Partager cette article

Liste de jeux recommandés

Retour à la liste de news  

> lecture article

Posté, le 11 avril 2015 à 21:52

Top 10 des meilleurs FPS gratuits en ligne de 2015

Alors que les MMORPG sont toujours aussi présents dans le monde du free-to-play, d’autres genres ont également tenté de s’affirmer. On pense notamment aux jeux par navigateur, allant du RPG jusqu’aux jeux de stratégie et de gestion, ou encore les MOBA et les FPS. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le modèle économique qu’est le free-to-play attire de plus en plus de joueurs, et tend à s’affirmer avec le temps. Du coup, nous retrouvons toujours plus de réalisations, qu’il devient difficile de s’y retrouver. En cette année 2015, nous avons vu beaucoup de nouveautés en ce qui concerne les FPS : si certains sont très classiques, d’autres arrivent à se montrer particulièrement originaux.

Bien entendu, si les licences que sont Battlefield, Far Cry ou encore Call of Duty sont des références du genre, nous devons souligner que certains titres free-to-play n’ont pas à rougir de leur contenu ou de leur gameplay, et pourraient presque rivaliser avec les plus grands. En effet, certains joueurs ont un peu de mal à dépenser de l’argent pour acheter un jeu, d’où les MMOFPS gratuits sont une solution possible pour répondre à leurs besoins. A contrario, il faut absolument éviter les jeux où la boutique permettant d’acheter des items premiums se fait trop présente, à tel point que le plaisir de jouer serait vite atténué.

En se posant toutes ces questions, nous avons décidé de vous proposer un tout nouveau top des meilleurs MMOFPS sortis jusqu’à aujourd’hui. Si nous retrouvons des jeux très récents, on peut compter également sur des titres plus anciens, mais qui connaissent toujours à cette heure un succès phénoménal. En ce qui concerne les critères de sélection, nous nous basons donc sur le gameplay, l’immersion offerte, le contenu, les graphismes mais aussi si la boutique entache ou non l’expérience de jeu. N’hésitez pas à nous laisser un commentaire pour nous indiquer si vous êtes du même avis, ou si nous passons à côté d’un titre que vous auriez particulièrement adoré.

Avec ce nouveau top, nous espérons que vous découvrirez des FPS qui répondent clairement à vos critères d’attente, c’est-à-dire pouvoir tirer sur tout ce qui bouge sans dépenser le moindre centime, ou encore tenter une approche plus stratégique en coopération avec les autres joueurs. Bref, inutile de blablater d’avantage, vous n’attendez qu’une chose, et le voici : le top 10 des meilleurs FPS gratuits en ligne 2015 !

 

1/ Warface

Nous commençons notre top des meilleurs FPS gratuits avec l’excellent Warface ! Se basant sur des graphismes sensationnels, il va vous envoyer accomplir de nombreuses missions sur le terrain. Avec une très grande communauté, les parties se créent très rapidement, d’autant plus que le titre de Crytek nous propose de grandes catégories de jeu : un mode PvP et une campagne PvE particulièrement bien conçue, dans laquelle vous allez devoir coopérer avec d’autres joueurs pour accomplir les objectifs demandés. Ce système sert notamment à apprendre les mécanismes du jeu, mais derrière se cache tout de même une histoire des plus sympathiques. A noter que le travail d’équipe sera la clé de la réussite pour espérer crier victoire. Si la campagne solo se termine assez rapidement, nous aurons ensuite la joie de découvrir le PvP, qui est le véritable intérêt de Warface. En effet, ces deux systèmes pourraient vous tenir en haleine pendant des dizaines d’heures, sans jamais vous en lasser.

