Information sur le jeu

Type : pc

Categorie : mmorpg

Version :

Skyforge

Partager ce test

Retour à la liste des guides de jeux  

> lecture test

Posté le 24 mai 2016 à 19:26

Guide de jeu : Skyforge

Skyforge est un MMORPG gratuit qui a su tirer son épingle du jeu en tentant d’apporter des idées innovantes pour se démarquer d’un marché très concurrentiel. Sorti il y a maintenant un an, ce free-to-play n’a cessé de s’étoffer au fil des mises à jour pour proposer un contenu digne d’intérêt pour les joueurs les plus récalcitrants. Cependant, si vous avez déjà joué à un MMORPG, vous pourriez être surpris par les différences de celui-ci. De ce fait, nous avons décidé de vous proposer un guide qui exposera toutes les fonctionnalités essentielles à maîtriser pour parcourir une aventure divinement spectaculaire. Pour rappel, ce jeu à télécharger gratuitement vous invite à prendre le contrôle d’un jeune héros qui devra faire ses preuves auprès de la population pour obtenir le statut de dieu. Bien sûr, un immense chemin devra être parcouru avant d’atteindre vos objectifs les plus relevés. Le fait est qu’entre la grande liberté offerte au joueur en ce qui concerne la progression de son avatar, l’arbre de compétences absolument gigantesque et un gameplay plus encourageant que de coutume, le nombre de fonctionnalités pourraient en désarçonner plus d’un. En outre, ce guide devrait vous apporter de solides connaissances sur Skyforge et ainsi commencer cette aventure dans les meilleures conditions. Rassurez-vous, les plus jeunes devraient comprendre l’ensemble du jeu, alors pourquoi pas vous ?

Préambule

Avant de pouvoir jouer à Skyforge, il y a quelques étapes préliminaires. La première, c’est bien sûr de télécharger le client du jeu depuis le site officiel ou un site partenaire. Etant assez lourd, il pourra vous demander plusieurs heures de téléchargement, selon la qualité de votre connexion Internet. En parallèle, vous devrez vous inscrire au site en fournissant des informations classiques tels qu’un pseudo, une adresse mail et un mot de passe. Une fois téléchargé, il vous faut installer le jeu en suivant simplement les étapes indiquées : créer un raccourci, dossier d’installation, etc. Enfin, il ne vous restera plus qu’à lancer le launcher sachant qu’il est possible d’attendre de longues minutes, le temps que les dernières mises à jour soient téléchargées puis installées. Passé cela, vous arrivez à la sélection du personnage. S’il s’agit de votre première partie, vous allez débuter par un prologue, lequel expose les bases du scénario (ce n’est qu’après que vous passerez par la case « création du personnage »).

         

information         Conseil : Dès que vous débarquez sur la première zone de jeu, prenez le temps de modifier les options à votre convenance (options graphiques et sonores, gestion de l’interface, contrôles et raccourcis). Fait intéressant, chaque joueur pourra adapter Skyforge à sa façon tellement les possibilités sont nombreuses. Ainsi, n’hésitez pas à prendre tout le temps nécessaire pour avoir un confort de jeu maximal.

La création du personnage

1/ La personnalisation visuelle

La modification visuelle de l’avatar pourra vous prendre un certain temps. Car si on déplore l’absence de races, les possibilités de customisation sont extrêmement nombreuses. Dans un premier temps, il vous faut choisir un skin parmi la douzaine qui vous est proposée. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à le modifier à votre convenance. Entre les coupes de cheveux, la forme du visage, la présence de pilosité, les accessoires ou même la personnalisation des vêtements, l’éditeur se veut très complet. Toutefois, tout cela n’est que purement esthétique. Par exemple, s’il est possible de faire un gars fort musclé, celui-ci aura la même force qu’un petit gabarit. Enfin, vous pourrez toujours changer quelques éléments une fois en jeu, mais gardez à l’esprit que le visuel de l’avatar sera globalement le même du début à la fin de l’aventure.

         

2/ Les classes de personnage

« Mais que vois-je, je commence le jeu sans même avoir choisi ma classe de personnage ? » En effet, Skyforge se démarque sur cet aspect pour laisser le champ libre quant à la progression de l’avatar. Ainsi, s’il existe à ce stade un total de 13 classes de personnage, vous ne serez pas enfermé dans l’une d’elles. Autrement dit, en allant dans la gestion de l’avatar, vous pourrez switcher d’une classe à une autre par un simple clic. L’intérêt de ce système est d’éviter toute lassitude, car chaque classe a bien sûr son propre style de jeu. Cela dit, nous allons commencer par vous présenter les trois classes de base, les autres se débloquant au fur et à mesure de vos succès.

