Partager cette article

Liste de jeux recommandés

Retour à la liste de news  

> lecture article

Posté, le 9 septembre 2013 à 17:38

Top 10 des meilleurs MOBA gratuits en ligne

Il existe plusieurs sortes de jeux gratuits. Quand on parle de free to play, on parle généralement des MMORPG, mais il y aussi un autre genre qui est assez présent dans ce domaine, ce sont les MOBA. Ils sont pourtant bien présents, d’autant plus que League of Legends, certainement l’un des plus connus à ce jour, est un MOBA.

Rappelons un peu ce qu’est un MOBA : un MOBA, ou arène de bataille en ligne multijoueur, permet à deux équipes de s’affronter dans une arène. L’objectif principal sera alors d’unir les ses forces avec ses alliés, d’atteindre la base principale de l’ennemi et de la détruire. Chacun des joueurs aura un personnage, et sera aussi accompagné par de nombreuses unités contrôlés par l’ordinateur.

Cependant, si la plupart du temps, on parle de League of Legends, il faut savoir que les MOBA sont bien plus présents qu’on ne veut bien le croire, et certains sont même de véritables perles vidéoludiques. Du coup, si jamais vous souhaitez vous lancer dans un MOBA, nous allons vous proposer ici un top comportant les meilleurs MOBA gratuits - 2013. Chacun des jeux auront leurs spécificités, leurs avantages et leurs inconvénients. Mais vous devriez très certainement trouver votre bonheur.

1/ Panzar

Panzar est un jeu d’action très particulier, où de nombreuses races vont mener un combat acharné pour remporter la victoire. Au début, vous êtes donc un aventurier qui est en quête de combats pour défendre votre peuple. En effet, ce sera un total de quatre peuples qui tenteront de prendre le pouvoir d’un seul et unique territoire. Vous vous demandez certainement quelles sont les races présentes. Ne cherchez pas dans l’originalité, puisque on trouve des nains, des humains, des elfes et des orcs. Chaque classe de personnage se décompose en deux classes, ce qui permet donc d’avoir des combats très variés une fois sur le champ de bataille. Evidemment, s’il n’y a qu’un seul territoire, les combats se déroulent sur de nombreuses parties du monde, ce qui fait qu’il n’y a pas qu’une seule arène, et heureusement. On peut donc s’aventurer dans la forteresse des orcs, ou bien même entrer dans la mine des nains, jusqu’à la demeure des elfes. Les décors sont donc très variés.

Mais en plus de cela, il y a tout un tas d’autres cartes qui sont jouables. Vous souhaitez jouer dans une vaste plaine, c’est possible. Vous préférez un combat à mort dans la neige, rien de plus simple. Du coup, on n’a jamais l’impression de faire les mêmes combats. Quant aux modes de jeu, on retrouve donc un mode domination, capture de drapeau ou encore conquête de la base ennemie. En tout cas, le titre est très apprécié pour sa richesse de possibilités. Avec un tel nombre de cartes, on ne vivra jamais les mêmes situations, ce qui fait qu’il faudra adapter sa stratégie pour chaque carte, mais aussi selon vos adversaires, qui auront des techniques différentes selon les classes. Enfin, il faut bien admettre que la qualité d’image est tout simplement splendide ! Bref, c’est une excellente pioche, qui vous gardera en haleine pendant un bon moment.

Jouer à panzar

2/ World of Tanks

Bienvenue dans un univers où la guerre fait rage dans les moindres recoins. Le but sera d’ailleurs bien simple, détruire l’armée ennemie tout en essayant d’avoir le moins de dommage possible. Vous l’avez certainement compris, nous parlons du free to play World of Tanks. Contrairement à un jeu de guerre classique, vous ne contrôlerez non pas des artilleries, mais uniquement des chars pour s’imposer sur le champ de bataille. On se retrouve à une époque bien particulière : le XXème siècle en Europe. Que s’est-il passé au XXème siècle ? La terrible guerre où la France, l’Allemagne, l’URSS et les États-Unis se sont lancés dans la course aux armements : la Seconde Guerre Mondiale. Du coup, le titre reprend la plupart des véhicules d’époque : on n’en compte pas moins de 150 !  D’autant plus que les véhicules ont des petites spécificités, ce qui fait que chaque char est unique. On retrouve d’ailleurs des tanks mondialement connus, comme le Leopard 1 allemand.

