Information sur le jeu

Type : pc

Categorie : mmorpg

Version :

Path of Exile

Partager ce test

Retour à la liste des guides de jeux  

> lecture test

Posté le 2 février 2016 à 18:00

Guide de jeu : Path of Exile

Path of Exile est considéré comme l’un des meilleurs MMORPG gratuits orienté action. Il faut dire que la communauté se compte en millions, ce qui n’est pas étonnant quand on voit le nombre incessant de mises à jour proposé tous les mois, les possibilités de personnalisation offertes en jeu, ou encore l’aspect « Diablo » bien retranscrit. Ainsi, beaucoup le considère comme un excellent hack’n slash, et plus encore l’estime meilleur que Diablo III. Que ce soit les combats très dynamiques, les donjons sur plusieurs étages ou encore la recherche des meilleurs items pour personnaliser son avatar, absolument tous les ingrédients sont présents pour satisfaire les joueurs les plus récalcitrants. En revanche, avec un grand nombre de fonctionnalités, il n’est pas rare de se perdre dans cet univers. Pire encore, avec des possibilités infinies en ce qui concerne le développement de son personnage, il n’est pas rare de le « rater ». Cela étant, sachez que le reroll (devoir refaire un nouveau personnage) fait partie intégrante de Path of Exile.

Dans ce nouveau guide, nous souhaitons traiter l’ensemble des fonctionnalités primaires du titre, c’est-à-dire la création du personnage en passant par son développement, mais aussi étudier l’interface ou encore appréhender le système de combat.

Téléchargement et installation

Dans un premier temps, il convient bien sûr de télécharger Path of Exile sur le site officiel. Attention, le jeu n’a pas encore été traduit en français. Autrement dit, l’ensemble du contenu est écrit avec la langue de Shakespeare, il vous faudra donc quelques connaissances pour maîtriser l’ensemble des aspects de Path of Exile. Cela étant, la communauté française se montre plutôt présente, et vous pourrez toujours vous adresser à elle en cas d’interrogation. Passé le téléchargement, il ne reste plus qu’à installer le client du jeu en suivant les étapes. Le jeu n’est pas nécessairement gourmand, même si nous recommandons un espace disque relativement élevé et bien entendu une connexion internet obligatoire. Lorsque vous lancez l’application, il est possible que des mises à jour apparaissent, servant à corriger des bugs ou encore à améliorer le contenu du jeu. Le tout se fait automatiquement, et vous serez avertis une fois cette étape réalisée. Une fois cela terminé, nous pouvons enfin commencer l’aventure Path of Exile… Et quoi de mieux que commencer par aller dans les options pour mettre le jeu à votre convenance (graphismes, sons, raccourcis, etc.).

         

A gauche, le site officiel vous demande vos coordonnées pour pouvoir télécharger le client de jeu. L'image de droite expose la modification des options à partir du menu principale de Path of Exile.

La création du personnage

Lors de vos premiers pas sur Path of Exile, il convient bien sûr de créer son personnage. Sachez que vous pourrez en créer plusieurs, afin de tester différentes classes, mais aussi pour découvrir le système de league, correspondant grosso-modo à un mode de jeu impliquant divers évènements.

Le choix de la classe est une étape importante dans un MMORPG, puisqu’elle va définir votre style de jeu, c’est-à-dire les pouvoirs dont vous disposerez pour attaquer en masse les ennemis. Cela étant, vous ne passerez pas énormément de temps lors de la création du personnage pour plusieurs raisons. La première, c’est qu’il n’y a pas de races : tout le monde aura une apparence humaine. La seconde, c’est qu’il n’y a pas de personnalisation visuelle de l’avatar. En d’autres termes, tous les personnages vont se ressembler, du moins au début. A contrario, les éléments de personnalisation passés les premières heures de jeu (que ce soit au travers des compétences ou des équipements) feront qu’aucun joueur ne sera identique.

En outre, la création du personnage se résume par le choix d’un nom, d’une classe et d’une league. Nous allons analyser plus en détails ces deux derniers points afin que vous compreniez précisément ce dont il est question.