Cryomancien (orienté vers l’attaque) : Cette classe se sert de la glace pour assener de nombreux dégâts à ses ennemis. Il attaque à distance et à le pouvoir de les ralentir si ce n’est les emprisonner. Le Cryomancien est idéal pour les débutants.

Paladin (orienté vers la défense) : Ce guerrier dispose de diverses compétences servant aussi bien à étourdir les adversaires qu’à protéger ses alliés. Puissant au contact, il est avant tout utile pour combattre les Boss.

Lumancien (orienté vers le soutien) : Si vous appréciez soutenir vos compagnons, le Lumancien est sans nul doute fait pour vous. A l’aide de sa baguette, il dispose de sorts conférant des bonus et boucliers variés. Aussi, il présente quelques coups capables d’infliger de lourds dégâts.

Comme vous pouvez le voir, le système s’axe sur la trinité, c’est-à-dire l’attaque, la défense et le soutien. Pourtant, la plupart des classes se concentrent sur les dégâts. Cela ne veut pas dire que les soutiens et les tanks n’ont pas leur place dans ce jeu à télécharger gratuitement, loin de là. Tout dépend de votre préférence de jeu : appréciez-vous être au cœur de l’action, ou souhaitez-vous défendre vos compagnons en leur prodiguant divers soins ou en encaissant les coups ? Sur les dix classes suivantes, huit sont orientées vers l’attaque, témoignant de l’aspect très dynamique de ce free-to-play. Evidemment, on retrouve aussi des spécialités telles que l’Archer, l’Assassin ou le Sorcier, comme tout bon MMORPG qui se respecte.

Archer (orienté vers l’attaque) : On ne présente plus l’Archer, ce tireur aux sens aiguisés capable de viser sur de longues distances tout en étant précis. Par ailleurs, il se montre très agile et peut engendrer de nombreux dégâts grâce à sa panoplie de pièges.

Berserker (orienté vers l’attaque) : Cette classe se base sur une longue et puissante épée acérée qui occasionne des dégâts exceptionnels aux hordes d’ennemis. Par ailleurs, il ne connaît pas la douleur en plus de régénérer ses forces après chaque coup.

Kinétic (orienté vers l’attaque) : Si le Cryomancien utilise des sorts de glace, le Kinétic a le pouvoir de déplacer d’énormes rochers pour les envoyer sur les ennemis. Ainsi, il peut influencer la gravité et contrôler les mouvements adversaires. Egalement, il peut protéger les alliés à travers des champs de force.

Nécromancien (orienté vers l’attaque) : L’une des classes les plus appréciés de Skyforge, le Nécromancien a pactisé avec la mort pour invoquer des morts-vivants. Par ailleurs, il peut infliger de lourds dégâts en plus de restaurer sa propre santé grâce à de terribles sortilèges.

Assassin (orienté vers l’attaque) : Autre archétype connu de tous, l’Assassin est aussi vif que discret. A l’aide de sa paire de couteaux, il constitue un partenaire de choix pour traverses des zones sans risque d’être repéré. En effet, se fondre avec son environnement est son talent le plus utilisé.

Artilleur (orienté vers l’attaque) : Fervent de la technologie, ce combattant ne cesse d’étudier et améliorer les dernières ressources pour concevoir de nouvelles armes de pointe. Avec une puissante mitrailleuse qu’il peut convertir en cimeterre, il peut aussi bien se défendre au corps-à-corps qu’à distance.

Sorcier (orienté vers l’attaque) : Tout droit sorti des contes pour enfant, le Sorcier peut compter sur son balai pour se déplacer, mais aussi pour envoyer de puissantes attaques basées sur la magie noire. En d’autres termes, il présente tout un tas de compétences constituées de malédictions et d’invocation de créatures de la nuit.

Moine (orienté vers l’attaque) : Le Moine s’est orienté vers la croyance pour libérer son corps et son esprit. Combattant à l’aide d’un bâton à travers des mouvements qui rappellent les arts-martiaux, il peut enchaîner les combos pour ne laisser aucun répit à son adversaire.