Bien évidemment, combattre seul n’aura absolument aucun intérêt. Dans ce jeu, l’expression « L’union fait la force » n’aura jamais eu autant de sens. Pour remporter des victoires, il faudra faire preuve de stratégie, et surtout d’une très bonne coordination entre les joueurs. Les solitaires n’auront pas la moindre chance, puisqu’il peut se faire attaquer par devant et répliquer, il ne pourra rien faire si un autre lui arrive par derrière ou par les côtés. De plus, en jouant en équipe, vous pourrez prendre des tanks diversifiés, et ainsi combler les lacunes de certains chars : certains sont lents mais ont une meilleure attaque, etc… Enfin, plus vous avancez dans le jeu, on pourra améliorer son char préféré. En effet, le blindage, le canon principal, la vitesse etc… bref, on peut intégrer et améliorer de nombreux modules afin d’être l’un des soldats les plus redoutés sur le terrain.

Jouer à world of tanks

3/ World of Warplanes

Alors que World of Tanks a un certain succès, les développeurs ont décidé cette fois de reprendre le même concept, à une différence près : on ne se battra pas sur le sol, mais bel et bien dans les airs. Nous vous présentons donc World of Warplanes, qui va très certainement avoir un succès aussi grand que son grand frère. Vous prendrez donc le contrôle d’un pilote, vous allez grimpez dans l’un des nombreux engins volants, et que la guerre commence ! Il faut savoir que les avions sont une fois de plus tirés de véritables modèles.

La mission principale sera donc la même que dans World of Tanks : abattre les ennemis qui se dresseront devant vous. Vous devrez sélectionner un avion, sachant que chacun a une maniabilité différente. Du coup, une fois que vous aurez trouvé celui qui vous correspond le mieux, vous pourrez le modifier selon quelques options. On a le choix entre des monomoteurs, des bimoteurs, ou encore des avions mitrailleurs.

En tout cas, le danger sera toujours présent, les ennemis seront fort nombreux. Le pilote pourra lui aussi progresser, cela signifie que tu pourras lui apprendre des compétences très utiles, c’est-à-dire des manœuvres spectaculaires. Et une fois de plus, ne comptez pas vous attaquer seul contre une armée entière, vous ne ferez pas long feux. Le titre se joue en coopération, ayez toujours avec vous quelqu’un qui puisse vous aider au cas où vous seriez poursuivi. Bref, prenez le contrôle d’un appareil, et c’est parti pour des heures de folies dans les aires. Petit point : le jeu est très réussi visuellement, et les cartes reprennent certains lieux connus (comme vous pouvez le voir sur le visuel).

Jouer à world of warplanes

4/ War Thunder

War Thunder vous propose de prendre le contrôle des aires, à l’aide d’avions authentique de la Seconde Guerre Mondiale fidèlement reproduits. Démontrez aux autres vos talents aériens, abattez tous les engins, pour ainsi remporter une grande victoire. Lorsque vous gagnez une partie, ou plus généralement lorsque vous jouez, vous gagnerez des points d’expérience, qui permettront d’augmenter votre niveau de jeu. Vous vous en doutez certainement, à chaque niveau, que gagnerez des nouvelles compétences afin d’améliorer votre tactique de jeu. Par exemple, certaines compétences vous permettront de venir à bout des ennemis plus rapidement, tandis que d’autres permettront de se sortir des situations les plus difficiles.