1/ Le choix de la classe

Comme vous vous en doutez, chaque classe aura son propre style de jeu. En effet, utiliser un mage demandera de rester souvent en retrait pour lancer des sortilèges à distance tandis qu’un guerrier sera toujours présent au corps-à-corps à l’aide son épée. Le choix de la classe est donc une question de goût, sachant qu’il n’y a pas de mauvais choix. Les classes ont été pensées pour se compléter afin que le jeu en groupe soit bien mis en avant. En tout et pour tout, ce sont donc sept classes différentes qui vous attendent, que nous allons analyser en détails (les noms ont été laissés dans leur langue d’origine). Egalement, nous indiquerons la (ou les) caractéristique(s) principale(s) (Force, Intelligence, Dextérité) qui devra (devront) être augmentée(s) en priorité. Ces caractéristiques feront l’objet d’une description précise dans la partie « Progression du personnage ».

Marauder : Cette classe est destinée pour tous les joueurs privilégiant la force brute et la résistance. Similaire à un guerrier, il utilise des masses pour vaincre ses adversaires. La caractéristique principale de cette classe est bien sûr la Force.

Ranger : En tant que Ranger, vos attaques se baseront sur la vitesse, l’esquive et la précision. Il utilise les arcs pour attaquer à distance, mais peut aussi utiliser des rapières pour attaquer au corps-à-corps. Sa caractéristique principale est la Dextérité.

Witch : Après l’archer et le guerrier, on retrouve bien entendu le mage, qui se base avant tout sur ses pouvoirs magiques (principalement l’électricité) pour attaquer à distance. Son sceptre ou sa baguette peut aussi être utile au corps-à-corps. Sans surprise, sa caractéristique mère est l’Intelligence.

Duelist : Cette classe est adaptée aux joueurs souhaitant utiliser toute sorte d’épées et se base sur sa vitesse et sa précision pour assener de lourds dégâts. Ainsi, cette classe demande un partage entre la Dextérité et la Force.

Templar : En tant que Templier, votre rôle sera d’allier le pouvoir des dégâts magiques élémentaires avec la force des dégâts physiques. S’il utilise des sceptres et des bâtons pour se battre, il faudra partager les points de caractéristiques entre la Force et l’Intelligence.

Shadow : Derrière le Shadow se cache un puissant assassin qui utilise d’une part la vitesse et la précision pour attaquer ses adversaires, mais aussi en se servant de la puissance magique pour créer divers pièges et mines d’autre part. Il se base sur des dagues et des griffes pour lancer des coups critiques. Cette classe est relativement libre en termes de caractéristiques, bien que nous conseillions de privilégier la Dextérité et l’Intelligence (pour les pièges).

Scion : Dernière classe de personnage et non des moindres, la Scion n’est pas disponible en début d’aventure. Elle s’obtient en réalisant une quête précise à la fin de l’acte 3 du scénario. Très particulière, la Scion ne se destine à aucun attribut en particulier de par sa polyvalence. Evidemment, elle est privilégiée aux joueurs ayant déjà de nombreuses connaissances sur Path of Exile. Elle peut aussi bien être jouée en augmentant la Force que la Dextérité ou l’Intelligence.

Le choix de la classe est une étape cruciale. Il est recommandé de se renseigner un minimum avant de se lancer dans l'aventure.

