que vers le soutien. On retrouve tout de même trois grands types de rôles : le DPS (celui qui occasionne de nombreux dégâts), le Tank (celui qui peut encaisser beaucoup d’attaques) et le Soigneur. Bien entendu, certaines classes seront mieux adaptées à un rôle donné. Nous allons donc étudier chaque classe en détails et vous indiquer ce qu’il est possible de faire avec.

Le Guerrier : Le Guerrier dispose d’une épée longue nucléaire. Etant dans le futur, les épées ont des pouvoirs destructeurs qui peuvent faire de nombreux dégâts. Il dispose aussi d’un petit canon sur son avant-bras pour attirer tous les ennemis, mais aussi d’une armure lourde, ce qui le rend un peu lent. Il peut se jouer soit en tant que DPS, soit en tant que Tank.

L’Arcanero : L’Arcanero est doté de deux pistolets avec lesquels il va tirer rapidement sur ses ennemis. Il peut aussi créer une autre dimension pour se cacher durant quelques secondes, et dispose aussi de sortilèges de soin pour aider ses alliés.

L’Esper : Si on devait assimiler une classe à celle du magicien, l’Esper serait la classe qui s’en rapproche le plus. A l’aide de ses lames psychiques, il pourra aisément attaquer à distance en réalisant de nombreuses combinaisons de sortilèges. Il peut aussi se jouer en tant que Soigneur, grâce à ses sorts de soin.

L’Ingénieur : L’Ingénieur est un véritable As de la technologie, qui maîtrise la création de drones, en plus d’utiliser des fusils pour venir à bout des adversaires. Faisant de nombreux dégâts, il pourra aussi se jouer en tant que Tank grâce à sa très lourde armure pour encaisser les chocs.

Le Rôdeur : Le Rôdeur aura à sa disposition de puissantes griffes avec lesquelles il fera des dégâts très rapides et avec précision. Il peut se rendre invisible, et se joue aussi bien en tant que DPS qu’en tant que Tank. Pour cela, il porte une armure moyenne qui le rend à la fois rapide et résistant.

Le Toubib : Besoin d’un docteur ? Le Toubib sera là pour soulager tous vos maux. Avec ces deux résonateurs, il envoie des ondes pour attaquer à distance. Toutefois, il doit rester fixe pour lancer ses sorts. D’un autre côté, il sera un Soigneur hors pair ! Rassurez-vous, il dispose aussi d’une armure moyenne afin qu’il contre quelques dégâts.

Pour vous aider, chaque classe sera illustrée par une vidéo.

Conseil : Si vous n’êtes pas toujours très réactif, nous vous conseillons fortement de privilégier une classe avec une armure lourde, comme le Guerrier ou l’Ingénieur.

Maintenant, vous devez savoir quelle classe vous correspond le plus. Une fois encore, ce sera à vous de décider de la voie qu’empruntera votre personnage. Wildstar a été pensé pour laisser une grande liberté aux joueurs. Toutefois, vous serez tout de même aiguillé au cours de l’aventure. Vous pensez avoir terminé votre personnage ? Que nenni, il reste encore une dernière étape inédite à réaliser.

3/ Le choix de la vocation

Nous arrivons à présent à la troisième sélection : la vocation. Cette fonctionnalité est unique à Wildstar, et permet simplement de définir ce que vous aimez faire dans un MMORPG. Par exemple, vous souhaitez explorer tous les recoins du monde ? A moins que vous ne préfériez tuer des monstres à la chaîne ? Bref, ce système est assez bien conçu, car il vous proposera par la suite des quêtes spécifiques à votre vocation. Voyons un peu plus en détails les différentes possibilités qui nous sont offertes.

Soldat : Si vous aimez tuer du monstre, alors cette voie est faite pour vous. Les quêtes bonus consisteront la plupart du temps à tuer des personnes précises, d’escorter des PNJ ou encore de protéger une zone.

Explorateur : Si vous appréciez partir à la découverte des plus beaux environnements, sans nul doute que l’Explorateur est la voie qu’il vous faudra suivre. Entre placer des drapeaux en haut des montagnes, récupérer des plantes rares ou cartographier des zones, vous aurez énormément de choses à accomplir.