Le titre propose de nombreux environnements différents, afin d’avoir une expérience de jeu unique. En tout cas, si le concept est le même, on peut constater que le visuel est quelque peu différent d’un World of Warplanes (en bien, comme en moins bien). P   ar exemple, on va pouvoir se battre au-dessus des fonds marins, en plein milieu de l’océan pacifique, ou bien encore combattre au-dessus de l’Europe, pour ainsi découvrir des paysages magnifiques. Soyez stratégique, ne perdez jamais de vu votre ennemi. Au final, on compte pas moins de 130 appareils différents et, comme on peut avoir de nouvelles compétences et modifier les armes et augmenter l’armure de son appareil, les possibilités sont donc assez énormes. Vous pourrez donc revivre certains évènements marquants de notre histoire. Qui n’a jamais rêvé de participer à la bataille de Pearl Harbor et en sortir victorieux ?

Jouer à war thunder

5/ Dota 2

Dota a été l’un des jeux en ligne les plus marquants de l’histoire du jeu vidéo. Du coup, Dota 2 a vu le jour, avec la même équipe que son prédécesseur. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le titre mérite fortement l’engouement que tout le monde lui porte.  En effet, il faut tout d’abord savoir que l’histoire reprend là où Dota se terminait. On a donc toujours ce petit mélange de stratégie, d’action et de MMORPG. On devra donc tout d’abord choisir un héros parmi les nombreux qui existent. Une fois cela fait, vous allez entrer dans le champ de bataille. Au fur et à mesure, vous allez combattre des monstres ainsi que des ennemis un peu plus coriaces, permettant ainsi de gagner des niveaux. Grâce à cela, vous gagnerez de nouvelles compétences (un total de quatre), qui s’amélioreront à chaque niveau. Vous gagnez aussi de l’or en tuant des ennemis. Cet or vous permettra d’acheter des objets très intéressants à votre base, qui auront un impact certain sur vos caractéristiques.

Ainsi, plus vous avez d’argent, plus vous pourrez acheter des objets pour votre personnage. Vous serez donc nettement plus fort, et vous pourrez vaincre vos adversaires. Bien sûr, vous n’attaquerez pas seul, et vous pourrez compter sur les quatre autres joueurs qui composent votre équipe. Le but sera de détruire la base ennemie. Mais avant cela, il faudra pousser lentement mais sûrement afin d’atteindre cette base, puisque l’autre équipe cherchera à faire exactement la même chose. Il y a trois chemins principaux, chacun menant vers la base. L’équipe va se séparer selon les chemins, et certainement se retrouver vers la fin pour tuer l’ensemble de l’équipe ennemi. Chaque chemin sera protégé par des tourelles qu’il faudra détruire pour continuer à avancer. Bref, le titre est particulièrement stratégique, et sa pâte graphique est tout simplement unique.

Jouer à dota 2

6/ League of Legends

Dans League of Legends, vous aurez toujours le surnom « d’invocateur ». Le jeu repend exactement le même principe que Dota 2. Vous sélectionnerez un champion, que vous allez améliorer au fur et à mesure de la bataille. Au début, il faudra donc s’attaquer aux petits monstres pour gagner des niveaux et de l’argent à dépenser pour acheter des objets permettant d’améliorer votre champion. Car n’espérez pas vaincre du premier coup votre ennemi. Bref, plus vous combattez, plus vous gagnez de l’expérience, et ainsi gagner des niveaux. A chaque niveau, il faudra distribuer un point à l’une des trois compétences, sachant qu’il en existe une quatrième dévastatrice qui s’obtient à partir du niveau 6.