2/ Le choix de la league

Le choix de la league est important, car il permet aux joueurs d’ajouter de la profondeur dans l’histoire de Path of Exile. Evidemment, on peut d’ores et déjà choisir le mode « Standard » ou le mode « Hardcore », qui sont respectivement les modes « classique » et « difficile ». A côté de cela, on trouve des leagues dites « temporaires », c’est-à-dire qu’on pourra participer à divers évènements sur le serveur pour une durée limitée, après quoi vous retournerez sur le mode « Standard » ou « Hardcore ». En tant que débutant, nous vous recommandons vivement de rester sur le mode « Standard », dans la mesure où il constitue la base pour apprendre à maîtriser le jeu. Pour les autres, vous pouvez choisir la league qu’il vous plaira. Nous n’entrerons pas dans les détails de chacune, nous allons plutôt vous donner un simple exemple qui vous permettra de comprendre ce dont il est question. Notamment, la league « Warbands et Tempest » propose exclusivement d’attaquer des groupes de combattants qui se sont répandus dans l’univers de Wraeclast. Leur nombre et leur force augmentent en fonction du temps, et vous devrez par moment travailler avec les autres joueurs pour en venir à bout. Enfin, ces évènements offrent aussi leur lot de bonus, il ne faut donc pas les sous-estimer.

En tant que débutant, il est recommandé de choisir le mode de jeu "Standard". En revanche, rien ne vous empêche de tester un autre mode de jeu si vous le désirez.

Premiers pas sur Path of Exile

1/ L’interface de jeu

Les choix étant opérés, nous débarquons sur une plage sombre, le moment pour nous de vous présenter dans les grandes lignes l’interface de jeu. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ensemble est particulièrement épurée. Evidemment, l’interface est paramétrable : il est par exemple possible de supprimer la carte, de modifier les effets de transparence, etc. En tout cas, Path of Exile est assez simple à prendre en main, puisqu’on déplace son personnage à l’aide de la souris, les raccourcis du clavier sera à utiliser aussi bien des potions que des compétences. Ainsi, il ne vous faudra pas plus de 5 minutes pour maîtriser votre avatar.

Pour en revenir à l’interface, on retrouve tous les éléments essentiels du MMORPG : que ce soit la zone de discussion, les points de vie et les points de mana, en passant par la minimap ou encore les raccourcis pour disposer potions et compétences, vous ne serez nullement dépaysé. Aussi, sachez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un PC surpuissant pour faire tourner Path of Exile dans la mesure où les graphismes, s’ils restent cohérents avec l’univers en plus d’offrir un rendu global acceptable, ne sont pas aussi détaillés que chez la concurrence. Dans tous les cas, voici une image tirée du jeu avec des annotations correspondant au descriptif ci-dessous (nous n’avons noté que les éléments essentiels).

1. La minimap : Que serait un MMO sans une carte pour s’orienter ? Celle proposée par Path of Exile est assez simple dans sa conception, mettant avant tout les régions du monde. Elle est très utile pour ne pas se perdre dans les donjons, ces derniers étant souvent de véritables labyrinthes.
2. Les quêtes : Bien entendu, vous aurez à disposition un journal de quêtes qui vous indiquera les tâches en cours de réalisation. Il vous sera notamment fourni la mission actuelle, mais vous pourrez tout aussi bien ouvrir le journal complet pour avoir plus de détails sur son accomplissement.
3. La santé et le mana : Ces deux sphères représentent la santé et le pouvoir magique de votre personnage. Si l’orbe rouge est vide, cela signifie que votre avatar n’est plus en état de se battre. Quant à l’orbe bleu, elle vous permet de lancer vos sorts.
4. Les compétences et raccourcis : Cette zone vous permet d’accéder rapidement à vos sorts. Il suffit dès lors de presser la touche correspondante pour déclencher la compétence souhaitée. Vous êtes relativement libre quant à leur disposition.
5. La zone d’expérience : Votre personnage va progresser à chaque fois que vous allez accomplir une quête ou tuer un monstre. Une fois la barre remplie, vous allez ainsi remporter un niveau, servant à augmenter vos caractéristiques (nous étudions cet aspect en détails par la suite).
6. Les potions : Aspect incontournable de Path of Exile, les potions seront de précieuses ressources. En effet, vous serez souvent confronté à de nombreux ennemis, impliquant une diminution rapide de votre santé et de votre mana. Pour faire face à de telles situations, les potions seront là pour vous soulager.
7. Le menu principal : Comment puis-je accéder à mon inventaire ? Et où sont les caractéristiques de mon personnage ? Où est l’arbre des compétences ? Toutes ces questions auront leur réponse à travers le menu principal. En effet, celui-ci regroupe toutes les principales fonctionnalités de Path of Exile, le but étant d’avoir une interface épurée pour pleinement profiter de l’action.