Alchimiste (orienté vers le soutien) : Connaissez-vous le Docteur Octopus, le fidèle adversaire de Spider-Man ? L’Alchimiste lui ressemble grandement et peut compter sur divers produits chimiques et potions revigorantes pour infliger des dégâts gargantuesques, et ce sur la durée.

Chevalier (orienté vers la défense) : Assez proche du Paladin, le Chevalier dispose d’un faucon qui attaquera sous ses ordres. Equipé d’un bouclier large et d’une lance, il peut causer de puissants dégâts de perforation, mais est avant tout un défenseur capable de supporter les attaques les plus destructrices.

Pour changer de classe, il suffit de cliquer sur son intitulé à partir du volet de gauche !

Chaque classe progresse à sa façon. Cela signifie que vous pouvez utiliser une classe pour obtenir de nouveaux combos, puis accéder à une autre classe et également l’améliorer. De ce fait, chacun peut évoluer comme il l’entend en privilégiant les spécialités à améliorer. Enfin, sachez que les classes se déverrouillent sous forme de palier. Autrement dit, lorsque vous aurez acquis une certaine somme de prestige (nous y reviendrons par la suite), vous débloquerez cinq nouvelles classes intermédiaires, les cinq autres étant accessibles au bout de plusieurs semaines d’intenses combats. La difficulté est elle aussi progressive, mais vous aurez tout le temps de maîtriser les spécificités de chaque classe, sans l’ombre d’un doute.

information         Conseil : Parmi les classes de base, le Cryomancien est certainement le meilleur compromis en termes d’attaque et de défense. Toutefois, si vous jouez avec des amis, vous pouvez tout aussi bien vous lancer vers le Lumancien que vers le Paladin.

L’interface et le système de combat

Si le système de classe chamboule quelque peu la coutume du genre, l’interface et les affrontements ont également subi un travail particulier des développeurs. Car s’ils restent en soi plutôt classiques, ces deux aspects de ce MMORPG à télécharger gratuitement présentent quelques innovations que nous allons vous expliquer.

1/ L’interface de jeu

Skyforge présente une interface relativement classique. Sobre, elle met toutefois en scène un large panel d’informations que nous allons vous récapituler. Si on retrouve les éléments communs du MMORPG gratuit tels que la minimap, le journal de quête ou encore la zone de discussion, elle affiche aussi des valeurs numériques très importantes qui définissent votre niveau de jeu. Dans un autre registre, les graphismes sont plutôt avancés, et il vous faudra donc un PC plutôt récent pour le faire tourner au maximum de ses capacités. En outre, voici à quoi ressemble Skyforge et son interface :

1. Menu principal : Alors que la plupart des MMORPG présentent ce menu en bas à droite, celui affiché par Skyforge se veut assez discret et inclus des notifications dans un style similaire à Facebook. Que ce soit les équipements, le changement de classe ou l’arbre des compétences, l’accès aux fonctionnalités peut se faire par simple clic ou à l’aide des raccourcis.
2. Information cible :
Dans le cas d’un adversaire, vous aurez des données utiles concernant sa santé et son type. Attention, il n’y a pas de niveau dans Skyorge, soyez donc certain de ce que vous affrontez. Sinon, vous aurez des indications sur le PNJ.
3. Journal de quêtes : Comme tout bon MMORPG qui se respecte, vous aurez accès aux objectifs à réaliser pour accomplir une quête et ainsi gagner de précieuses récompenses.
4. La minimap : Tel un aventurier, vous aurez besoin d’une carte afin de vous repérer. Celle-ci est minimaliste (à l’image de l’interface) mais n’en reste pas moins exemplaire. En effet, elle expose aussi bien vos compagnons que les ennemis.
5. Les crédits : Ils représentent la monnaie du jeu servant à acheter des items dans un cybermarché.
6. Les objets et compétences : Si visuellement, la barre de raccourcis ne plaira pas à tout le monde, elle n’en demeure pas moins intéressante. Effectivement, au lieu d’y présenter des dizaines de sorts, vous n’en aurez que quelques-uns, le tout couplés aux nombreux objets que vous aurez accumulé (potions de santé, de mana, etc.)
7. Le prestige : Sans doute l’élément le plus important de l’interface, les points de prestige représentent votre niveau de jeu. En effet, il n’y a pas de niveaux dans Skyforge, remplacés par le prestige. Celui-ci s’acquiert par bien des façons, son augmentation permettant de débloquer de nouvelles classes et de nouvelles zones de jeu.
8. La zone de discussion : Comme son nom le laisse présager, cette boite offre la possibilité de communiquer rapidement avec les autres joueurs. Vous pouvez aussi parler uniquement à un groupe de joueurs, ou encore s’adresser à une personne en particulier.