A côté de cela, on retrouve donc un certain nombre de classes, à savoir le médecin, le sniper, l’ingénieur ou encore le commando. Du classique, mais chacune d’elle aura un rôle important pour remporter les batailles, car elles se complètent particulièrement bien. Ajoutons à cela un nombre très varié de modes de jeu : s’ils sont aussi classiques, il y a vraiment de quoi faire, et chaque joueur devrait aisément trouver son bonheur sans la moindre difficulté. Enfin, pour les fans de la personnalisation, vous aurez la possibilité de modifier de façon poussée votre arme : que ce soit le chargeur, le viseur ou encore la crosse, tout est paramétrable ! Cela vous permet ainsi d’obtenir des armes que vous savez parfaitement bien maîtriser.

Ne pas dépenser le moindre centime ? C’est bel et bien le cas avec Warface, où la boutique premium se fait très discrète. Car si les items proposés pourront certainement donner quelques petits avantages (sans toutefois créer un déséquilibre important entre les joueurs), ce seront surtout votre capacité à travailler en groupe, à viser correctement et à tirer dès que vous en avez l’occasion, qui feront la différence. En conclusion, Warface est véritablement le meilleur FPS gratuit à ce jour, puisqu’il ne commet pas la moindre erreur, si ce n’est l’absence de réelle innovation. L’action étant toujours au rendez-vous, on ne s’ennuie pas une minute !

Jouer à warface

2/ Team Fortress 2

La deuxième marche du podium revient à un jeu disponible depuis un bon moment, mais qui est toujours aussi apprécié des joueurs : Team Fortress 2. Il faut dire que le titre se veut avant tout fun, avec une approche très bourrin. On retrouve un style très cartoon, proche de Battlelfield Heroes, pour ne citer que lui, avec un très grand nombre de classes : si on retrouve les archétypes classiques, on aura aussi droit à un peu de nouveautés, à l’image du Scout et ses doubles sauts et ses déplacements à une vitesse démesurée. Et pour remporter les combats, il n’y aura pas de recettes miracles : il faudra absolument communiquer avec les autres joueurs. En effet, certaines classes seront capables de disposer des bornes de soins ou de rechargement de munitions. Notez tout de même que certaines classes sont plus difficiles à maîtriser que d’autres.

Au niveau des modes de jeu, Team Fortress 2 ne fait pas dans la nouveauté, et se contente de proposer des modes connus de tous. On pourra évoluer sur un nombre de maps assez importants (sachant que les décors sont très variés), soit en faisant de la capture de drapeau, du deathmatch, ou un système d’attaque et défense très sympathique. En réalisant les objectifs demandés, votre personnage va évidemment progresser, et notamment découvrir de nouvelles armes et de nouvelles compétences. Ces dernières se montrent d’ailleurs relativement nombreuses, ce qui permet de grandement varier les situations de combat. Aussi, lors des affrontements, l’intelligence artificielle reconnait si vous avez participé ou non à la mort d’un ennemi, ce qui évite ainsi toute dispute pour « vol de kill ».

Alors que Battlefield Heroes, son concurrent direct, était plus un TPS, nous avons ici droit à un véritable FPS bourré d’action où il est impossible de s’ennuyer ne serait-ce qu’une seconde. Au final, nous pouvons terminer cette présentation par la boutique en ligne, qui se fait aussi discrète que possible. Si elle permet d’acheter les armes plus rapidement, il sera tout de même possible d’acquérir les armes les plus intéressantes avec de la patience. Ainsi, si jamais vous recherchez un FPS avec énormément d’action, le tout dans un univers décalé, Team Fortress 2 est certainement la référence à ne pas manquer !

Jouer à Team fortress 2

3/ S.K.I.L.L. Special Force 2

Et la dernière marche revient à un jeu exemplaire, proposé par Gameforge : S.K.I.L.L. Special Force 2. Derrière ce nom relativement long se cache un FPS qui reprend énormément le concept de base de Counter Strike. Avec un grand nombre de modes de jeu distribués sur une vingtaine de maps, il y aura énormément de quoi faire ! Alors certes, le jeu se destine avant tout pour les joueurs privilégiant le PvP, car il n’y a aucune campagne solo. Dans tous les cas, on retrouve des modes classiques, comme le deathmatch ou le mode « capture de drapeau », mais on aura également droit à des systèmes plus originaux. On pense notamment au mode « Single » : les joueurs n’appréciant pas la coopération seront servis, car le but est de tirer sur tout ce qui bouge, vous n’aurez aucun allié ! On peut aussi citer le mode « Blasting », où le but est de récupérer de précieux documents.