Savant : Vous êtes curieux ? Alors c’est que vous êtes un savant ! Votre rôle consistera à déchiffrer les informations sur les différents peuples qui composent ce monde, mais aussi les plantes ou encore les artefacts. Autant dire qu’il n’y a pas de limites, et vos découvertes rendront un grand service à tout le monde.

Colon : Si jamais vous êtes doué avec vos mains, c’est que vous êtes un colon, capable de bâtir à peu près tout et n’importe quoi. Ainsi, vous devrez partir à la recherche des ressources nécessaires pour ensuite construire des stations de buff, c’est-à-dire des lieux où les personnages pourront augmenter leurs caractéristiques.

Quatre vocations vous seront proposées, vous indiquant pour chacune les objectifs attendus.

A présent, il ne reste plus qu’à modifier l’aspect visuel du personnage selon vos préférences. Les possibilités sont très nombreuses ; vous passerez donc de longues minutes à façonner votre avatar. Maintenant que tout est terminé, nous allons enfin commencer notre aventure…

Interface et Combats

Après une courte introduction, vous allez débarquer dans un vaisseau spatial propre à votre faction, en orbite autour de la planète Nexus. Cette partie fait office de tutoriel, c’est-à-dire qu’elle va vous apprendre à maîtriser les mouvements de votre personnage, réaliser vos première quêtes ou encore en apprendre d’avantage sur le système de combat qui, comme vous allez rapidement le constater, se montre très différent de ce que l’on a pu connaître jusqu’à présent.

1/ Maîtriser l’interface

Dès que vous avez le contrôle de votre personnage, nous vous recommandons de modifier quelque peu l’interface afin que celle-ci soit plus agréable à parcourir. Effectivement, chaque élément présent pourra être modifié, que ce soit la position ou encore l'opacité. Dans tous les cas, l’interface se montre très sobre et va directement à l’essentiel. Nous y retrouvons tous les principaux éléments du MMORPG, que ce soit la minimap, les compétences ou encore la zone de discussion. Voici plus en détails à quoi elle ressemble. Chaque chiffre présent sur la capture d’écran est expliqué.

1. La minimap : Comme dans tout MMORPG qui se respecte, la minimap vous permettra de vous orienter. Elle indique notamment votre position, ainsi que celles des ennemis et des quêtes à accomplir.
2. Le journal des quêtes : Très important, le journal des quêtes vous donne un bref résumé des quêtes en cours de réalisation, ainsi que les différents objectifs à accomplir. Les quêtes seront divisées selon leur finalité (quêtes de vocation, quêtes classiques etc…).
3. Les joueurs à proximité : Petite fonctionnalité sympathique, cela vous permet de voir qui sont les joueurs proches de vous, ce qui permet d’entrer facilement en contact avec eux pour ensuite travailler ensemble.
4. Les ressources de classe : Chaque classe aura un nombre de ressources. Ces dernières permettent de déclencher les sorts de votre classe. En dehors des combats, ces ressources sont rechargées instantanément.
5. Les stats du personnage : Afin d’avoir un œil constant sur l’état de votre personnage, vous aurez continuellement une vision d’ensemble du personnage, comme sa santé restante, son taux d’expérience etc…
6. Les compétences et raccourcis : Parce qu’un MMORPG sans compétences ne serait pas un MMORPG, cette zone vous permet de déclencher rapidement les compétences, sortilèges et potions. Evidemment, vous pourrez assigner des touches de raccourcis.
7. Les fonctionnalités et options : Vous avez envie d’accéder à votre inventaire ? De voir le profil du personnage en détails ? Ou encore d’écrire un message à l’un de vos amis ? Tous ces boutons permettent d’accéder aux fonctionnalités essentielles de Wildstar.
8. La zone de discussion : Dernier point important de l’interface et non des moindres, la zone de discussion va vous permettre de dialoguer avec tous les joueurs environnants, de faire connaissance et de se faire des amis. N’oubliez pas de rester courtois, Internet n’est pas un espace de non-droit !