2/ Le système de combat

En tant que hack’n slash, Path of Exile est très facile à prendre en main. En effet, ce MMORPG convient aussi bien aux débutants qu’à ceux ayant déjà de nombreuses connaissances sur le genre. En outre, il suffit de cliquer sur un adversaire et de combiner les attaques jusqu’à ce que mort s’ensuive. Evidemment, si les attaques de base serviront à tuer de nombreux ennemis à la chaîne, vos sortilèges seront également de précieux alliés pour tuer rapidement des groupes d’adversaires. Sachez que vous rencontrerez vos premiers ennemis dès les premières minutes de jeu. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne vous faudra pas plus de deux minutes pour prendre en main votre personnage : le système est à la fois simple et intuitif, et vous vous surprendrez à enchaîner les affrontements avec le plus grand plaisir.

Le système de combat est simple et intuitif. Il ne vous faudra pas plus de deux combats avant d'en maîtriser tous les aspects.

Bien entendu, de nombreuses créatures vous attaqueront. Autrement dit, plusieurs monstres combattront en même temps, engendrant une faiblesse dans votre défense. C’est pourquoi, nous vous conseillons vivement d’avoir de nombreuses potions à disposition. N’hésitez pas à les utiliser aussi souvent que possible, surtout qu’elles se rechargent en fonction des ennemis tués ou encore en se rendant dans une ville. Dans tous les cas, reculer n’est pas un mal, sachez-le ! Si vous jugez le combat trop difficile, rien ne vous empêche de le fuir afin d’y revenir quand vous vous sentirez plus puissant. Dans le pire des cas, si vous mourrez, vous n’aurez aucun malus dans le mode « normal ».

La progression du personnage

1/ L’expérience et les caractéristiques de l’avatar

Comme tout MMO qui se respecte, tuer des créatures à la chaîne et accomplir les nombreuses quêtes proposées par les PNJ à travers le monde va vous faire gagner de l’expérience, engendrant des niveaux. A partir des niveaux, vous allez gagner en puissance. Toutefois, Path of Exile est un jeu gratuit nettement plus complexe, dans la mesure où la distribution des caractéristiques ne se fait pas automatiquement. Autrement dit, il n’est pas rare de voir un joueur « rater » son personnage, c’est-à-dire qu’il a augmenté des caractéristiques qui n’auraient pas vraiment d’impact par rapport à son style de jeu. Par exemple, augmenter la Force (qui augmente les dégâts bruts) n’aura strictement aucun intérêt chez un mage, vous en conviendrez. Ainsi, nous allons vous présenter les différentes statistiques avant d’entrer plus en détails dans le système de progression qui, il faut bien l’admettre, est très original dans Path of Exile. En tout et pour tout, vous aurez le choix entre un total de trois statistiques, à savoir :

La Force : Comme son nom le laisse présager, la Force va avant tout permettre d’augmenter la puissance physique de votre personnage. Aussi, 2 points de Force engendre un point de vie supplémentaire, 5 points servant à augmenter vos dégâts de 1%.

L’Intelligence : L’intelligence permet d’augmenter globalement l’aspect magique de votre avatar. En d’autres termes, 2 points d’Intelligence vont augmenter votre mana de 1, tandis que 5 points permettront d’améliorer votre puissance magique de 1%.

La Dextérité : Cette caractéristique sera très utile pour les joueurs souhaitant attaquer avec rapidité et précision tout en esquivant les attaques. En effet, 1 point de dextérité va engendrer 2 points de précision, tandis que 5 points auront pour utiliser d’augmenter votre esquive de 1%.

Path of Exile se concentre autour de trois grandes caractéristiques. A vous de définir celle(s) qui vous semble le plus en adéquation avec votre classe et votre style de jeu.