2/ Les affrontements dynamiques

Si les combats dans les MMORPG deviennent de plus en plus dynamiques, Skyforge vient placer la barre très haute. En effet, ce free-to-play s’inspire des plus grands jeux d’action, tel The Legend of Zelda par exemple. Ici, il n’est plus question de cibler un ennemi et d’appuyer sur les touches 1-2-1-3 pour lancer des compétences à tout bout de champ. En d’autres termes, les affrontements s’articulent autour d’un système de combo. De base, il est vrai qu’on ne dispose que de quelques variantes. Cela étant, les différentes possibilités s’accentuent au fur et à mesure de vos succès, le tout se basant bien entendu sur les points de prestige. Souris à la main, le clic gauche vous invite à lancer une attaque classique. Quant au clic droit, il sert à déclencher un autre type d’attaque. Il est également possible de dasher, c’est-à-dire de se déplacer rapidement vers l’avant ou les côtés. Cette fonctionnalité permet d’éviter les attaques adverses, rendant les combats encore plus passionnants. En outre, vous ne cesserez de modifier les combinaisons de clic de votre souris, le tout parsemé de quelques compétences qui évitent toute redondance aux combats. En tout cas, si les premiers combats auront de quoi vous déstabiliser, vous aurez vite fait de mesurer tout son intérêt : vous vous surprendrez à enchaîner les batailles seul ou à plusieurs.

         

information         Conseil : Comme on pouvait s’y attendre, les différentes classes de combat disposent chacune de leur propre style et de leurs propres combos. En d’autres termes, choisissez la classe dans laquelle vous êtes le plus à l’aise : vous apprécierez d’autant plus les affrontements. Enfin, sachez que les classes se complètent plutôt bien. Autrement dit, le PvP deviendra vite votre principale occupation !

Faire progresser son personnage

1/ L’expérience acquise et les statistiques

Dans la quasi-totalité des MMORPG, l’expérience acquise aussi bien tuant des monstres qu’en remplissant des quêtes font augmenter votre niveau de jeu. Skyforge, lui, a misé sur un système plutôt novateur. Le tout se base sur ce qu’on nomme les points de prestige. C’est par cette valeur que vous débloquerez tout le contenu nécessaire, que ce soit de nouvelles missions et zones de jeu ou des points à distribuer dans l’immense arbre des compétences qu’est l’Atlas de l’Ascension (nous y reviendrons ultérieurement). Pour l’heure, intéressons-nous aux statistiques de l’avatar. On distingue deux statistiques de base et quatre statistiques avancées. Ces dernières ont bien sûr un impact direct sur les caractéristiques de base. Cela étant, Skyforge a fait le pari de ne pas enfermer son personnage sur une voie précise (bien qu’il soit recommandé de trouver un style de jeu donné). Autrement dit, les classes peuvent se jouer de diverses manières en fonction du développement de votre avatar. Voyons donc ce que sont les caractéristiques de base :

La Puissance : Cette caractéristique correspond aux dégâts constants que vous pouvez infliger à vos adversaires. Plus la valeur est élevée, et plus vous occasionnerez de dégâts.
La Résistance :
Derrière ce terme se cache ni plus ni moins que la santé maximale de votre personnage. Si vous pensez vous orienter vers les classes de Tank, pensez à la maximiser.

Les autres caractéristiques que sont la Force, la Bravoure, la Chance et l’Esprit ont toutes le même objectif : augmenter les dégâts infligés par votre avatar. « Mais dans ce cas, comment savoir quelle caractéristique augmenter ? » En fait, ces statistiques vont améliorer divers domaines d’attaque.

La Force : Liée à la Puissance, cette statistique va permettre d’augmenter les dégâts de base de votre avatar.
La Bravoure : Cette caractéristique va améliorer les bonus de dégâts. En d’autres termes, plus la santé de l’adversaire est élevée, et plus vous pourrez infliger de dégâts bonus.
La Chance : La Luck, comme l’appelle les pro-gamers, va augmenter la force des coups critiques. Cet aspect n’est pas à prendre à la légère, car les coups critiques engendrent bien plus de dégâts.
L’Esprit : Dernière statistique et non des moindres, l’Esprit va améliorer les dégâts d’impulsion. En fait, le personnage accumule des charges, lesquelles pourront être utilisées par certaines compétences pour assener des dégâts supplémentaires.