Une autre particularité de S.K.I.L.L. Special Force 2 est sans aucun doute sa finition exemplaire. En effet, les décors regorgent de détails, les animations sont très fluides, d’autant plus qu’il sera possible par moment d’interagir avec certains éléments. Mais le contenu en armes n’est pas en reste ! Effectivement, les développeurs ont apparemment pensé à tout, et ont ainsi fourni de gros efforts pour offrir une large variété d’armes aux joueurs. Que ce soit les armes blanches allant jusqu’aux armes de pointes, en passant par les gros calibres, il y en a pour tous les goûts, et chaque joueur devrait aisément trouver l’arme de ses rêves. En parallèle, on trouve tout un tas d’équipements pour customiser votre personnage. Que ce soit les gilets, les grenades, les bottes ou encore le casque, on a la réelle impression de faire face à un MMORPG très complet ! Les fans de personnalisation devraient ainsi trouver leur compte sans froncer les sourcils.

Si on retrouve S.K.I.L.L. Special Force 2 à cette position, c’est aussi parce que le modèle économique a été fort bien pensé. Comme dans tous les jeux free-to-play, on retrouve une boutique permettant de dépenser de l’argent réel contre des items. Mais ces derniers peuvent également être obtenus avec les crédits remportés à la fin de chaque affrontement. Le fait est qu’il n’y a pas de limite, si ce n’est le temps d’acquisition. Dans tous les cas, le titre de Gameforge se montre excellentissime sur tous les aspects, et rivalise aisément avec Warface, son grand rival. Difficile de les départager, car chacun d’eux ont de lourds arguments à faire valoir.

Jouer à S.K.I.L.L. special force 2

4/ Hawken

Au pied du podium, on trouve une toute nouvelle réalisation qui se démarque facilement de ses concurrents : Hawken. En effet, alors que les autres jeux se contentent de proposer un univers proche de la guerre d’aujourd’hui, de la Seconde Guerre Mondiale ou dans un futur proche, Hawken change totalement l’approche que nous avons des FPS. D’ailleurs, nous ne contrôlons pas directement des humains, mais bien des machines très puissantes que nous appelons les « méchas ». S’il ressemble visuellement à MechWarrior Online, il se montre fort différent de ce dernier, dans le sens où Hawken se présente comment étant bien plus dynamique. Mais il faudra prendre en considération un certain nombre d’informations : on pense notamment à la surchauffe de la machine, mais également le fait qu’il existe plusieurs types de machines. Certains méchas seront ainsi plus rapides, mais avec un armement moins lourds etc…

Avec votre machine, il sera également possible de vous envoler dans les airs à l’aide de votre Jetpack. Très intéressant, dans le sens où vous pourrez tenter de discerner la position de vos adversaires. Dans la même optique, on trouve un radar fort utile, permettant d’avoir un œil constant sur les positionnements alliés. Le tout se passe dans des décors de toute beauté, et ce grâce à l’Unreal Engine 3. La plupart des environnements représentent des secteurs en ruines, avec des jets de vapeurs ou des tempêtes de poussières abondantes. Si par moment, on regrette un certain manque de lisibilité, l’immersion est véritablement au rendez-vous, d’autant plus que si vous jouez dans le noir, vous aurez la réelle impression d’être dans votre appareil.

La progression du mécha est assez sympathique : il sera possible d’acheter de nouvelles technologies pour la machine, mais aussi de déverrouiller des compétences plus puissantes avec l’expérience acquise. En ce qui concerne l’armement, tout est absolument disponible, que vous payez avec des euros ou avec la monnaie acquise à la suite des combats. Par ailleurs, chaque arme demande un certain niveau à atteindre, ce qui limite ainsi tout déséquilibre entre les joueurs ! Comme dans la plupart des FPS, ce seront surtout la cohésion d’équipe et vos réflexes qui vous amèneront aux portes de la victoire. En conclusion, Hawken est un FPS très particulier, mais il ne faut pas se fier aux apparences, derrière se cache un jeu avec énormément d’action, où le plaisir de jouer est au rendez-vous !