2/ Déplacements et combats

Wildstar se montre très dynamique. Alors que la plupart des MMORPG ont un certain côté statique, où il suffit de cliquer sur le sol pour voir son personnage se déplacer, Wildstar mise sur des mouvements rapides, où il sera même possible de courir en appuyant sur la touche MAJ. Egalement, notre petit personnage sera capable de réaliser des double-sauts, ce qui permet souvent d’esquiver plus aisément les attaques adverses. Sans compter qu’en pressant deux fois une direction (ver le haut, la gauche ou la droite), notre avatar réalisera un petit bond pour éviter les attaques, un point très important qu’il vous faudra maîtriser lors des combats. Ne vous inquiétez-pas, vous aurez suffisamment de combats simples d’accès en début d’aventure pour maîtriser cette fonctionnalité.

Si on en vient plus précisément aux affrontements, il faut savoir que le tout se base sur un système de télégraphes ? Mais qu’est-ce donc, allez-vous me demander ? C’est simple, chacun de vos sorts aura une zone d’effet particulière qui se dessine au sol. Si vous avez déjà joué à un MOBA, il en reprend plus ou moins le même système. Ainsi, il ne faut pas sélectionner une compétence et cliquer sur l’ennemi : il faut sélectionner la compétence, voir le schéma qui se dessine au sol et, si l’ennemi se trouve dans la zone d’effet, alors vous pouvez la déclencher ! Cela marche dans un sens, mais aussi dans l’autre : les adversaires eux-mêmes auront ce système. Vos sorts à vous s’affichent en bleu, tandis que ceux des ennemis sont colorés en rouge. Bref, cette fonctionnalité vous demandera un petit temps d’adaptation, mais pour sûr qu’il permet de ne pas s’ennuyer une seule seconde en combat. Il n’y a pas d’attaques automatiques, vous devrez donc constamment veiller à vous déplacer et à attaquer. Dernière petite chose à connaître : chaque classe aura une compétence spéciale, qu’on peut déclencher avec la touche R. Par exemple, le Guerrier pourra être enragé pour faire plus de dégâts, là où le Rôdeur peut devenir invisible durant quelques secondes.

Vous pouvez remarquer la présence d'un triangle bleu sur le sol, résultat de ma zone d'attaque.

Comment faire progresser son personnage

1/ L’expérience et les caractéristiques

Si on vous a raconté que Wildstar est un MMORPG assez compliqué, ce n’est plus tout à fait vrai. En effet, depuis son passage en version free-to-play, les développeurs ont rendu toutes les fonctionnalités plus simples d’accès. Parmi elles, les caractéristiques du personnage ont grandement été simplifiées. Pour rappel, augmenter le niveau de son personnage permet de le rendre plus fort et d’avoir accès à de nouvelles fonctionnalités, mais aussi partir à la découverte de nouvelles régions. Pour gagner des niveaux, il suffit de gagner de l’expérience, qui s’acquiert simplement en remplissant des quêtes ou en tuant les nombreux ennemis qui vous attendent. Lors du passage au niveau supérieur, vous allez augmenter vos caractéristiques principales et secondaires. Les caractéristiques principales touchent tous les aspects de votre personnage comme l’attaque et la défense, tandis que les statistiques secondaires sont plus considérées comme des caractéristiques de combat. Ces dernières sont très nombreuses, nous ne vous ferons donc qu’un simple résumé. Pour l’heure, concentrons-nous sur les stats primaires ainsi que leur finalité :

Puissance d’Assaut/Soutien : Cette caractéristique correspond simplement à la puissance. Autrement dit, elle va influencer directement sur vos dégâts ainsi que vos sorts de soutien.
Armure : Comme son nom l’indique clairement, l’Armure sert à atténuer les dégâts, ce qui signifie que plus la valeur est élevée, et plus nous serons résistants face aux attaques ennemis.
PV : Rien de bien compliqué, les points de vie correspondent simplement à la santé de votre personnage.
Bouclier maximum : Chaque classe dispose d’un bouclier, qui va lui permettre d’absorber un certain nombre de dégâts, en fonction de la valeur du bouclier.
Puissance JcJ : Spécifique au JcJ, cette statistique correspond simplement aux attaques et aux sortilèges de soin que vous occasionnerez lors des combats entre joueurs.
Défense JcJ : De la même manière que la Puissance JcJ, la Défense JcJ correspond aux attaques que vous pourrez encaisser face aux autres joueurs.