Les statistiques du personnage se trouve à droite de la capture d'écran.

En outre, vous pouvez constater que les différentes caractéristiques permettent d’orienter le style de jeu de son avatar. Toutefois, les classes ont été pensées pour être polyvalentes, suggérant le fait qu’on peut très bien utiliser une même classe en ayant maximisé une ou l’autre statistique. Maintenant, la grande question est : comment augmenter ces caractéristiques ? Tout simplement à l’aide des équipements, de l’Atlas de l’Ascension ainsi qu’une fonctionnalité inédite baptisé l’Ordre d’Aelion.

2/ L’équipement du personnage

Beaucoup de titres incluent la personnalisation de l’avatar avec de nombreux éléments d’équipement. On pense bien sûr à Rift, dans lequel il y a pas moins d’une vingtaine de slots à garnir. Skyforge, c’est tout simplement l’inverse : les développeurs ont souhaité entreprendre un concept plus accessible. Et le résultat est excellent, puisque l’équipement minimaliste permet d’éviter tout déséquilibre entre les classes, une aubaine quand on sait qu’on peut passer d’une classe à une autre en quelques secondes. En tout et pour tout, seules six pièces d’équipement sont offerts aux joueurs : 4 anneaux, une arme principale et une arme secondaire. Etant un héros qui souhaite devenir un dieu, il n’est nullement nécessaire d’avoir recours à une armure ou un casque. Alors certes, on trouvera tout un tas de costumes et autres cosmétiques, mais ces derniers n’auront qu’un impact visuel sur votre avatar.

Les différents éléments d’équipement vont bien sûr apporter divers bonus de statistiques, mais aussi du prestige. S’équiper des meilleurs objets est donc primordial pour débloquer plus rapidement de nouvelles missions. Skyforge reprend le système de rareté, allant du blanc (signifiant les objets communs) au violet ou au orange (spécifiant les objets épiques et légendaires). Egalement, les items peuvent présenter des capacités passives bien utiles qui pourront vous aider dans de nombreuses situations. Il ne faudra pas forcément s’équiper des objets rapportant le plus de statistiques, mais ceux qui engendrent des effets supplémentaires en accord avec votre style de jeu. Pour obtenir tous ces objets, sachez qu’il n’y a pas de vendeurs comme c’est menu-courant dans le MMORPG traditionnel. Ici, soit vous les obtenez en tuant des monstres ou en récompense de quête ; soit en allant dans le cybermarché unique. C’est la simplification même, en somme. Et si cela vous semble limité, sachez qu’il y aura bien d’autres méthodes pour améliorer son personnage.



information         Conseil : Lorsque vous changez de classe pour une raison ou une autre, les quatre anneaux resteront inchangés. Effectivement, ils ne sont pas propres à la classe, et libre à vous de les personnaliser comme bon vous semble. En revanche, les armes sont spécifiques : pensez-donc à utiliser l’arme la plus intéressante en fonction de la classe choisie pour occasionner des dommages optimaux.

3/ Les combos et compétences

A mesure que vous gagnez des points de prestige et utilisez une classe donnée, vous allez débloquer de nouveaux combos. Pour cela, il n’y a pas de recette miracle : il faut combattre ! Concrètement, en allant dans les informations propres à chaque classe, vous aurez accès aux différentes combinaisons débloquées et le procédé pour les réaliser. Par exemple, un combo vous demandera de cliquer trois fois sur le clic gauche de la souris, là où un autre exigera de passer du clic gauche au droit pour ensuite repasser au clic gauche. Attention, pour réussir correctement un combo, il ne faut pas l’interrompre. En effet, si jamais vous utilisez une compétence active ou un objet, vous briserez la chaîne et il faudra dès lors recommencer le combo. En tout cas, le système rappelle les jeux de combat puisque les combos se montrent plutôt nombreux, engendrant tout un tas de mouvements différents. Tout cela permet bien sûr d’éviter de se lasser trop vite lors des affrontements.

Un des grands intérêts de Skyforge réside dans l’Atlas de l’Ascension, cette immense toile qui permet de personnaliser en détails son style de jeu. Mais avant d’entrer dans les détails, nous devons vous présenter les trois ressources essentielles, lesquelles s’obtiennent en participant aux différentes activités :

Rubis de Force : Cette pierre précieuse représente les nodules rouges de l’arbre. Ils servent à augmenter la valeur maximale de dégâts, mais aussi déverrouiller de nouvelles compétences.