Comme on l’a déjà souligné, vous gagnerez de l’or au fur et à mesure du temps, mais aussi lorsque vous tuez des champions ennemis ou des petits monstres. Avec cet argent, il faudra acheter des items qui permettront d’améliorer les caractéristiques de votre champion. Chaque champion est évidemment destiné à un domaine : l’attaque, la magie, la défense etc… Le jeu se joue particulièrement en coopération : jamais vous ne remporterez une bataille seule. Comme dans Dota 2, il y a donc trois chemins qui mènent à la base principale de l’ennemi qu’il faudra détruire. Il faudra donc pousser jusqu’au bout, pour aucun détruire les inhibiteurs qui une fois détruits, permettront d’être accompagné d’alliés bien plus puissants.

Le titre est particulièrement complet, puisqu’on trouve différents modes de jeux : 5 contre 5, 3 contre 3, un mode domination etc… Le seul regret que l’on pourrait faire à ce jeu, d’où sa sixième place, c’est certainement la communauté. En effet, dès que vous aurez fait une erreur, vos équipiers ne vous le pardonneront certainement pas et s’acharneront sur vous. De même, certains joueurs quittent en cours de partie, ce qui fausse totalement le cours du jeu.

Jouer à league of legends

7/ Heroes of Newerth

Heroes of Newerth reprend le même concept que Dota 2 ou encore League of Legends. Celui-ci est aussi un excellent choix, puisqu’il tourne sur Windows, mais aussi Mac OS ou Linux. Le gameplay est donc le même : deux factions s’affrontent dans une arène, le but étant de détruire la base de l’adversaire qui se situe à l’opposée. Evidemment, il y aura tout un tas de créatures pour vous accompagner jusque-là. L’action sera donc bien au rendez-vous, mais il ne faudra en aucun cas omettre le côté stratégique du jeu. On compte pas moins de 120 héros jusqu’à maintenant, sachant que chaque héros aura quatre compétences spécifiques, mais aussi des statistiques qui vont varier d’un héros à l’autre. Du coup, il faudra bien connaître la plupart des héros afin de pouvoir contrer les techniques.

Comme dans tous les jeux du genre, la carte se divise en trois voies, qui sont praticables pour atteindre la base ennemie et la réduire en poussière. Mais si vous souhaitez pousser jusqu’au bout, il faudra cependant acheter des objets pour vous renforcer. C’est à la base que ça se passe : les items permettront de renforcer vos attaques, mais vous pourrez aussi acheter des potions, des boots etc… Mais pour acheter tout cela, il faudra gagner de l’or. L’or se gagne en tuant des ennemis, sachant qu’en plus, vous allez gagner des niveaux afin d’ajouter de la puissance à vos compétences. On a donc toujours une attaque de base, trois compétences utiles, et une compétence qui permet de faire des dégâts considérables. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’engouement porté par Heroes of Newerth est sensiblement le même que pour League of Legends, qui gagne de plus en plus de joueurs chaque jour. La communauté est un peu meilleure que le dernier jeu cité, ce qui offre une belle alternative à League of Legends.

Jouer à heroes of newerth

8/ Bloodline Champions

Bloodline Champions est un jeu qui est exclusivement centré sur le PvP. Il ressemble quelques peu à un DOTA, mais il a cependant quelques particularités bien intéressantes. En effet, on reproche souvent à League of Legends ou tous les jeux du même type que les parties sont affreusement longues, et qu’il faut toujours avoir beaucoup de temps pour y jouer. Bloodline Champions rectifie le tir, puisque les affrontements sont courts, mais très intenses. Dans tous les cas, elle reprend le même nombre de joueurs : cinq joueurs par équipe. Le titre mise par ailleurs sur l’habileté du joueur. En effet, on dit souvent : « oh, tu as eu de la chance… » mais dans Bloodline Champions, c’est vraiment la stratégie de l’équipe qui va faire la différence. Car si vous pensez que dans Bloodline, il y a des coups critiques, des compétences passives, les points mana pour lancer des compétences etc… ce n’est absolument pas le cas. Tout se joue sur la stratégie.