Concernant les caractéristiques secondaires, elles sont directement influencées par les équipements que vous allez porter. Vous devez savoir qu’on trouve un peu de tout, que ce soit les chances de coup critique, la pénétration d’armure, les chances d’esquive ou encore la résistance physique et magique. Elles sont très nombreuses, et vous pourrez toutes les visualiser en vous rendant dans le panneau de contrôle de votre personnage. En tout cas, le système est particulièrement intuitif, et les appellations ne devraient pas vous surprendre.

Exemple : Admettons que j’ai décidé de jouer un puissant Guerrier. Si vous avez bien suivi, j’ai le choix entre partir vers un DPS, ou bien vers un Tank. Aimant être très résistant, j’ai préféré faire un Tank. Mon objectif sera donc avant tout de maximiser l’Armure et les PV, ainsi que le Bouclier maximum et la Défense JcJ dans une moindre mesure.

Vous pouvez constater les statistiques primaires et secondaires sur cette capture.

2/ L’équipement du personnage

Que serait un MMORPG s’il n’était pas permis de modifier son personnage à l’aide d’objets en tout genre ? De ce côté-là, Wildstar se montre très généreux, notamment parce que les objets de personnalisation sont assez nombreux. Tout d’abord, il faut savoir que les armes sont spécifiques aux classes. En effet, un Arcanero ne pourra pas prendre le contrôle d’une épée à deux mains, destinée au Guerrier. En tout cas, vous aurez le loisir d’équiper votre avatar avec tout un tas d’éléments, que ce soit le haut et le bas d’une armure, des bottes et des gants, des bracelets etc… Pour obtenir tous ces items, plusieurs options s’offrent à vous. La méthode la plus simple consiste à aller en ville et à marchander avec les vendeurs, ou encore commercer directement avec les joueurs qui pourront vous vendre des objets plus ou moins rares. Egalement, en remplissant les quêtes qui vous attendent, il n’est pas rare d’avoir en récompense des potions et des éléments d’équipement. Enfin, on pourra aussi obtenir de précieux objets en tuant les ennemis, puisqu’ils laissent bien évidemment des ressources derrière-eux.

Le système est assez classique en soi : si vous laissez votre souris sur un élément d’équipement, vous allez pouvoir apprécier toutes les informations sur ce dernier. De la même manière, vous pourrez faire des comparaisons entre des objets de même espèce, et ainsi savoir quel item est le plus intéressant à porter. En début d’aventure, tous les éléments d’équipement seront assez basiques, mais au fur et à mesure de votre progression, vous allez vous rendre compte que les items peuvent avoir de nombreux bonus. Une fois encore, les équipements et armes sont plus ou moins rares, et n’auront pas tous la même valeur marchande. Si un objet ne vous intéresse plus, rien ne vous empêche d’aller le déposer à l’hôtel des ventes, car un autre joueur pourrait certainement se montrer intéressé. Bref, le système ne présente aucune innovation. Le seul point un peu plus complexe concerne les enchantements et les runes, que nous verrons par la suite.

En parallèle des statistiques, on peut constater les différents éléments d'équipement.

3/ Les compétences et l’arbre de talent

Parce qu’un personnage, ce n’est pas qu’un ensemble de caractéristiques, d’armes et d’équipements, c’est aussi une source de connaissance qui va apprendre de nouvelles techniques de combat, qu’on appelle communément les compétences. Le système a bien été simplifié dans Wildstar, puisque les compétences se débloquent automatiquement lorsque vous montez les niveaux. Inutile d’aller l’apprendre auprès d’un instructeur, vous pourrez directement l’acheter en échange de quelques piécettes. Comme vous le savez, vous pourrez vous orienter vers une voie précise avec votre classe, et ce au travers de l’arbre de talent, qui se différencie du système de compétences. Ces dernières étant très nombreuses, vous ne pourrez pas tout apprendre. Il est donc vivement conseillé de se renseigner un minimum avant de se lancer, et ainsi faire les meilleures concessions. Nous parlerons dans un premier temps des compétences, pour ensuite déboucher sur l’arbre de talent.