Bien entendu, chaque classe se destine globalement à l’une de ces caractéristiques. En revanche, comme nous l’avons signalé dans la partie « Le choix de la classe », certaines spécialités demandent d’augmenter différentes caractéristiques. Par exemple, le Maraudeur se spécialise avant tout vers la Force, mais rien ne vous empêche d’augmenter quelque peu la Dextérité afin d’avoir de meilleures chances de toucher l’ennemi. Sachez qu’il n’y a pas de mauvais choix en soi, vous devez simplement définir précisément vers quelle voie vous souhaitez vous orienter.

L’augmentation des caractéristiques se fait par l’intermédiaire d’un arbre que nous expliquerons dans la partie suivante. Dans tous les cas, chaque classe va débuter à un endroit différent de l’arbre afin qu’il soit au plus proche de ses caractéristiques clés.

2/ L’arbre de compétences actives et passives

Avant d’entrer dans les détails de l’arbre des compétences, voyez ci-dessous la capture d’écran qui récapitule les possibilités offertes par Path of Exile. Comme vous pouvez le constater, chaque joueur devrait être unique sur cet aspect, tant les choix sont nombreux. Cela étant, cet arbre ne représente que les propriétés passives de votre avatar. Autrement dit, les compétences actives s’acquièrent par un autre moyen que nous analyserons plus tard. Pour l’heure, intéressons-nous à cette gigantesque toile qui permet ni plus ni moins d’augmenter les caractéristiques de votre personnage (Force, Intelligence et Dextérité). En effet, cela ne se fait pas à travers l’éditeur de personnage comme c’est souvent le cas dans les MMORPG. Ici, c’est par cet arbre que vous augmenterez les statistiques, le but étant de créer des personnages vraiment uniques. Il faut dire qu’on ne croisera jamais une même personne ayant sélectionné les mêmes nœuds. Dans tous les cas, on gagne des points à dépenser en gagnant tout simplement des niveaux.

Information : Chaque nœud propose des effets très variés. Aussi, nous vous conseillons vivement de parcourir l’arbre dans son ensemble pour savoir précisément vers quelle voie vous souhaitez vous orienter. En effet, si aucun nœud n’est indispensable en soi, il existe des chemins plus adaptés en fonction de la classe choisie, c’est pourquoi nous vous recommandons de vous renseigner un maximum sur des guides spécifiques à votre classe pour éviter une quelconque erreur de votre part. Ceci est un lien qui devrait vous aider à y voir plus clair : http://www.pathofexile.com/passive-skill-tree.

         

L'image à gauche présente l'arbre des compétences passives. Celui-ci se montre très complet. Aussi, nous vous prions de prendre le temps de regarder différents guides ou de tester des générateurs afin d'avoir une idée plus précise de la direction que vous allez emprunter. De l'autre côté, on trouve les compétences actives, qui s'obtiennent en combinant une gemme avec un élément d'équipement dans un emplacement vide.

Du côté des compétences actives (qu’on appelle aussi « sorts »), celles-ci se débloquent à partir de gemmes de couleurs différentes (mettant en avant une caractéristique précise). Concrètement, ces dernières s’obtiennent en récompense de quêtes, principalement (nous reviendrons plus en détails par la suite sur le système de quêtes). Maintenant, pour utiliser une gemme, il suffit de la sertir sur l’un de vos éléments d’équipement, sachant qu’ils peuvent accueillir plusieurs compétences. Cela étant fait, la compétence apparaîtra automatiquement dans votre barre de sorts. Fait intéressant, une compétence gagne de l’expérience tout comme votre personnage. Autrement dit, un sort peut devenir plus puissant. Ainsi, vous avez tout intérêt à vous équiper des gemmes les plus susceptibles de vous intéresser. En conclusion, le système n’est pas très compliqué à appréhender et, une fois que vous aurez réussi à faire un sertissage, les sorts n’auront plus aucun secret pour vous.