Mais concrètement, ça ne nous dit pas ce que l’on doit faire ? Patience, nous allons y venir. Il faudra donc tout d’abord sélectionner un héros, et choisir ses sorts pour une fois se lancer dans différentes cartes de jeu ou modes de jeu. On choisit donc notre héros et nos sorts avant même de commencer une partie. Mais du coup, pour chaque héros, il faudra définir sa stratégie à l’avance, puisque chaque héros s’utilise d’une manière différente. Le titre est donc particulièrement dynamique, puisqu’on attaque très rapidement. Et si jamais on meurt, alors on revient directement, sans temps mort. Cela permet vraiment d’être continuellement en pleine action !

Jouer à bloodline champions

9/ Rakion

Rakion est un titre assez particulier, puisqu’il est plus orienté jeu de combat en ligne, de type MMO. En effet, il est de type MMO, puisque tout d’abord, il faudra choisir sa classe de personnage. Il faut savoir qu’il existe cinq classes différentes, à savoir le mage, l’archer, le ninja, le guerrier ou le forgeron. Vous l’aurez certainement compris, chaque classe aura des aptitudes et des techniques qui lui son propre, et qui augmenteront au fur et à mesure de votre progression. Pour augmenter des niveaux, il n’y a pas mille façons de le faire : il faudra faire des combats et les remporter, de préférence contre des adversaires de niveau supérieur afin d’augmenter plus rapidement.

Une fois que vous avez créé votre personnage, c’est simple, vous rejoignez une partie, et que le combat commence. Vous êtes donc au centre d’une bataille sans merci : tout le monde se frappe, il ne semble pas y avoir de règles de jeu. Vous pouvez attaquer un adversaire qui se fait attaquer par un autre joueur, vous pouvez attaquer un joueur par derrière etc… tout semble permis. Pour faire gagner son équipe, c’est bien simple : il faut tuer plus d’adversaire que d’être tué. Le concept est un peu semblable à Dynasty Warriors, ou tout le monde tente de se frapper. L’équipe qui a donc tué le plus de fois remporte la partie. Les points d’expérience sont distribués en fonction de votre participation à la bataille. Au final, si le jeu n’est pas exceptionnel  d’un point de vu graphique, il reste très prenant !

Jouer à rakion

10/ Infinite Crisis

Infinite Crisis reprend le même gameplay traditionnel des MOBA, mais décide de se démarquer en proposant non pas un univers fantasy, mais bel et bien le monde des super-héros et des super-vilains. Alors la question, c’est si on retrouve des super-héros connus. La réponse est positive, le titre explore pas moins de 52 mondes différents, on retrouve de grands noms comme Superman et Batman, pour ne citer qu’eux. Mieux encore, on peut aussi s’intéresser aux ennemis : qui n’a jamais voulu contrôler le Joker ! Chaque champion dispose, comme dans la plupart des MOBA, de capacités et de compétences qui leur sont propres, et qu’il faudra utiliser au bon moment pour vaincre son adversaire le plus rapidement possible. Car si vous leur laissez le temps de vous attaquer, il n’est pas certain que vous vous en sortiez vivant. Evidemment, vous trouverez certainement le personnage que vous maitriserez le mieux, afin d’être le meilleur atout de votre équipe.

On retrouve donc différents modes, mais le jeu se centre le plus souvent autour du mode dominion, où il faut capturer les points de la carte afin de faire descendre le compte à rebours de son adversaire. En tout cas, il faudra non seulement vaincre les adversaires qui se dressent devant vous, mais il faudra en plus de cela remplir quelques défis individuels, afin d’être l’un des grands maître de cet univers. Une petite nouveauté vraiment bien fichu, c’est « l’évènement catastrophe » : concrètement, il peut arriver un évènement qui va chambouler toute le carte. Il faudra donc compter sur vos super-pouvoirs pour remporter la partie, et s’en sortir vivant. En tout cas, l’action est bien présente, vous n’aurez jamais une minute de répit !

Jouer à infinite crisis

Commentaires

comments powered by Disqus