Les compétences sont divisées en trois catégories. Ce sera à vous de choisir celles que vous jugerez le plus utile. En tout cas, elles seront toutes disponibles, quel que soit le chemin choisi (mais encore une fois, vous ne pourrez pas toutes les apprendre) :

Assaut : Si vous jouez en tant que DPS, cette section sera à privilégier, car elle renferme tous les sorts permettant de faire des dégâts.
Support : Tank ou Soigneur, cette section fera votre bonheur, puisqu’elle comprend des techniques de soin et de tank en tout genre.
Utilitaire : Convenant à toutes les spécialisations, les compétences utilitaires ajoutent des bonus sur vos caractéristiques, vos équipements etc...

Information : Chaque sort pourra être amélioré en dépensant des points supplémentaires. Nous vous conseillons d’apprendre quelques compétences et de les maximiser afin qu’elles soient très puissantes, plutôt que d’apprendre de nombreuses compétences qui ne feront au final pas tant d’effet.

Vient maintenant l’arbre de talent. De la même manière que les compétences, vous allez gagner des points que vous pourrez dépenser dans une toile géante, où les extrémités correspondent aux différentes voies possibles, à savoir le Soigneur, le DPS ou le Tank. Il est même possible de créer des personnages hybrides, maîtrisant plusieurs domaines. Toutefois, en tant que débutant, nous vous déconseillons fortement de tenter l’expérience. Chaque point dépensé augmentera notamment les caractéristiques liée à une voie.

Exemple : Si je souhaite être un Tank, je pourrais dépenser des points permettant d’accroître ma santé et mon armure.

Voici comment se compose les compétences (à gauche) et l'arbre de talent (à droite).

4/ Le système de runes

Parmi les fonctionnalités qui ont été remaniées lors du passage en version free-to-play de Wildstar, le système de runes a subi de grands changements. Pour information, les runes servent à améliorer les caractéristiques de son avatar, d’où leur très grande importance. En les couplant à notre équipement, ils permettent d’augmenter les pouvoirs de son personnage. Pour ce faire, il faut tout d’abord se rendre en ville et accéder à une station de runes. A partir de là, nous pourrons créer des runes basiques. Les runes basiques sont classées selon l’élément (eau, air, feu etc…). Il suffit de sélectionner celle qui vous intéresse et de voir les ingrédients nécessaires à sa création. Passé cette phase, il faudra maintenant équiper la rune créée avec un élément d’équipement. Toujours dans la station de runes, il faudra accéder à l’onglet « Equiper des runes ». Il suffit alors par de simples glisser-déposer mettre l’équipement et la ou les runes que vous souhaitez fusionner. Le système n’est en soi pas très compliqué, et après un ou deux essaies, vous aurez sans nul doute compris comment tout cela fonctionne.

Dans cet exemple, je vais équiper un pantalon avec cinq runes.

Les métiers

Quand on vous dit que Wildstar est un MMORPG très complet, ce n’est pas pour rien. Son système de métiers, tout comme l’artisanat, se montrent particulièrement généreux en possibilités. Tout cela est évidemment anecdotique, ce qui signifie que vous n’êtes pas forcés de choisir un métier. Toutefois, cela permet de se changer les idées à la suite de fructueux combats, en plus de se faire beaucoup d’argent. Dans Wildstar, vous pourrez faire non pas un, mais deux métiers différents, qui seront dédiés à la récolte et au craft (l’élaboration d’armes et équipements, entre autre).

Récolte : On distingue trois métiers différents, à savoir le Chasseur de reliques, le Mineur et le Chasseur / Dépeceur. Chacun de ses métiers va tenter de récupérer diverses ressources qui seront utiles pour les métiers de craft. Si le Chasseur de reliques va tenter de récupérer des technologies, les Mineurs essaieront de récupérer des minerais, tandis que les Dépeceurs auront la lourde de tâche d’obtenir des fourrures de diverses créatures.

Craft : Quant au craft, on distingue divers métiers classiques, comme l’Armurier, Forgeron, le Tailleur ou encore le Technicien. Vous vous doutez bien qu’ils serviront à créer des armes, des armures (légères, moyennes ou lourdes) ou encore de créer des potions en tout genre. On notera tout de même la présence du métier Architecte, qui aura pour rôle de concevoir des meubles. Car comme nous le verrons par la suite, vous aurez la possibilité d’avoir votre propre maison à décorer, comme dans Animal Crossing !