Jouer à hawken

5/ Planetside 2

Planetside 2 n’est plus à présenter, tellement il a su conquérir le cœur des joueurs. Suite directe du premier opus, Planetside 2 est un MMOFPS futuriste totalement ouvert. Ce que l’on entend par là, c’est qu’il se présente à la fois comme un FPS, mais également comme un MMORPG, dans le sens où on évolue dans un système similaire à ce qu’on connait dans les MMORPG. On nous propose donc trois factions, à savoir la République Terran, le Nouveau Conglomérat et la Souveraineté Vanu. Concrètement, on retrouve tous les éléments qui ont fait le charme du premier épisode, notamment un gameplay particulièrement orienté vers l’action, de nombreux véhicules (terrestres ou volants), un système de progression du personnage fort bien pensé etc…

Au niveau des classes de personnage, nous aurons le choix entre le sniper, le soldat d’assaut, le soldat lourd, l’ingénieur, le médecin et enfin le MAX. Il y en a donc pour tous les goûts, surtout que chacun aura un style de combat et des compétences qui lui sera propre. Passé cela, vous pourrez découvrir le monde de Planetside 2 à la manière d’un MMORPG, puisque vous pourrez vous balader comme bon vous semble dans les quatre coins de la planète. Une carte interactive est présente pour vous indiquer clairement les batailles où vous pourrez prendre part. Le fait est qu’on arrive à avoir des affrontements spectaculaires, car on peut accueillir des combats jusqu’à 6000 joueurs, rien que ça !

Il sera possible d’améliorer l’ensemble de son équipement avec le temps, et ce grâce à la monnaie que vous aurez gagné grâce aux objectifs. Il sera aussi possible d’améliorer vos véhicules afin qu’ils soient plus rapides et plus efficaces au combat. Bien entendu, tout cela pourra être fait plus rapidement en achetant des crédits avec de l’argent réel, mais ce système est tout bonnement dispensable. Notre principal regret vis-à-vis de Planetside 2 est certainement des textures parfois assez grossières. Pourtant, certains décors ne manquent pas de charme. Bref, Planetside 2 est un excellent titre, mêlant adroitement les atouts du FPS et du MMORPG !

Jouer à planetside 2

6/ Alliance of Valiant Arms

Alliance of Valiant Arms est une nouveauté dans le monde du FPS, et vous invite à vivre une nouvelle guerre entre l’Europe et la Nouvelle Fédération de Russie. De prime abord, on ne trouve rien de très original dans le concept, puisqu’on aura le choix entre les grands archétypes du genre. Ce n’est qu’une fois qu’on découvre les différents modes de jeu qu’on comprend le véritable potentiel du titre. C’est simple, là où certains jeux ne proposent que quelques modes de jeu, n’excédant jamais les sept modes, Alliance of Valiant Arms peut compter sur une bonne dizaine de modes différents. Vous vous en doutez bien, on retrouve plusieurs modes qu’on connait par cœur (le deathmatch, capture de drapeau etc…), mais aussi des modes qui valent clairement le détour, à l’image du mode Escorte où il faudra faire progresser un char d’assaut à travers une map tandis que l’équipe adverse aura pour rôle de le détruire coûte que coûte. Egalement, si vous êtes fan de zombies, on pourra les affronter et lutter contre cette invasion.

Une fois que l’on pose les pieds dans une première partie, on se rend de suite compte du travail effectué par les développeurs. Les environnements sont très propres, et se basent sur le moteur graphique Unreal Engine 3. On se retrouve donc avec un free-to-play haut de gamme, qu’on pourrait comparer à S.K.I.L.L. Special Force 2 et Warface. On applaudit également la modélisation des armes, où les connaisseurs pourraient aisément les reconnaître à vue. Quant au gameplay, inutile de tergiverser, le tout se veut très dynamique, et ressemble fortement à ce que l’on connait dans Counter Strike. Il suffit d’une balle bien placée pour tuer son adversaire ! D’ailleurs, la localisation des dégâts est bien conçue, dans le sens où tirer dans la jambe n’aura pas le même effet que de tirer dans le torse, par exemple.