Emeraudes de Vie : Nodules verts de l’Atlas, cette ressource va permettre d’améliorer les capacités défensives de l’avatar. 

Saphirs de Connaissance : Dernière pierre précieuse, les Saphirs de Connaissance correspondent aux nodules bleus. En les utilisant, vous débloquerez des caractéristiques secondaires ainsi que de nouveaux talents.

En outre, l’Atlas de l’Ascension est composé de deux étages. Le niveau supérieur permet d’améliorer de manière générale son avatar, en débloquant de nouvelles classes et divers avantages telles que les compétences passives. Quant au niveau inférieur, il sert à déverrouiller d’autres compétences et talents, permettant grosso-modo de se spécialiser vers un style de jeu précis. Dans tous les cas, vous serez totalement libre quant au chemin à emprunter.

Conseil : Au centre de chaque groupe de nodules se trouve un pouvoir spécial ou une nouvelle classe. Si vous avez envie de jouer une classe précise, il est recommandé d’emprunter le chemin le plus court pour la débloquer le plus rapidement possible. Le centre des « constellations » offre les meilleurs avantages : pensez à cibler ceux qui sont indispensables par rapport à votre style de jeu. Des simulateurs sont disponibles sur le web afin de tester les différentes voies possibles de progression.

         

Sur la capture gauche, vous pourrez apercevoir les talents et leur progression chez le Cryomancien. Sur celle de droite, vous aurez un aperçu de l'Atlas de l'Ascension.

4/ Les enchantements

Concernant les enchantements, ce MMORPG à télécharger gratuitement se démarque une fois encore de la concurrence grâce à un système particulier. Pour rappel, les enchantements servent à éveiller les pouvoirs cachés des objets afin d’en améliorer leurs pouvoirs. Si vous avez bien suivi jusque-là, vous savez qu’il existe un total de six emplacements pour vos équipements. Or dans Skyforge, ce n’est pas l’objet que l’on va enchanter mais simplement le slot où est stocké l’objet. Mais quel est donc l’intérêt de tout cela ? En fait, vous n’aurez pas à enchanter des dizaines et des dizaines d’items différents ! Une fois le slot amélioré, vos prochains équipements attachés à cet emplacement bénéficieront des améliorations déjà réalisées !

La grande question à se poser, c’est comment enchanter les slots. Rassurez-vous, le système se veut assez simple : on distingue un total de trois emplacements améliorables (un pour les quatre anneaux, les deux autres respectivement pour les armes principale et secondaire). Chacun d’eux dispose d’un rang qu’on assimile au niveau de l’amélioration. Pour faire progresser ce rang, il faut utiliser des pierres d’améliorations, lesquelles s’obtiennent aussi bien au marché, en désassemblant d’autres pièces d’équipement, en échange avec les autres joueurs ou bien sûr en récompense de vos succès. Egalement, faire progresser le rang requiert une somme de crédits qui augmente après chaque palier. Une fois que la progression atteint 100 %, il vous faut une seconde ressource obtenue dans l’aventure pour passer au rang supérieur.

Le système de mission

Le prestige acquis au cours de vos missions et de vos équipements vont permettre d’accéder à de nouvelles zones de jeu et, par extension, à de nouvelles quêtes. Ces dernières ne présentent pas forcément de scénarios originaux, le but étant de prouver vos qualités au sein de la population et ainsi gravir les échelons qui feront de vous un dieu vivant. En discutant avec un distributeur de missions, vous aurez le visuel de la planète sur laquelle vous exercez vos talents de « super-héros ». Lorsqu’on vous propose une quête, on vous enverra dans une zone instanciée, ce qui signifie que vous ne verrez pas d’autres joueurs (si ce n’est les membres de votre groupe, en supposant que vous avez des compagnons de jeu). Plus il y a de joueurs dans le groupe, plus la difficulté est accrue. Dans tous les cas, les missions permettent de donner un sens à votre progression et, si elles ne sont pas toutes passionnantes, cela vous permet de découvrir de nouvelles régions. De plus, les PNJ n’étant pas avares en récompenses, mieux vaut les réaliser dès que vous en avez la possibilité.