A côté de tous ces fabuleux métiers, on aura aussi droit à quelques métiers « passe-temps ». On en compte un total de trois, à savoir le Cuisinier, le Pêcheur et l’Éleveur. Le premier cité aura bien évidemment pour rôle de concocter de bon petits plats, tandis que le pêcheur s’amusera à pêcher du bon poisson ! Quant à l’éleveur, il devra créer son petit potager pour faire pousser toute sorte de fruits et légumes.

Comme d’habitude, chaque métier va tendre à évoluer par la suite, puisqu’on aura différents niveaux et même des compétences permettant de créer de nouvelles recettes, de concevoir des objets plus difficiles ou encore de récolter des ressources plus rares. Dans tous les cas, le système est très complet et devrait vous tenir en haleine durant de nombreuses heures ! Pour le craft, sachez qu’il est possible que votre création échoue, et il faudra tout recommencer. Dans tous les cas, tout ce qui est créé pourra vous être utile, aussi bien pour vous que pour les autres. En effet, la plupart des éléments produits peuvent être revendus auprès de l’hôtel des ventes, et ainsi se faire un peu d’argent supplémentaire !

Je suis actuellement en train de fabriquer une paire de gants !

Les quêtes, aventures et évènements

Tout le long du jeu, vous allez rencontrer de nombreux personnages qui auront besoin de votre aide. C’est ce qu’on appelle communément les quêtes, autrement dit des missions avec différents objectifs à accomplir. Wildstar propose plusieurs types de quêtes. La plupart d’entre-elles permettent d’obtenir de belles récompenses et de l’expérience permettant d’augmenter les niveaux de son personnage. D’autres servent à débloquer du contenu supplémentaire : c’est notamment le cas des quêtes de voies (qui seront bien entendu différentes selon la vocation choisie lors de la création du personnage). Toutes les quêtes sont affichées par des icônes au-dessus des personnages. Egalement, elles peuvent apparaître sur votre minimap, d’où sa grande utilité.

Les quêtes classiques : Elles correspondent simplement à des quêtes traditionnelles consistant à tuer des monstres, protéger une zone, discuter avec un PNJ etc… Elles rapportent de l’argent, des items et de l’expérience.

Les missions de vocation : Comme nous vous le disions plus haut, les missions de vocation seront propres à la voie choisie en début d’aventure. Elles sont particulièrement variées et vous demanderont d’accomplir des objectifs précis (nous vous renvoyons à la partie « Le choix de la vocation » pour comprendre les missions attendues).

Les challenges : Comme leur nom le laisse entendre, les challenges proposeront des combats assez difficiles et conviendront parfaitement aux joueurs souhaitant affronter des créatures très puissantes. Les récompenses engendrées seront impressionnantes (ces missions sont avant tout destinées aux joueurs en groupe).

Les mandats : Envie de quitter Nexus ? Ces missions permettront de retourner dans l’espace dans de belles aventures ! Chaque mandat propose une sorte de mini-scénario très sympathique avec un humour omniprésent.

Les aventures : Vous allez devoir partir à la rencontre d’un docteur (Eldan Al) qui va simuler un monde virtuel dans lequel différents objectifs vous attendent. Les scénarios sont souvent improbables, mêlant un peu de tout. Pour vous récompenser, Eldan Al vous remettra de belles récompenses !

Sur votre interface de jeu, vous pourrez voir les objectifs en cours pour une quête donnée. Il faut aussi noter que certaines quêtes sont assez compliquées à réaliser en solo, c’est pourquoi vous devrez travailler avec d’autres joueurs pour arriver à vos fins. Rassurez-vous, nous aborderons le système de groupe dans le point suivant.

Information : En allant dans les options du jeu, vous pourrez accéder facilement à votre journal de quêtes en modifiant la touche de raccourci associée, à moins de laisser celle par défaut (la touche « L »).

Ma quête est terminée, il ne me reste plus qu'à rencontrer le PNJ et à récupérer ma récompense !