Comme dans la plupart des autres jeux, Alliance of Valiant Arms mise également sur une personnalisation des armes poussée. Les accessoires se montrent fort nombreux, ce qui permet de créer une arme unique ! D’autant plus que chaque élément aura une influence sur l’utilisation de l’arme. Par exemple, il sera possible d’ajouter une meilleure visée voir même un zoom sur un pistolet. En tout cas, le principal regret que nous pouvons formuler est la progression du joueur qui est très longue. Les niveaux sont difficiles à franchir, et il en est de même pour l’achat de nouvelles armes. Ces dernières se montrent relativement chères à la boutique. Quoi qu’il en soit, on s’amuse énormément, Alliance of Valiant Arms est un concurrent de taille face aux principales références.

Jouer à alliance of valiant arms

7/ Blacklight Retribution

On connaît Perfect World depuis longtemps pour son MMORPG portant le même nom. Mais le studio s’est également intéressé à l’univers du FPS avec Blacklight Retribution. Bon septième de ce classement, ce dernier tente un pari risqué en proposant deux systèmes exclusifs : le HRV et le HARDSUIT. Pour le premier cité, il vous permet de voir à travers les murs, et ainsi voir les positions de vos adversaires. Un système pour le moins surprenant, qui nuit certainement à l’expérience de jeu, dans le sens où l’effet de surprise est totalement absent. Enfin, le HARDSUIT est en fait un système qui permet d’avoir une sorte de mécha, qui vous sauvera dans bien des situations.

Bien sûr, Blacklight Retribution a d’autres arguments qui lui permettent d’être dans ce top, notamment grâce à des graphismes somptueux. On sait que les FPS bénéficient globalement d’une très belle qualité graphique, mais c’est d’autant plus le cas dans ce titre : les décors regorgent de détails ! Si les environnements ne sont pas toujours très originaux, représentant pour la plupart des cités modernes, ils n’en restent pas moins prenants à parcourir. Ajoutons à cela qu’on pourra interagir avec plusieurs éléments : il sera ainsi possible de pirater une porte pour la verrouiller, couper l’électricité d’un bâtiment etc… Dans tous les cas, l’action sera toujours bien présente, d’autant plus que la communauté y est très bien représentée. Le résultat est donc qu’on attend généralement que peu de temps avant de trouver un serveur de jeu et de tirer sur tout ce qui bouge. Et ne boudons pas le plaisir, puisqu’on peut compter sur un total de sept modes différents, avec un maximum de 16 joueurs.

La progression du personnage ne réserve quant à elle aucune surprise, puisqu’en accomplissant les objectifs, vous gagnerez de l’expérience et des niveaux, et ainsi débloquer de nouvelles armes. Le fait est que c’est en jouant qu’on devient très fort, et non en dépensant à la boutique avec des euros. A partir de là, il n’y a donc pas de déséquilibre entre les joueurs, c’est surtout votre manière de jouer qui va définir la finalité du combat. Sur ce point, les possibilités sont très nombreuses, puisque Blacklight Retribution mise sur un système de personnalisation des armes très poussé, qui est certainement son meilleur atout ! S’il est possible d’acheter des armes toute faite, le plus intéressant est quand même de concevoir son arme dans les moindres détails ! Des statistiques seront présentes afin de cibler au mieux les composants dont vous aurez besoin. Bref, Blacklight Retribution est un FPS gratuit fort classique, mais qui arrive tout de même à offrir quelques surprises !