3/ Equiper son avatar

Vous n’êtes pas sans savoir que dans un hack’n slash, les joueurs sont toujours partis dans les donjons pour débusquer les équipements les plus rares. Path of Exile n’échappe pas à cette règle, et vous aurez des milliers d’objets différents à équiper. Evidemment, ces objets peuvent s’acquérir aussi bien chez les revendeurs (dans une ville) ou en s’attaquant à des monstres en tout genre. Enfin, il est possible de récupérer des équipements en récompense des quêtes accomplies. Ainsi, les objets sont classés en quatre grands types :

Objet normal : L’intitulé est en blanc et correspond à un item tout ce qu’il y a de plus classique. De ce fait, il n’est pas rare et ne propose aucun bonus ou effet supplémentaire.
Objet magique : Identifiés par un nom bleu, les objets magiques sont relativement courants. Vous aurez besoin d’un parchemin d’identification pour révéler les caractéristiques bonus pour pouvoir les utiliser.
Objet rare : Les objets rares commencent à se démarquer du lot. Avec un intitulé jaune, ils présentent de nombreux bonus variés et sont très prisés des joueurs, ce qui les rendent beaucoup plus intéressants que les items magiques.
Objet unique : Comme le nom le laisse entendre, les objets uniques (en orange) sont les plus recherchés et sont uniques sur le serveur de jeu. Autrement dit, aucun autre joueur ne trouvera cet objet et présente un nombre incalculable de bonus. Vous vous doutez bien que leur prix de vente peut atteindre des sommets !

Du côté des armes, elles ont chacune un bonus particulier, ce qui définit en quelque sorte votre style de jeu. Cet aspect n’est pas à prendre la légère, puisque le bonus a une réelle influence. Par exemple, si on incarne un guerrier, on peut être tenté de combattre à l’aide d’une épée ou d’une hache. Or, la hache propose généralement un taux de dégâts plus élevé que les épées, ces dernières étant toutefois plus précise. Enfin, les items demandent généralement un prérequis par rapport aux caractéristiques. Cela signifie qu’il vous faudra avoir un certain montant de Force, de Dextérité ou d’Intelligence pour s’équiper d’un élément précis.

En laissant votre curseur sur un objet, vous aurez de nombreuses informations sur celui-ci. Notamment, vous aurez des données sur les bonus, le niveau requis ou encore sur la rareté de l'item.

Accepter et accomplir une quête

Path of Exile se découpe en plusieurs actes qui feront progresser l’histoire. Dans chacun d’eux, on trouvera tout un tas de quêtes principales et secondaires à accomplir. Evidemment, leurs objectifs ne sont pas très originaux dans la mesure où elles demandent d’entrer dans un donjon pour vaincre un adversaire précis, à moins d’aller à la rencontre d’un autre personnage clé de l’histoire. Mais voilà, nous vous conseillons de réaliser et d’abuser des quêtes secondaires, car en plus de rapporter de l’or et de l’expérience, elles peuvent aussi offrir différents objets ou gemmes qui auraient une influence positive sur votre avatar. Dans tous les cas, nous n’avons pas grand-chose à vous apprendre sur ce système : un personnage qui propose une quête se verra attribuer une icône juste au-dessus de lui. Il ne vous restera qu’à aller à sa rencontre et à accepter la mission. Cela étant, Path of Exile est en anglais à l’heure où ces lignes sont écrites (bien qu’une version française soit actuellement à l’étude). Cela implique d’avoir quelques connaissances en anglais pour comprendre toutes les subtilités de la trame scénaristique.

Une fois la quête acceptée, il ne vous reste plus qu’à la réaliser. On pourra bien sûr se rendre dans le journal de quêtes afin de voir plus précisément les détails de celle-ci. Vous serez également informé lorsque vous avez atteint un objectif particulier. Enfin, vous devrez reprendre la route pour discuter de nouveau avec le protagoniste qui vous a remis la quête afin de la finaliser, et ainsi récupérer les diverses récompenses. Là encore, Path of Exile se montre très classique et ne demandera aucune compétence particulière de votre part.