Outre cela, nous aurons également des raids, des donjons et du PvP. En tant que débutant, vous n’êtes pas vraiment concernés par ces éléments, nous allons donc simplement vous indiquer à quoi ces termes correspondent. Les raids invitent un groupe de 20 ou 40 joueurs à affronter des hordes d’ennemis dans des batailles épiques. Le système est très prenant, d’autant plus que la coopération entre les joueurs sera importante pour espérer sortir victorieux. Quant aux donjons, ce sont des zones à explorer avec plusieurs compagnons, dans lesquelles vous devrez résoudre des mystères, tuer des ennemis et vaincre un boss final avec de belles récompenses à la clé. Enfin, le système PvP permet d’affronter d’autres joueurs dans différents modes de jeu, seul ou en groupe. Autant dire que le contenu est très large, et vous promet des dizaines d’heures de jeu. Une fois encore, ces systèmes (mis à part les donjons) sont pour les joueurs de haut niveau, il vous faudra donc développer votre personnage avant d’en arriver là.

Comment jouer en groupe ?

1/ Le système de groupe

Que serait un MMORPG si vous ne pouvez pas jouer avec d’autres joueurs ? Wildstar ne dérobe pas à la règle, et vous permet de créer un groupe avec d’autres joueurs. Si par exemple vous souhaitez débuter l’aventure avec un ami, il faudra bien entendu faire partie de la même faction pour vous retrouver rapidement. Pour créer un groupe, il suffit simplement de cibler la personne et de l’inviter à rejoindre un groupe, c’est aussi simple que ça ! Egalement, vous pouvez l’ajouter en tant qu’ami afin d’être notifié de sa présence ou non dans le jeu. Si vous n’avez pas d’amis avec qui jouer, ce n’est absolument pas un souci : si vous voyez d’autres joueurs accomplir les mêmes objectifs et les mêmes missions que vous, vous pouvez vous adresser à lui cordialement afin de lui proposer de vous entraider. Vous n’êtes pas sans savoir que les classes peuvent se jouer de différentes façons. Cela permet de créer différentes combinaisons, qui prennent dès lors tout leur sens au travers du jeu en groupe. En effet, si vous êtes un Tank et que votre allié est un DPS, vous pourrez encaisser les coups pendant qu’il fera de gros dégâts ! Les groupes peuvent accueillir un grand nombre de joueurs en même temps, n’ayez donc pas peur d’abuser de cette fonctionnalité. Comme on dit souvent : « L’union fait la force ! ».

2/ Le système de guilde

Ce système s’adresse plus aux joueurs avancés, mais nous souhaitons tout de même vous parler en quelques mots du système de guilde, qui deviendra au final votre plus grande occupation. Ressemblant à un groupe, une guilde est un ensemble de joueurs qui combattront sous une même bannière. L’entraide est toutefois bien plus présente : on parle de « frères d’arme », et vous n’hésiterez pas à partager vos ressources avec les autres joueurs de la guilde. La plupart du temps, vous combattrez à leur côté dans des affrontements PvP et PvE, afin d’obtenir de belles récompenses. Le but étant bien entendu de gravir les échelons, et de prendre le contrôle de différentes zones. Il faudra évidemment s’investir, car si vous pouvez rejoindre une guilde, on peut aussi vous en exclure. Dans tous les cas, nous vous conseillons d’intégrer une guilde aux alentours du niveau 20/30, car vous n’aurez pas vraiment le temps de vous consacrer à ce système avant cela.

Nous sommes un total de cinq joueurs dans ce groupe, permettant d'avancer plus facilement.

Maison et familiers

1/ Obtenir et personnaliser sa demeure

Le système de Housing est une fonctionnalité anecdotique mais qui devrait faire plaisir à tous les joueurs sans exception. En fait, chacun de vous aura la possibilité d’avoir sa propre maison et de l’aménager comme bon lui semble. Vous aurez ainsi le loisir de découvrir votre bâtisse à partir du niveau 14, en allant acheter votre terrain auprès du vendeur Protostar, dans la capitale de votre faction. Suite à une quête, une nouvelle icône apparaitra sur l’interface du jeu, et vous pourrez vous rendre dans votre demeure quand bon vous semble. Enfin à la base, c’est un simple terrain vague, et ce sera à vous de faire parler votre créativité ! Avec des centaines et des centaines d’éléments de customisation, chaque joueur sera capable de créer une maison unique. Que ce soit un mur, un escalier ou même le sol, vous pourrez modifier absolument tous les éléments. Il vous faudra de bonnes sommes d’argent pour vous offrir certains items. Mais à quoi sert une maison me direz-vous ? La principale utilité sera de pouvoir exercer votre métier directement chez vous (par exemple, vous pourrez installer un gisement de minerais). Egalement, la demeure servira à se détendre et à inviter des amis pour faire des fêtes ! Wildstar est très complet, comme nous l’avons maintes fois répété. Cela permet ainsi de varier les activités et de ne pas s’ennuyer une seule seconde.