Jouer à blacklight retribution

8/ Firefall

En huitième position, on découvre un MMO orienté action proposé par Red 5 Studios, à mi-chemin entre un FPS et un TPS, avec une belle sauce de MMORPG. La particularité du titre est qu’il n’y a pas de classes fixes, ces dernières étant définies en fonction de votre équipement et de votre arme. De cette manière, on ne risque pas de s’ennuyer, puisqu’on pourra toucher à tous les types de gameplay avec un même personnage. En tout cas, il sera aussi bien possible de jouer avec une vue FPS, préférentielle lors des combats ; ou avec une vue TPS lors des phases de plateformes. Grâce à cela, on évite toute lassitude, car on change littéralement de style en fonction des situations, ce qui devrait plaire à une large majorité de joueurs. Le fait est que le niveau est propre à la classe, ce qui fait qu’on pourra très bien être au milieu du jeu et commencer en tant que médecin par exemple. Une idée fort sympathique, qui permet à tout moment de varier les plaisirs.

Nous sommes dans un MMORPG hybride, et qui dit MMORPG, dit quêtes pas intéressantes. C’est notamment le cas pour Firefell, car on vous demandera souvent d’aller nettoyer des zones ou de passer d’un PNJ à un autre. Heureusement, les combats étant très prenants (même si le dynamisme aurait pu être amélioré), tuer des monstres en chaîne ne dérange pas plus que ça, surtout si on joue en groupe. Pour ce qui est de l’univers, il faut bien admettre que celui-ci est plaisant à parcourir, puisqu’on peut compter sur une large variété d’environnements et de textures bien réalisées. D’autant plus qu’il sera possible d’avoir un jetpack pour voler de temps à autre, mais également des ailes géantes pour planer sur de longues distances. Voyager sera également important pour une seconde raison : récolter des ressources. Comme dans la plupart des MMORPG, il vous sera demandé de récolter de nombreuses plantes et autres pour participer à l’artisanat.

Toutefois, on regrette tout de même que le PvP ne tienne pas vraiment la route. C’est d’ailleurs à cause de ça que Firefall se retrouve à une banale huitième place. Il faut dire qu’on ne compte qu’une seule map pour les combats PvP, ce qui est très peu (à l’heure où nous écrivons ces lignes). Pire encore, le système se résume simplement à un combat entre deux équipes pour le contrôle de différentes zones clés. On était clairement en droit d’attendre plus, même si les combats restent une fois encore très amusants. Ils le sont encore plus en PvP, car les tirs volent dans tous les sens, et on peut s’amuser à rester  en groupe pour s’attaquer aux autres. Pour finir, la boutique en ligne se montre optionnelle, puisqu’elle propose en grande partie uniquement des items pour personnaliser d’avantage son personnage. Ainsi, pas de risque de voir un déséquilibre se créer entre les joueurs. Bref, si jamais vous avez apprécié Planetside 2, vous risquez fort d’être intéressé par Firefall !

Jouer à firefall

9/ F.E.A.R. Online

Avant dernière position de ce classement, un titre qui doit être connu de tous : F.E.A.R. Online. Proposé par Aeria Games, il sera possible de faire des affrontements entre deux équipes de joueurs, ou bien une équipe de joueurs face à l’intelligence artificielle. Mais pour commencer, deux factions seront disponibles : l’ATC et la Redacted, aux idéologies antagonistes. A partir de là, vous allez pouvoir vous lancer dans le mode JcE, afin de bien maîtriser votre personnage. Deux modes de jeu nous attendent, à savoir une campagne solo où on va évoluer avec un groupe de joueurs à la manière de Warface ; et un mode Escape qui ressemble fortement à un mode survie. Dans tous les cas, nous devons reconnaître que l’intelligence artificielle est très bien conçue, et il faudra souvent travailler en équipe pour venir à bout des ennemis. Mieux encore, un système de difficulté est présent afin d’être face à des situations toujours plus délicates. Bref, tout cela est un excellent moyen de manier au mieux son personnage.