La quête principale dispose d'une interface dédiée permettant de savoir précisément les grands évènements accomplis. Pour les quêtes annexes, vous remarquerez la présence d'un point d'exclamation au-dessus d'un PNJ proposant une mission.

Apprendre à jouer en groupe

S’il vous sera tout à fait possible d’accomplir les différentes tâches seul, il reste tout de même plus agréable d’évoluer avec des joueurs de même niveau. En effet, vous pourrez ainsi bénéficier des bonus de chaque classe si vous vous attaquez à des monstres ensemble. En revanche, la difficulté est revue à la hausse : les monstres gagnent en puissance tout en étant plus résistants. Au total, vous pourrez inviter jusqu’à 5 joueurs différents, ce qui promet de bons moments de combat. D’ailleurs, cette méthode est aussi un excellent moyen de gagner de l’expérience plus rapidement, puisqu’on peut la partager entre les membres de l’équipe. Pour créer un groupe, il suffit de cliquer sur un joueur pour ensuite l’inviter dans le groupe. La personne ciblée n’a plus qu’à accepter la demande, et voilà que le groupe est fondé !

En parallèle, il existe de nombreux systèmes d’interaction entre joueurs. On pense notamment aux échanges, ce qui signifie qu’on pourra échanger de l’or ou des objets avec n’importe qui, par le même procédé que la création de groupe. Enfin, il sera possible de rejoindre une guilde. Cette dernière fait référence à un groupe à la différence près que vous devrez pleinement vous impliquer dans l’équipe. En effet, la guilde permet d’accéder à des modes de jeu entre joueurs, mais aussi de gagner de nombreuses récompenses qui en rendront plus d’un jaloux.

Le jeu en groupe est très agréable et permet d'affronter des créatures toujours plus puissantes. Un groupe peut atteindre jusqu'à 6 joueurs simultanément.

Derniers conseils utiles avant de commencer…

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour faire des sessions de Path of Exile de purs moments de plaisir et de détente. Bien entendu, ce guide représente simplement les bases du jeu, ce qui signifie qu’il y a tout un tas d’autres fonctionnalités à découvrir par vous-même. Cela étant, vous aurez avec cet écrit toutes les informations nécessaires pour commencer dans les meilleures conditions ce MMO gratuit d’exception. Pour finir, nous souhaitons vous prodiguer quelques conseils utiles pour tout débutant qui se respecte :

Etape 1 : Télécharger et installer le client du jeu, puis modifier les options à votre convenance.
Etape 2 : Se renseigner sur internet (ou à travers ce guide) sur les possibilités offertes par les différentes classes de personnage. En effet, les guides ne manquent pas sur ces sujets et nous vous recommandons de prendre le temps nécessaire pour éviter toute erreur. Evidemment, rien ne vous empêche de créer un personnage pour tester rapidement une classe. Vous pourrez ensuite le supprimer si vous le désirez.
Etape 3 : Choisir une league en fonction de vos préférences. En tant que débutant, le mieux est de commencer avec la league « standard ». De cette manière, vous êtes sur le serveur par défaut, évitant toute mauvaise surprise.
Etape 4 : Contempler l’arbre des compétences passives (depuis le jeu ou sur internet). Cette étape est cruciale, c’est pourquoi nous vous recommandons de chercher des guides spécifiques ou de trouver des générateurs permettant de tester et vérifier vos propositions de build.
Etape 5 : Prendre le temps de regarder l’interface (une fois en jeu) et de la modifier à votre convenance. En effet, vous aurez le loisir de modifier et déplacer divers éléments.
Etape 6 : Ne pas hésiter (si vous jouez seul) à discuter avec les autres joueurs présents sur le terrain (en anglais de préférence). Ils peuvent vous prodiguer quelques conseils si besoin est, et surtout avoir la possibilité de rejoindre un groupe très rapidement.

Path of Exile

Auteur : Asternosis

Rédacteur

fév. 2, 2016, 6 après-midi

Commentaires

comments powered by Disqus