Vous aurez accès à un nouveau menu permettant de modifier la maison à votre convenance.

2/ Avoir une monture

Les contrées à parcourir dans Wildstar sont très grandes, et si courir commence à vous fatiguer, pourquoi ne pas décider d’investir dans une monture. Cela permettra de couvrir de plus grandes distances bien plus rapidement. Si certaines montures ne seront accessibles que pour les joueurs disposant d’un compte Premium, vous aurez tout de même droit à différents types de monture. Il suffit d’aller se rendre chez un vendeur de montures, et de l’acheter en échange de quelques piécettes. Rendez-vous ensuite dans l’inventaire pour cliquer sur sa bestiole, c’est aussi simple que ça. Evidemment, au niveau des montures, on peut trouver aussi bien des animaux que des appareils électroniques « derniers-cris », comme le Hoverboard ou la moto-spatiale.

A côté de cela, on pourra aussi obtenir un familier, qui s’obtient en prenant part aux donjons, aux quêtes ou en passant par divers vendeurs. A noter que les familiers n’ont qu’un intérêt purement esthétique, et ne vous apporteront pas d’aide lors des combats.

Il suffit de se rendre auprès d'un marchand pour obtenir une monture (chez Vic dans mon cas) !

Derniers conseils avant de vous lancer dans l’aventure

Avec ce guide, vous devriez probablement connaître l’essentiel et ainsi débuter cette aventure dans de bonnes conditions. Bien sûr, tout ce qui a été énoncé est non exhaustive, et il reste de nombreux systèmes que vous allez pouvoir découvrir par vous-mêmes, ce guide servant avant tout à constituer une bonne base de démarrage. Pour finir, nous souhaitons vous indiquer, à notre sens, les principales étapes à réaliser pour bien commencer Wildstar :

Etape 1 : Télécharger et installer le client du jeu.
Etape 2 : Choisir la classe qui correspond le mieux à votre style de jeu. Puis choisir la faction et enfin la vocation. Toutes ces étapes sont importantes et ne doivent pas être prises à la légère. Si vous jouez avec un ami, pensez à sélectionner la même faction pour pouvoir jouer ensemble.
Etape 3 : Prendre le temps, une fois en jeu, de modifier les paramètres, les raccourcis et l’interface de jeu. Egalement, modifiez les paramètres graphiques afin de jouer dans les meilleures conditions possibles.
Etape 4 : Prendre connaissance des arbres de compétences. Cela peut paraître stupide, mais plus vous aurez d’informations sur les compétences, et plus vous saurez vers quelle voie vous orienter.
Etape 5 : Bien suivre le tutoriel du début, qui vous indique tous les principaux mécanismes du jeu à travers une suite de quêtes et de bulles d’informations.

A ce stade, vous avez toutes les cartes en main pour profiter pleinement de l’expérience offerte par Wildstar. Pour sûr que ce MMORPG devrait vous tenir en haleine durant des dizaines d’heures et ce sans jamais vous lasser ! Les joueurs étant plutôt nombreux, vous n’aurez aucun mal à entrer en contact et ainsi créer des groupes de joueurs. N’oubliez pas que les joueurs les plus avancés ont aussi de bonnes connaissances sur le jeu, il ne faut donc pas hésiter à leur demander des conseils. Normalement, ils se feront un plaisir de vous répondre ! Bref, que l’aventure Wildstar commence, amusez-vous bien !

Wildstar

Auteur : Asternosis

Rédacteur

sep. 27, 2015, 2:01 après-midi

Commentaires

comments powered by Disqus