Passé cela, on va pouvoir s’intéresser au plus important, le PvP. Le contenu se montre clairement à la hauteur de nos espérances, avec une bonne dizaine de maps pour plus de cinq modes de jeu. Ces derniers sont relativement classiques sur le papier, mais on aura tout de même droit à des systèmes plus intéressants, à l’image du mode « Knife » où seules les armes blanches pourront être utilisées. Mais le plus prenant reste tout de même le « Soul King », où un joueur sera une sorte de fantôme, et tous les autres joueurs devront tenter de l’arrêter. Ce Soul King aura bien sûr des pouvoirs incroyables, et pourra terrasser les ennemis comme des mouches. Bref, le contenu est tout simplement gargantuesque, d’autant plus qu’il est possible de paramétrer plusieurs options (comme le nombre de morts à atteindre en mode deathmatch).

En tout cas, d’un point de vue gameplay, F.E.A.R. se montre à la hauteur des meilleurs titres, où l’action sera toujours au centre du jeu. Maintenant, l’opus étant très récent, on aurait apprécié quelques innovations, même minimes. Malheureusement, les développeurs n’ont pas pris le moindre risque, ce qui est un peu dommage. Enfin, en ce qui concerne la boutique du jeu, elle propose une fois encore des armes en tout genre, mais ces dernières peuvent également être achetées avec les crédits gagnés lors des batailles. Mis à part le fait de débloquer les armes plus rapidement, nous n’y voyons que peu d’intérêt, d’où le déséquilibre entre les joueurs ne se fait pas ressentir. F.E.A.R. Online est donc une source sûre en tant que FPS, mais si vous cherchez de l’innovation, passez votre chemin.

Jouer à fear online

10/ Heroes and Generals

Nous arrivons à la fin de notre top 10 des meilleurs FPS gratuits, avec Heroes and Generals, un FPS qui saura satisfaire les fans de la Seconde Guerre Mondiale. On commence par des bases solides avec pas moins de sept classes disponibles, pour deux factions différentes que sont l’Allemagne et les États-Unis. Ce choix ne sera pas anodin, car vous n’êtes pas sans savoir que les technologies entre les deux nations étaient très différentes. Heroes and Generals retranscrit au mieux cette époque, où nous aurons droit aux fameuses jeeps allemandes jusqu’aux blindés américains. Si on s’intéresse plus profondément au contenu, il existe plusieurs modes de jeu, assez classiques dans leur conception.

Toutefois, le titre a l’excellente idée d’incorporer un système de stratégie associé aux affrontements. Concrètement, chacune des deux nations pourra conquérir des villes, à l’aide d’unités. Et ces unités, ce sont tout simplement vous, joueurs ! A la manière d’un jeu de plateau, il faudra donc tenter de récupérer les villes qui sont sous le contrôle adverse. Si cela semble assez simple, la communauté pourra développer une véritable stratégie pour tenter de récupérer des secteurs clés. Une fois qu’on a sélectionné la zone où le combat va avoir lieu, on passe à une session de jeu classique, avec un mode de jeu défini au hasard. Dans tous les cas, le gameplay se veut très simple, et ne bouleversera en aucun cas le genre. Bien sûr, on pourra compter sur de nombreux véhicules. On aura tout de même droit à quelques ajouts intéressants, comme la bicyclette, qui sait se montrer très discrète.

La progression du personnage est très simple, où on pourra débloquer de nouvelles armes et de nouvelles compétences en fonction des niveaux franchis. Il sera également possible de customiser les armes : si le système n’est pas le plus poussé, il a au moins le mérite d’être présent. Dans la même optique, il sera possible de personnaliser son personnage avec divers items. En tout cas, le principal regret que nous pouvons formuler concerne les graphismes. Ces derniers se montrent assez fades, à cause de textures grossières. Mais cela est vite rattrapé grâce à la modélisation des véhicules qui fait mouche. Quant à la boutique en ligne, elle se montre relativement discrète pour ne pas nuire à la qualité générale du titre. Bref, Heroes and Generals est une belle réussite, qui reprend avec brio l’époque de la Seconde Guerre Mondiale.

Jouer à heroes and generals

Commentaires

comments powered by Disqus