Les missions ne ressemblent pas forcément à ce que l’on connaît dans les MMORPG traditionnels. Effectivement, le tout se passe à travers l’Observatoire Divin, un lieu qui met à jour toutes les 40 minutes les missions et les récompenses associées. Sachez également que les missions peuvent être refaites à souhait, la difficulté étant rehaussée en fonction de votre niveau de prestige. Cette idéologie a également pour but de repartir à l’aventure dans l’optique de débusquer les objets les plus rares. En outre, les missions peuvent durer une bonne heure avant d’être accomplis, garantissant à Skyforge une excellente durée de vie.

Jeu en groupe

Qui dit MMORPG dit la possibilité d’organiser des groupes. Dans Skyforge, créer un groupe a des avantages, certes, mais aussi des inconvénients. Parmi les avantages, le principal est sans nul doute le fait de bénéficier des atouts des diverses classes. Egalement, l’entraide est toujours l’une des clés de réussite dans les MMO, et ce free-to-play n’échappe pas à la règle. En revanche, lorsque vous êtes accompagné, il est évident que la difficulté va être rehaussée, notamment au travers des missions. Les monstres deviendront bien plus résistants en plus d’augmenter leur force d’attaque. En outre, s’il reste possible d’affronter certaines créatures seul, il est recommandé de continuellement travailler avec d’autres joueurs.

Pour créer un groupe, il n’y a pas vraiment de surprise : il suffit de cibler un joueur en particulier (qu’il soit votre ami ou non). Vous verrez un volet permettant aussi bien d’échanger des items que de l’inviter dans votre petite organisation. Libre à lui d’accepter ou de refuser. Dans tous les cas, il faut rester courtois : le joueur n’est en aucun cas obligé d’intégrer votre groupe s’il ne le souhaite pas. De toute façon, si jamais aucun de vos amis ne souhaite se lancer dans une mission avec vous, sachez que l’Observatoire Divin inclus une fonctionnalité devenue vite essentielle : le matchmaking. De manière similaire à un FPS, le serveur cible les joueurs voulant réaliser une même mission et ayant un niveau de jeu similaire. La durée d’attente n’est jamais très longue, ce qui permet de s’adonner rapidement à son activité favorite, à savoir combattre des ennemis.

         

information         Conseil : Afin de vous préparer un maximum au contenu haut niveau, nous vous recommandons de jouer le plus souvent possible avec d’autres joueurs. Sachez toutefois que le serveur étant international, les joueurs peuvent provenir de tout horizon : l’anglais est dès lors très apprécié. Et puis bon, cela vous fera de l’entraînement, puisque la langue de Shakespeare devient progressivement inévitable dans notre beau pays.

Derniers conseils avant de vous lancer

Ce guide devrait normalement vous permettre de débuter l’aventure de Skyforge dans les meilleures conditions possibles, en plus de vous fournir suffisamment d’éléments permettant de comprendre comment faire évoluer son personnage. Bien entendu, ce MMORPG à télécharger gratuitement présente un contenu exemplaire. Nous n’avons donc pas parlé du contenu haut niveau ni même des montures et familiers. Mais vous apprendrez tout cela sur le tas, sachant que c’est le meilleur moyen d’apprendre. Pour clore ces explications, nous souhaitons vous énoncer les quelques étapes à suivre impérativement lorsque vous commencer Skyforge :

Etape 1 : Télécharger puis installer le client du jeu.
Etape 2 : Le téléchargement pouvant durer de longues heures, prenez le temps de vous renseigner sur les possibilités des différentes classes, et notamment des nombreux builds (c’est-à-dire les différentes voies de progression).
Etape 3 : Une fois en jeu, prenez le temps nécessaire pour modifier l’interface et les raccourcis. Aussi, sachez que Skyforge est compatible avec une manette. Quel bonheur de pouvoir jouer directement sur son canapé !
Etape 4 : Si vous n’avez pas d’ami(s) avec qui jouer, nous vous recommandons de prendre contact avec d’autres joueurs, que ce soit en jeu ou via des plateformes web (le forum officiel, par exemple).
Etape 5 : Skyforge implémente un tutoriel en début d’aventure : celui-ci se déroule sous la forme d’une longue mission à accomplir. De cette manière, vous devriez être capable de maîtriser rapidement les principales mécaniques de ce MMORPG gratuit. Pensez donc à lire toutes les indications !

Skyforge

Auteur : Asternosis

Rédacteur

mai 24, 2016, 7:26 après-midi

Commentaires

comments powered by Disqus